Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Archive pour septembre, 2011

Bonjour à tous ! Ecriture…..

Posté : 30 septembre, 2011 @ 9:44 dans communications, créations littéraires, journées ou salons du livre | Pas de commentaires »

Quelques mots pour information afin de vous expliquer simplement mes ouvrages en chantier.Le plus important est situé dans la consistance des textes et à la fois leur légèreté pour le lecteur.Avec ,bien sûr, une correction appliquée de l’orthographe et de la syntaxe .Enfin,il m’est nécessaire de prendre en considération un examen minutieux de l’emploi de mots justes. Toutes ces phases prennent du temps pour construire un ouvrage attrayant jusqu’à son but : Etre entre les mains des lecteurs ! Ensuite,cela devient plus serré et intense avec les relations nécessaires à l’édition. Les comités de lecture ,plus réactifs les uns que les autres peuvent repousser le manuscrit ou bien le considérer avec grand intérêt.Mais avant,un choix doit être fait par l’auteur,celui de s’orienter vers une forme éditive définie par l’édition à compte d’auteur,ou bien compte d’éditeur,ou par associations éditives d’auteurs.certains auteurs ,malgré ce choix ,deviennent également leur propre éditeur et ainsi un livre a un coût de confection bien moins élevé. Sur cette partie de vie ou naissance de l’ouvrage ,les formes éditives sont parfois onéreuses. Le compte d’auteur est décrié par le monde du livre car il assomme financièrement le créateur en ses débuts littéraires. Celui du compte d’éditeur est le summun des possibilités et en nos périodes ,il faut déjà être reconnu pour en bénéficier. Avec cette possibilité,il faut en conclure qu’un nombre plus élevé d’écrivains sont sur ce marché. Il est aussi important de savoir qu’une grande maison d’édition,selon les dires professionnels ,à compte d’éditeur ,reçois chaque année de 3500 à 5000 manuscrits.Le choix en résultant apparaîtra très difficile. Quand l’ouvrage atteint les lecteurs et fait l’objet d’une présentation aux divers salons,il faut que l’auteur le défende pied par pied. La conversation avec un lecteur potentiel est très agréable,mais aussi très difficile car celui qui veut acheter sollicite sur la création maints renseignements très utiles .Cette discussion entre dans des échanges cherchant à connaître le degré d e valeurs des textes et la sincérité établie pour la philosophie par essais.Et tout recommence avec le prochain visiteur! C’est pour vous dire que l’effort pour promouvoir un livre est constant depuis les premiers mots couchés sur la page blanche et parfois surveillés par l’angoisse et le stress de ne pas accéder à l’inspiration furtive.Mes prochains écrits touchent à des thèmes bien différents.Ces textes ,sous formes de manuscrits abordent :

* Spiritualité,ésotérisme,astrophysique,métaphysique,humanisme,etc…… Le titre de l’ouvrage actuellement se définit ainsi :  » Les Mondes Gemellaires »

*Sciences sociales et humaines,structurelles administratives et des sociétés.Sciences politiques appliquées :  » La République au chevet de la Démocratie et vice-versa. La fin des libertés annoncée ».

* Nature et développement durable, écologie-zoologie .Sciences vibratoires : « Copains et cousins des canards! »

*Nature et botaniqueécologie appliquée : « Mon Ami le Chêne Vert ou Quercus Ilex dans toute sa splendeur « .

* Sciences fiction et d’anticipation :  » L’an 2500 avant Jésus Christ »

Puis, en projet situé dans des temps proches, la confection d’un ouvrage composé des articles regroupés par thèmes de mes différents blogs ayant éxisté. Le titre possible  est en phase de réflexion et celle-ci s’oriente vers «   A travers mes idées du petits matin avant le chant du coq »

Merci de votre aimable visite et à bientôt!

Bonjour à tous ! Stagnation……

Posté : 29 septembre, 2011 @ 7:37 dans actualité générale, metaphysique, Monde de l'Amour, Philosophie générale | Pas de commentaires »

