Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Bonjour à tous ! Les forces de l’argent …

Essayons d’aborder avec objectivité le monde que nous développons ,ce qui est bien, bon et peut nous rendre heureux de vivre dans le respect individuel et collectif, mais aussi ce qui peut fâcher et entraîner des distensions violentes à plus ou moins long terme.Les forces de l’argent entrent dans le domaine d’un bien être obtenu chèrement, peu durable et il faut dire éphémères. Le capitalisme  et ses contrats de marchés sont de plus en plus importants. De moins en moins ,les pays refusent les grands groupes appuyés par les régimes des pays acheteurs de ressources. Certes, il faut commercer avec la sagesse, une logique, une honnête morale et intellectuelle. Vendre et acheter sans arrières pensées font partie du jeu de la paix et ils la maintiennent fragilement et très sommairement.

Ce que je veux aborder, c’est l’idée de visions hégémoniques s’infiltrant à travers les marchés, les contrats et leurs conditions. Récemment, des Pays d’Europe de L’Est ont signé des contrats d’exploitation à long terme, voire très long terme convenant leur environnement ,sa gestion et l’exploitation des ressources contre certaines sommes d’argent. Ainsi, cela permet aux Etats concernés de faire entrer des richesses financières fraîches  en se dessaisissant d’un libre arbitre de cette propriété. Ainsi, des milliers, voire des millions d’hectares de forêt sont achetés sous cette forme pour une exploitation des produits. Le problème concernant le manteau forestier mondial est que la vie végétale associée évolue sur un très long terme de un à trois siècles. Que l’implantation des forêts est intimement reliée à un pays donné ou un territoire. Le danger dans ces contrats couvrant le cycle de la vie des arbres est que le pays bénéficiaire devienne propriétaire par les effets des droits attachés à la prescription. En droit Occidental, c’est le fait de s’occuper, gérer, conserver de par sa volonté qui établit le bon droit avec bien sûr le lieu implanté ou le fond qu’est le sol. Ce dernier devient aléatoire et les forces de l’argent deviennent toutes puissantes.

En allant vers  ces achats essentiels pour les populations autochtones  pauvres, des pays riches aliènent les pays vendeurs sans aucune défense. Il s’agit donc d’être très prudent sur un tel business qui se développe, et d’autant plus que l’acheteur n’est autre qu’un pays communiste géré par des militaires.ils essaient de prendre le capitalisme en défaut et ils y arrivent. Cela est un comble pour nous occidentaux! Cette stratégie vient d’un pays en voie de développement ,docile dans ses échanges de primes abords.

Une fois l’installation des premiers paramètres établis, il n’est pas si sûr que les négociations soient si faciles et ne revendiquent pas des droits hégémoniques comme la propriété des sols en concessions finales pour créer des zones dispersées d’un empire se constituant. Celui obtenu par une politique développée pour ses propres perdants. Il ne faut pas toujours suspecter et envisager le pire. Sachons qu’il y a  hégémonie, hypocrisie et démagogie entre les hommes des différentes régions du globe et des civilisations.

Le Communisme a changé de face et nos camarades des pays du bloc  de l’Est ont vu leur système s’écrouler. Celui résidant en Asie est certainement plus coriace et entreprenant et nous ferions bien d’en regarder les philosophies portées.de premiers abords ,ce sont des régimes aux limites des dictatures n’ayant pas un gout prononcé et développé des respects puissants de l’expression des peuples.  Nous les Européens sommes à la Mercie du rachat du contient Europe car bientôt déclaré en faillite comptable et à vendre. D’ailleurs, la Grèce à reçu proposition pour son rachat global. Je trouve cela triste, peu encourageant et très avilissant pour les peuples que le capitalisme et ses forces se fassent contourner et exploiter d’une certaine manière et ceci sans bruits,à pas de velours. Seul le réveil sera brusque et violent !

Bien joué, car avec une serviette, quelques feuilles de papiers, un bon compte en banque, un peu de psychologie fine sur les sociétés et hop, la moitié du monde bascule par l’attrait de l’argent. Oui, mais ce dernier n’est-il pas la porte du bonheur ?

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...