Globalement,nous construisons nos vies sur notre belle,voire superbe et agréable planète ,sans nous soucier de la santé évolutive de nos parties les plus précieuses définies sous des valeurs souvent repoussées.J’ai l’habitude de le dire,nous sommes en train de construire un peuple de jouissance et non une société d’espérance.S’il nous est permis de profiter dans la vie des éléments de plaisir que nous y trouvons,mais il faut y faire le tri et l’agrémenter de la sagesse et la raison et ne point s’y complaire. Les sentiments généreux,les valeurs travaillées de la conscience et puis l’élévation ciblée et affirmée des âmes sont des choses qui entrent de moins en moins dans nos parcours. Nous sommes de plus en plus physiques et matérialistes,sans pensée pour notre esprit présent dans une totale discrétion. Certains diront et crieront au moraliste et rigoriste,sur ces points douloureux.Je sais, de raffermir certaines de ces valeurs demandent éffort de la pensée et maîtriser intérieurement nos orientations.Mais, il n’y a pas d’autres saluts pour nos âmes qui construisent la lumière et l’avenir des mondes. Sans acceptation de ces valeurs ,nous sommes en stagnation collective,voire en régression et notre monde s’enlise sur la durée des temps.Actuellement,nous vivons des temps que nous maîtrisans en glorifiant l’argent. Je le nomme celui du  » Vau d’or! » Nous le voyons,le principal souci est le jeu comptable financier et chaque pays va évaluer ses voisins.Bien continuons sur cette voie et des générations entières vont s’engouffrer sur ces chemins en n’ayant comme unique souci les valeurs financières. L’erreur ne sera plus admise et le pauvre ,le modeste,l’honnête dans la discrétion,repoussés comme si tout à coup l’absolu nous touchait.Ensuite,nos sciences sur un point d’équilibre jamais atteint. Le berceau des vies est déjà colonisé par des éléments dégradants que nous avons inconsciemment divulgués et mis en place ,en toute  bonne foi et pour certains connaissance de causes. La Paix,si désirée et espérée,si souhaitable sur notre belle planète est obtenue et contenue par les effets de la terreur et ses armes apocalyptiques.La joie de communiquer,échanger,construire est assombrie par l’esprit de pouvoir et dominance.Les sentiments profonds d’insécurité hantent nos esprits.Nous demandons de nous libérer de ces affres et leur affreuses pesanteurs,mais nous n’envisageons pas de construire autrement nos sociétés.L’Amour global entre les humains est souvent défini par des intérêts bassement matériel ,mais ne peut atteindre les zones plus élaborées. Devant ces philosophies d’actions existantes et actives,il s’établit et s’étale la haine avec tous ses corollaires et surtout l’affirmation de relations matérielles et physiques de dominance.Comme dans les temps ancestraux,les groupes d’individus plus aisés,s’auto-protègent et dirigent les sociétés en ne tenant compte que de la construction assurant leur simple bien être.L’argent et la force sont leur cheval de bataille et le plus fort triomphe.Au début, c’était la main,le poing,le gourdin,la lance,la flèche et maintenant  c’est la terreur accentuée par nos recherches scientifiques sur le parfait dominant et sa panoplie. Certains mêmes  envisagent de construire le Monde de Dieu par la terreur et la peur. Qu’ils s’en gardent car il nous est répondu :- » Qui sort l’épée ,périra par l’épée ! ». D’autres vont s’esclaffer de rire,mais je connais des personnes qui s’en mordent les doigts.La sensibilité supérieure des âmes et des consciences atteint la suprême valeur décisionnelle pour l’esprit bienfaisant de la liberté et des sensations enivrantes délivrées. La vie n’est pas futilité,occasionnelle et fruit du hasard,de rencontres investies par les seuls désirs de la chair. Elle est avant tout la maison et la demeure d’une âme en voyage dans son expression profonde et dans un temps pour elle unique dans le vécu. Toutes les âmes doivent obtenir considération et respect,ainsi que les possibilités de leurs nobles expressions. C’est pour cela qu’il existe une spiritualité dynamique.La vie matérielle est son support dynamique d’expression et elle permet qu’elles bénéficient de tous les avantages et conditions favorables sur un chemin dit de lumière. L’élévation n’est jamais terminée et dans le raffinement ces valeurs nous donnent des mondes supérieures où on ne craint plus les affres et les dangers. L’insécurité y est absente,la vraie paix y règne,la faim et la soif sont tenus éloignées ,la dynamique et son pouvoir sont éffacés et l’esprit de liberté et d’Amour sans contraintes peut s’envoler. Sauf que ces Univers,il nous faut  les atteindre par nous même.Ainsi , nous comprenons mieux les motivations profondes de la vie et ses pourquois . Alors, quittons les rivages dangereux que nous côtoyons avec ses abîmes et ténèbres nous accompagnant tous les jours un peu plus. Que nous le voulions ou non,nous avons déjà engagé des forces d’espérance et un très grands potentiel sur ces réalités qui peuvent nous apparaître irréelles et irréalisables. Puis, une dernière observation de notre temps relayée par la psychologie fine :- »Croire en Dieu serait une maladie ! » Vous voyez que j’ai rencontré ce néant qui éfface tout ,et même va ramener les esprits qui cherchent la lumière vers des basses réalités humaines.ceux qui se marquent et se neutralisent et ceux là même qui prennent la vraie paix pour une hérésie d’homme faible et maladif. Il y aurait-il toujours une bonne raison pour s’affirmer le plus fort dans la dominance apicale ?Serait-ce le point d’équilibre obtenu ? Que celui qui aime sans compter me pardonne ,car je ne peux m’empêcher de visiter des zones interdites.Bonne méditation et merci de votre aimable visite.A très bientôt!

Bonjour à tous ! Mon activité générale….

Posté : 28 septembre, 2011 @ 7:32 dans actualité générale, communications, créations littéraires, sciences vibratoires | Pas de commentaires »

Dimanche dernier,j’étais en présentation d’ouvrages au salon de Gargilesse-Dampièrre,lieu placé dans un contexte presque hors du temps . Un paysge valonné et verdoyant,de petites rues rendant la vie des habitants plus solidaire et communicative,voici avec un temps automnal superbe l’ambiance que nous avons eue lors de cette réunion littéraire. Je remercie, ici, les organisateurs car il est désormais difficile de mettre en place de tels salons ou journées du livre.Il y a quelques années,nous auteurs ,avions le choix avec divers salons.Les restrictions générales de subventions sur ce sujet,en régions, ont été mises en place. Certains élus et décideurs préférant aider une petite association locale que ce genre de manifestation.Dommage car les auteurs ont besoin d’une forme générale de soutien direct avec le lecteur et les passionnés du livre et de la lecture.Mais, au delà,il s’agit également d’une atteinte à un  moyen de communication ancestral et ayant grandement fait ses  preuves. Puis, l’essence même du ferment littéraire est remise en cause dans sa valeur.Faut-il faire passer pour secondaire notre culture et valorisation de ses richesses? Parfois, c’est une philosophie qui apparaît dépassée et désuette face aux communications nouvelles. Alors merci et longue vie à tous les salons et journées littéraire.

 

 

 

Puis, changeant de registre,j’ai poursuivi mes rencontres,mais avec mes chers petits oiseaux et le développement de notre amitié. Connaissant de par mes voyages des colonies de divers anatidés séjournant en ces lieux,par sédentarisation choisie, du moins je le pense et l’espère. Les oiseaux présents ne devraient pas me connaître,mais à l’écoute de mon sifflet ils réagissent en répondant par un appel spécial que je connais et apprécie. Une cinquantaine de canards Col-Vert adultes et jeunes cohabitent en colonie ,sur la rivière située en bordure de la ville. Tous les oiseaux ont répondu à ma demande et se sont approchés très près.Avec cette proximité,je leur ai distribué quelques friandises. Mais là, oh surprise,une petite oie Bernache maintenait la colonie.Cette oie réputée plus méfiante que les canards, a répondu à ma demande et en dressant son cou versmoi,m’a regardé fixement puis elle  m’a fait confiance..

 

Tous mes amis se sont donc régalés  de petits morceaux de pain dur. Par ailleurs,dans l’eau,un peuple nombreux s’agitait composé de divers poissons cyprinidés de rivière, attirés par par l’activité des oiseaux.Les canards et cette oie semblent sédentaires ,mais ils gardent l’esprit confiant en l’ humain. Après avoir mangé certains oiseaux ont éprouvé le besoin de voler et partir en couples vers d’autres lieux.En tous cas, Merci mes amis de votre reconnaissance d’oiseaux.

 

Hier soi, ce fut également la poursuite de mon expérience locale et après quelques jours d’absence,mes amis m’ont fait la fête.Ils sont pressés de me rencontrer et parfois, les pêcheurs à la ligne locaux en font les frais.Au moindre son de mon sifflet , une réponse monte immédiatement dans l’environnement et ils viennent dans un vol très actif et fébril .je trouve qu’ils sont merveilleux quand un vol de cinq à dix oiseaux arrive vers moi et tourne au dessus du lieu de notre rencontre. Ils savent parfaitement m’identifier et ils sortent de l’eau ,un à un, et viennent sur le lieu d’appel me pincer et secouer mon pantalon, et en se dressant,ils me regardent droit dans les yeux avec leurs petits regards perçants et expréssifs. Même si un rassemblement de touristes passagers ce met en place pas loin. Les petites canes prennet immédiatement possession des lieux.Elles s’organisent pour m’entourer et me protéger. Je leur donne en priorité les récompenses car elles portent une amitié in-défaillible,reconnaissante,aimante et généreuse. D’autres se mettent en veille autour du point et ne quitterons jamais ces fonctions au sein du groupe.L’approche d’un danger est immédiatement transmis au groupe qui se prépare à s’envoler.Quand il en est ainsi,j’use de mes relations serrées pour les maintenir sur place et apaiser leurs craintes et peurs. Parfois, j’y arrive,mais je comprends leur réaction car dans la nature,la crainte, la peur font partie de la vie,et sans sans cesse ,il faut être aux aguets et éffectuer une veille accentuée. Mes relations avec les oiseaux s’amplifiant,j’ai de grandes satisfactions car leur générosité et Amour sont immenses.Bien au-delà de ce que nous les humains partageons souvent sans retenues.Le maître mot relationnel dans nos échanges est la confiance qui une fois installée devient moins indéfectible. Certains  ont dit : » Sensibilité de retraité ,d’écolos,etc……..A leurs yeux,cà ne sert strictement à rien.Nous saurions tout sur tout,nous les Maîtres du Monde.Je dirai et si nous pouvions communiquer plus éfficacement avec les autres espèces!Notre philosophie et vision de la vie auraient changé dans des proportions indéfinissable sur la qualité de notre monde.Alors depuis le début de l’humanité,les oiseaux sont classés comme une nourriture et ils le resteront.J’espère vivement me tromper…………..

Bonjour à tous ! Sénat ,la barre à gauche toute ……

Posté : 27 septembre, 2011 @ 5:19 dans actualité générale | Pas de commentaires »

Très surprenant résultat concernant ces élections sénatoriales. Nous n’étions pas habitués à voir le Sénat s’orienter vers la partie dite  gauche du monde politique. Les Sénateurs,en France,étaient généralement des élus âgés  et ayant une expérience politique assez développée. Mais, il ne faut pas oublier que cette assemblée reste dans l’équilibre du fonctionnement adaministratif très mportant.Avec l’assemblée nationale ,elle consolide le monde dit de la démocratie républicaine.Trop souvent,malheureusement,les avis Sénatoriaux sont trop consensuels avec la politique dominante gestionnaire même.J’applaudis des deux mains à ce changement général d’attitude et surtout de raisonnements politiciens.Selon les observateurs et chroniqueurs de divers journaux et magazines,ce seraitent les élus ruraux qui auraient été les acteurs du changement en voulant sanctionner ,dans la pensée active,le pouvoir régant.C’est donc pour la partie dite droitière de notre schéma pensée républicain un désavoeu d’une vision de société passéiste et erronnée.Pourquoi dis-je ceci ? Et bien, parce que ,dans le monde dit  actif du travail ,l’humain  voit se perdre peu à peu ses acquis sociaux considérables.Ils disparaissent sans débat préalable.Première faute d’une pensée directrice ,car les décisions prises,le sont, dans une forme de  péremptoire irrespectueux. Du coup,le monde travailleur et celui des syndicats se retrouvaient reconsolidés face à ce raz de marée des réformes les concernant. Même le Président ,en allant directement sur les chantiers faire des observations remarquées aux travailleurs, n’a pas, par cette action raffermit les ciments et le respect de ceux qui ouevrent souvent dans la peine chaque jour. Ce virage à gauche,brutal ,va remettre en équilibre le peuple sans cesse sollicité par l’activité générale. Il faut nous attendre ,dans les prochaines élections à des virages non moins spectaculaires et des organisations républicaines bousculées par l’insatisfaction des pensées actives sociales. Personnellement,cela me convient très bien et il faut souhaiter que le peuple français,au sein de l’Europe,trouve son élan afin de définir sa voie,en l’occurence très difficile avec la République,son esprit et la démocratie. A observer dans l’action directe et en leur souhaitant bonne chance pour les débats et positions généreuses envers les femmes et hommes travailleurs  et rétraités au sein d’une société structurée ne demandant qu’à devenir plus fraternelle,solidaire,généreuse ,juste et sereine

Merci de votre aimable passage sur cet espace d’expressions et de communications.A bientôt !.  

Bonjour à tous ! Fonctionnement planétaire intime.

Posté : 24 septembre, 2011 @ 6:50 dans Philosophie générale | Pas de commentaires »

Comme nous l’avons vu ,nos choix d’orientations philosophiques sur le monde planétaire ne sont pas toujours très conformes aux équilibres avec la vie. Nous avons choisi ,dans nos actions de sociétés ou de civilisations de prendre le parti de la dominance sur toutes choses et ceci afin d’établir notre règne.De ce fait, tant que nous n’avons pas eu les possibilités de destructions et de dégradations du fonctionnement naturel terrestre,tout se passe sans grands problèmes vis à vis de notre propre espèce.A partir d’un certain seuil,l’homme se retrouvait seul ,après avoir éliminé toutesles variétés de vies l’accompagnant.Le principe est simple, sans délicatesse.Il suffit de négliger de par l’attention et le respect les fonctionnements dynamiques de la Terre. Cette dominancesur un monde nous incluant se révèle être des plus dangereuse pour la rectification de l’orientation. Beaucoup trop de personnes aiment les valeurs  extrêmes et hors de celles de la vie. Notre dominance simplificatrice nous voit devoir soutenir à bout de bras les forces naturelles présentes. Tous les éléments nécessaires devront être pris en charge par l’humain dans le fonctionnement intime naturel. En exemple, l’épuration de l’eau doit être très rapide,plus rapide que la nature le réalise.Nous avons donc créé les stations d’épuration.Puis, beaucoup trop d’éléments du berceau des vies,après avoir été althèrés,nous demendent des actions inventives à notre façon.Ce n’est pas une mince affaire et trop de décideurs ou d’hommes responsables disent je m’en lave les mains. Ce ne sera possible de nous conduire de ces façons ,non pas pour notre souveraineté,mais seulement pour ce qui est des préciosités de la vie. Quand l’on voit nos inventions mises en place avec l’énergie nucléaire et ses conséquences et la chimie spécialisée pour son propre équilibre;nous allons sûrement connaître de graves problèmes ,si nous ne nous remettons pas en cause. A ce sujet, en examinant les tapisseries de l’Apocalyspe selon Saint-Jean,apôtre de Jésus-Christ et visionnaire ,la dernière tenture nous transmet une vision de notre temps. Les hommes terrés dans des sous-terrains ou terriers comme de vulgaires animaux rats et souris,regardent attentivement une négociation entre Dieu et un Saint ou un élu qui pourrait se révèler être Jésus. Il m’a semblé que ce dernier plaidait de toutes ses forces pour la Terre au prise avec les dégradations générales de la création. Il me semble que l’issue se révèle positive et Dieu continue d’être aux côtés des hommes. Cette tenture prémonitoire d’une fin du monde activée et prématurée me semble correspondre avec nos temps d’incertitudes. En de nombreux pays,les nouvelles technologies ont obligé la réalisation de zones de survie sous terre. Les pays prévoyants et aimants leur peuple ont eu cette générosité ,si l’on peut dire. Bien sûr,sauf la France qui réserve  cela aux plus riches et n’a que faire de son peuple sauf l’évacuer dans les déserts .Souvenons-nous de cette tenture qui est la dernère.Le Saint,voire le Christ plaidant pour l’humanité entière auprès du Dieu Créateur est quelque chose à la fois versée dans les forces  visuelles et l’analyse sur ce que nous sommes et nos constructions. Si j’ai bien saisi le sens spirituel,nous pouvons mettre en jeu l’avenir de la vie même.Voir les humains dans les terriers et ne plus savoir comment s’en sortir est affligeant et fait peine à constater. Mais, le libre arbitre qui nous a été donné ,c’est aussi cela,le basculement dans le néant et les ténèbres en équilibre avec la possibilité structurelle de la vie et de nos communauutés.Mais tout cela,c’est aussi sans compter sur la détermination de certains hommes dont le pouvoir et son accès sont uniques,essentiels.Le reste et même la destruction n’a que peu d’importance.Nous allons bientôt le mesurer avec nos intentions politiques d’organiser la résorbption des points noirs ,nucléaire et chimique. Si tout cela est occulté,il ne restera plus qu’à prier pour nos descendants et leur avenir hors des galères créées.C’est là que le peuple d’espérance va se lever et se faire entendre.

Merci de votre aimable visite et bonne méditation! 

Bonjour à tous ! Mes déplacements littéraires…

Posté : 23 septembre, 2011 @ 6:36 dans communications, journées ou salons du livre, Non classé | Pas de commentaires »

Je vous transmets ,ici,la liste des différents salons ou journées du livre auxquels je participerai,ou bien dans l’espoir d’y être admis.Les salons auxquels je participerai sont :

- SAINTE-VERGE:THOUARS  (79),le 16 octobre prochain,

- LA JARRIE (banlieue de la Rochelle, 17),le 30 octobre prochain.

Dans l’attente de l’acceptation des organisateurs:

-LOUDUN  (86), le 20 novembre,

-VERSAILLES (78), mi-décembre,

Il va certainement s’en rajouter car sur ce sujet , je demeure actif.Il faut y adjoindre les dédicaces en librairies et pour cela je  suis en communication avec plusieurs groupes de vente des ouvrages. Voici donc,dans ses grandes lignes mon programme littéraire.

Merci de votre aimable visite!

Bonjour à tous ! Communications …..

Posté : 23 septembre, 2011 @ 5:46 dans actualité générale, communications | Pas de commentaires »

Avec mon ouvrage sur le marché du livre  » Nous sommes les Racines du Ciel » qui fait objet d’une reconnaissance par la « Passion du livre » à Paris et d’une progression favorables chez les lecteurs,je reçois des aimables messages sur mon site de communication. Tout d’abord,la vie cet ouvrage et son parcours « semblent curieux »,mais chaque &crit abordé par le public l’est sous différentes manières.Je mentionne qu’il s’agit d’un témoignage classé en spiritualité et ésotérisme dans la collection « Sagesse et Lumière » de l’édition.Certains auteurs reconnus et lecteurs de mon écrit m’ont dit qu’au delà des mots,il possédait comme une force intérieure que j’aurais introduite lors de sa rédaction création. Au moment de l’écriture,je ne m’en suis pas aperçu et je me suis surtout attaché à relater avec sincérité et exactitude mes propos,tout en restant,bien sûr sur la valeur des mots.Puis, avec le temps, de plus en plus de médiums en exrcice ou bien amateurs et parfois guérisseurs et magnétiseurs,viennet vers moi en me signifiant cette réalité abstraite portée. Puis, en spiritualité se forme une reconnaissance et un contact avec les organisations de croyance en Dieu, et notamment la religion Catholique.De nombreux sanctuaires de ce culte,sous ses diverses formes et abords viennent vers moi en communication sur Hotmail et Messanger et beaucoup de personnes veulent une fraternité communication par l’intemédiairee la toile,du net et je les en remercie. Le problème est que je n’arrive pas à répondre à tous mes Amis(es)Soyez rassurés en tenant compte qu’il reste en attente plus de 250 courriers ou messages hotmail Messenger. Je vous demande de bien vouloir m’en excusercar ce n’est pas de l’indifférence,ni du mépris,mais je possède un emploi du temps  très chargé.Soyez rassurés en lisant ces quelques lignes,vous êtes tous mes AMIS (ES). Je n’ai pas d’ennemis connus ou d’antagonimes avec mes semblables.Peu de personnes m’abordent dans la haine et l’agressivité.Je suis de nature généreuses en communication et relation et je sais pardonner les excès dans la passion,car tout peut-être absout,sauf les débordements comportementaux vindicatifs placés dans la violence et l’agressivité dans ses phases extrêmes. Ce n’est qu’une minorité d’expression qui ne devrait pas obscurcir le paysage relationnel.Alors, vous êtes tous mes Amis(es) dans la sincérité de mes sentiments.Je vous demande de la patience pour recevoir une réponse personnelle! Pour ceux qui ne connaissent pas mes cinq ouvrages sur le marché du livre,je leur demande de me lire,bien sûr s’ils veulent mieux me connaître sur un chemin plus intime.C’est sous cette forme que vous découvrirez l’auteur et la personne dans le cheminement de la pensée et raisonnement actifs.Merci beaucoup de votre compréhension,votre maganimité,et surtout pour votre aimable et inestimable confiance.J’en suis très honoré !A très bientôt et Amicalement vôtre.

Bonjour à tous ! Activité littéraire…

Posté : 22 septembre, 2011 @ 7:34 dans journées ou salons du livre | Pas de commentaires »

Ce week-end,dimanche 25 spetembre ,je serai aux journées du livre de GARGILESSE-DAMPIERRE (INDRE) ,où j’y présenterai mes cinq ouvrages et notamment ma dernière parution  » Au nom de nos Ainés ».

Gargilesse est un lieu charmant ,avec de splendides payasages,habité par de nombreux artistes.Sculpteurs sur différentes matières,des peintres,etc….y sont présents. Niché au coeur d’une nature luxuriante,c’est un endroit favorisant l’inspiration et qui fut le lieu de séjours de l’écrivaine George Sand.

Donc, pour ceux qui voudront discuter et acquérir des livres exprimant des expressions diverses,ils pourront le faire en obtenant une agréable dédicace. A bientôt et merci..

Bonjour à tous ! L’Univers est-il vivant ?

Posté : 21 septembre, 2011 @ 7:12 dans Non classé, Universalité | Pas de commentaires »

La question est d’importance et la réponse n’est pas unique ,mais multiple car nous sommes un de ses éléments.Nous sommes de son émanation puissante et rien ne doit nous être indifférenta dans ce qui s’y passe. Ce qui nous apparaît de prime abord est la réalité matériellle et un univers dans ses profonds fondements.La matière en élaboration, en formation,en construction planétaire et cosmologique.Dans cette physique dit astro-physique,nous avons des réponses rationnelles,voire pragmatiques.Nous pouvons en déduire que l’Univers est en perpétuel mouvement de construction et création. Des galaxies naissent,d’autres meurent après avoir sauvegardé leurs richesses essentielles.Elles iront dans la fusion matérielle enrichie jusqu’à la fin des temps,à condition à condition qu’il y en ait une.Nous, nous pensons cadrage dans la durée,mais l’Univers ne connaît ni montre,ni pendule,ni métronome,ni horloge.Nous  pouvons le comparer à un grand corps dont les organes vitaux sont actifs à l’intérieur.Nous serions  ces fourmis besogneuses qui quand elle s s’agitent avec frénésie développent une pensée consciente .Mais un corps, ce sont de nombreux organes esentiels et nous n’en connaissons qu’une infime partie.Pour voir et connaître les conditions,pour connaître le pourquoi des actions et des choses,il nous faut nous placer extérieurement à cette immense corps.Ainsi, il nous apparaît des plus grandes réalités et la merveilleuse vérité.De nouveau,nous sommes débousollés car il faut que nous soyons prêts à admettre de telles réalités.De nouveau , nous sommes déboussollés car il faut que nous soyons prêts à admettre de regarder le coeur vibrant de toutes choses et de nos propres actions.La question essentielle est sommes nous tour à tour dedans et dehors? A l’intérieur,nous sommes vie structurée et à l’extérieur vie contemplative et analytique stable en atteignant la sérénité affirmée.Tout devient subjectif dans notre vie actuelle terrestre,mais ce n’est qu’un reflet de la plus grande vérité Quand nous quittons notre chère et belle planète où la vie fleurit et exulte. Mais, les dimensions de l’esprit,des âmes,de Dieu sont hors de cette matière et le monde obtenu est celui du raffinement dans son approche et sa consistance.Maintenant nous le voyons,la matière est en perpétuel mouvement et transformation.Le big bang et le tout début des temps,où chaque particule chargées des éléments essentiels font leur chemin qui n’est au demeurant de la pensée et réalité cosmiques encore peu lointain de cette période . Ainsi ,le minéral est le vecteur transportant la vie vers son affirmation de ce qui est.Tout ce que nous faisons dans nos actions est guidé par de nombreues interférences.La dimension actuelle est donc alliée avec un Dieu plus éffacé dans les rôles,mais appuyée sur l’éxistence de mondes gemellairesNous devons savoir comment nous  pouvons connaître la vie physique et en même temps l’autre dimension plus sûre et douce pour l’esprit de cette immense Jardin où les âmes échangent,discutent,rendent grâce  et sont le soutien de leur peuples au sein de ce grand corps.Nos séjours sont pleins d’enseignements et à notre façon nous identifions le monde universel.Nous l’aidons à sortir de ce qui nous semble chaos sans cesse renouvelé et établir sur sa suprématie un ordre de la conscience quand nous en sortons. Et,ainsi de suite,en remettant sans cesse sur l’ouvrage le grand chantier,nous devenons commes les âmes les plus fortes  et aguerries,des chevaliers structurant dans une progression infinie.Si l’heure de la fin de notre propre physique sonne,c’est pour nous informerque notre mission terrestre est terminée. La mort pour moi n’éxiste pas,elle est une phase de la métamorphose et la vie après la vie dans le raffinement ne subissant plus les contraintes matérielles et ses lourdes obligations. Ainsi, sortis de la dynamique de la matière du Monde,nous entrons dans la liberté et nous ressentons la libébération des mouvements impératifs qui nous guidaient précédemment,c’est à dire  la faim,la soif,la maladie,les accidents et tous les asservissements que cette matière d’un côté généreuse, mais de l’autre éxigente et dominante.Il est à maints égards le bonheur personnifié dans sa construction où l’Amour est plus  grand que le savoir.En ces lieux,en nous penchant sur ce grand corps,nous constatons combien est pénible et méritoire la vie dans son existence même. En ces lieux,il n’y a plus de différence entre jour et nuit,mais la lumière éternelle et les ténèbres sont éloignés dans la vie matérielle.La pensée et l’esprit sont construction dans une finesse déroutante et une sensibilité  des savoirs paraît à la fois necessaire et dérisoire,mais l’éternité et son bien être acquis comme l’élément qui nous a jamais quitté. Nous sommes tous des âmes en voyage avec plus ou moins de succès suivant les zones matières que nous fréquentons et nous influencent.Dieu qui est la supême Conscience  est présent partout et dans la puissance continue des Mondes,nous aide dans nos voyages et il souhaite ,avant tout, que nous revenions vers lui car il nous Aime tous et chaque âme est précieuse,voire unique. Ne blasphèmons pas à son sujet car il est l’Alpha et l’Oméga de la construction Universelle.Sans oublier que sur cette ligne il y a des stations comme Epsilon qui sont placées  avant l’Oméga  éloigant encore  la fin du monde et des temps de nous et préservant la précieuse espérance et introduisant dans nos esprits l’avenir. Merci de votre aimable visite,bonne méditation et à très bientôt.

Bonjour à tous ! Courage et volonté des hommes …

Posté : 19 septembre, 2011 @ 6:12 dans Non classé | Pas de commentaires »

Suite à mon article défini « Période de veille » et la sensibilité de territoires aux modifications climatiques,je voudrais vous livrer quelques éléments à ce sujet en ma possession.Tout d’abord,je suis un descendant de ces hommes qui ont participé,avec opiniatreté et courage à définir et entretenir ces espaces nés de la mer. Je m’explique. En certains endroits côtiers,jadis, la mer ou l’océan remontait parfois entre trente à cinquante kilomètres sur les terres et de nombreux ports existaient, et existent encore en vestiges,alors qu’aucune voie d’eau ne subsiste. Puis, les niveaux d’eau baissèrent et laissèrent desterrains couverts de salinité et de nature très spéciale. Alors, pour plus de sécurité sur ces territoires recouverts périodiquement aux grandes marées,les hommes décidèrent d’établir des plans de génie civil considérables en dressant des digues retenues des eaux,des canaux et un réseau très dense de collecteurs et fossés. Le tout se manouevrait à l’aide d’écluses de différentes grandeurs. Aussi, après avoir sécurisé les territoires avec de grosses digues essentielles,l’impact de la mer fut maîtrisé et ainsi commença sur les terrains un élevage.La salinité des sols disparaissait progressivement et d’autres cultures étaient possibles. Ainsi de grandes fermes naissaient sur des surfaces considérables ,avec de nombreux employés spécialisés ,hommes et femmes,allant de ceux pour l’entretien méticuleux et précis des canaux et fosés, aux éleveurs et gardiens de troupeaux,au pêcheur semi-professionnels dans les canaux, aux cantinières et cuisinières pour les repas,repasseuse,femme de ménage et entretien,etc…. Ainsi ces fermes étaient de véritables petits villages et permettaient ,par le rôle de chacun de définir un territoire de production pour vivre et mangerIl n’était pas encore question de salaires importants,mais de logement et nourriture attribués. Au tout début,ce furent des Moines qui organisèrent ces grands chantiers de génie civil et après avoir initié les hommes virent cette dynamique croître,au point que des milliers d’hectares furent conquis. Avec le temps et l’évolution vers l’argent et les rentabilités absolues,moins de monde y stationna et avec le modernisme poussé,les réseaux assainissement crées avec courage par nos ancêtres furent négligés. Les digues mal entretenues en croyant que cet effort de conqûete fait sur la mer laisserait à tout jamais ces teritoires originaux.Nous nous étions trompés car l’eau des océans et sa dynamique universelle veillait sur nous . A plusieurs reprises,et notamment l’autre année,nous avons vu comment tout cela pouvait être dangereux. Nous avons fauté grandement en la matière en n’ayant pas enseigné le passé de nos territoires et leur fragilité ainsi que le respect dû par un entretien permanent. Nous avons vu que cela a coûté en vies humaines. Nous pouvons faire notre méa-culpa car dorénavant les coûts d’entretien,réfection mise à jour des digues,surveillance  serrés ,sont pour nous sans objet.La Nature étant amplement maîtrisée par l’homme ! Grave erreur, nous diraient nos ancêtres,car ils savaient la valeur des choses et l’effort necessaire pour les maintenir. Nous bénéficions d’un puissant machinisme,mais nous  sommes incapables de l’employer avec utilité générale. A titre d’exemple,je cite dans mon précédent article ,l’hélicoptère et ses services envers les  populations. Peu servent à cela pour coût trop élevé. Quand il s’agit de faire la guerre,le ciel s’emplit d’engins et de vagues d’assaut importantes se succédant en quadrillage serré afin de tirer des missiles. La densité des engins patrouillant ressemble à une fin du monde tant cela est impressionnant. Quand il s’agit de l’humanitaire et le bien des hommes,des populations cela a un coût.pour moi,il nous faut établir quelques logiques dans tout cela.Il est urgent de regarder comment nos ancêtres ont, avec des moyens dérisoires,déssiner des merveilles avec leur simple courage et force physique.Maontenant,nous possédons des forces matérielles considérales,mais il faut que nous les employons à notre bénéfice pour le bien et le confort des peuples. Ce que nous avons vu avec les risques des eaux envers de nombreux villages et petites villes attire vivement l’attention et surtout la réflexion sur notre apathie concernant l’environnement lui-même. Si enfin cette leçon servait,nous ourrions dire tout va rentrer dans l’ordre. Je le souhaite vivement et l’appelle de tous mes voeux.

Merci pour votre aimable visite.

123
 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...