Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Archive pour juin, 2013

Bonjour à toutes et à tous ! La leçon sans prétention…

Posté : 28 juin, 2013 @ 6:11 dans Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, vie naturelle | Pas de commentaires »

Cette leçon,de nombreuses personnes seraient bien curieuses de savoir de quoi je parle. J’ai envie de dire ,de presque rien  car il s’agit du tout et de sa marche. Du tout et du rien car dans le savoir humain cela n’existe pas et n’a pas de consistance. Alors, pourquoi s’en soucier puisque la connaissance des hommes remplace progressivement le tout dans lequel il baigne  sous une forme plus étroite et bien à lui.

Cet homme, s’il s’est constitué une banque de données,il se l’applique ainsi qu’à sa descendance. Il ne parle plus à la Nature,à la planète,aux éléments,aux cieux,à la terre,aux arbres ,aux oiseaux,aux plus autres créatures des Terres et des mers .Il enseigne à ses descendances son ingéniosité car à part ses inventions,il n’existe que le chaos .En appelant sa jeunesse rapidement     sur les bancs de l’école et de plus en plus jeune,il la forme à son savoir,le bon et l’encourage par de nombreux diplômes,car le but  final est pour l’être ,l’enrichissement personnel.

Lentement,mais sûrement tout devient vénal    et peu ou plus d’espaces restent disponibles pour celui qui n’y adhère pas.
La désolation et la fermeture des portes de l’espérance sont affligeantes. Les enfants et petits enfants renvoient vers les parents, des fins  de non recevoir par la pensée tellement plus offensive avec l’argent et le retour de toutes choses. Cette inquiétante réflexion est associée à la formation d’une société. Oui, mais il y a un mais qui se développe .On peut négliger beaucoup de choses,mais la compréhension du fonctionnement planétaire intime, peu d’hommes ont voulu la voir. La Nature bienfaisante régnante avec bienveillance sur les équilibres,tous les équilibres de vies,c’était trop primaire pour une société d’hommes.

Le temps imparti, en équilibre avec les hommes n’est plus de mise. Pour ce faire, les hommes dominants rendent les autres plus dépendants de leurs inventions et ils font de leurs semblables des nouveaux esclaves.L’argent,la richesse,la possession devienne l’unique leitmotiv de l’esprit. L’enfant dit à ses parents et martèle: C’est beau la Nature! Les parents répondent que oui,mais primaire car il vaut mieux regarder l’implantation fumante de la centrale nucléaire avoisinante. L’humain commence à dire : «  Nous sommes trop nombreux ? » et il n’y aura pas de place pour tous !

Ce sont des paroles géniales dans l’incompréhension du tout. Le partage existe dans le grand désintéressement . Il est certain que  l’essentiel existant autour de soi permet la vie .Tout cela est possible,mais hors de toutes les hégémonies confiscatoires. Si nous avions saisi pour vivre avec nos descendances ce temps là,les paramètres seraient tous au vert sur la Terre. Comme il est dit dans la fable : « Rien ne sert de courir ,il faut partir à point ! »

Comme nous sommes aussi la Nature,mais  nous la regardons comme primaire, alors ,il est difficile d’apporter des solutions efficaces .
Misère de misère dit l’homme conscient et inquiet ! Nous avions tout pour être heureux dans un bonheur préservant nos propres équilibres respectueux. Nous avons choisi notre voie,peut-être sans issue;dont la résonance est fade ,altérée  et entachée des défauts qui sont les nôtres. Bref,si nous n’avons pas toujours tort,faut-il que nous puissions dégager autre chose qu’une prison commune pour s’auto condamner avec nos descendances.

La leçon est déjà commencée et les cerveaux commencent à frémir en attendant une union sacrée vibrante avec le Tout. Ah j’oubliais ! Ce que nous avons détesté sera probablement ce qui va s’imposer à nous dans l’amour complet de la vie. Ce que nous avons voulu fuir se prépare à nous enseigner dans la leçon magistrale et grandiose.
Il va falloir de l’humilité !

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Avant de se jeter à l’eau !

Posté : 25 juin, 2013 @ 7:45 dans actualité générale, nos inventions et ingéniosités, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

Je vais,ici,vous parler de la pensée artificielle au grand développement,comme si elle devenait notre cerveau à tous .Dans quelques décennies ,le cerveau humain sera sous anesthésie générale de cette forme de pensée mécanique.On peut comprendre les services que cela nous rend,mais il y a un mais ,celui d’introduire des éléments qui confisquent le libre arbitre des hommes. En condamnant cette liberté essentielle qui équilibre le Monde,nous régressons et d’homme respectée,digne,rempli d’espérance et des capacités nouvelles,innovantes positives constructives et variées,artistiques tendues vers la beauté,nous allons devenir des peuples mécaniques enfermés à tout jamais dans une prison.

Eh oui ! Je ne suis pas un fervent adepte en toutes directions du net et de l’ordi compagnon .J’emets des réserves importantes avant que ne soit convertie toute la jeunesse planétaire .Rien à faire,comme pour le reste,aucun débat et nous fonçons sans réflexions nécessaires .Tout cela est du genre : « Je passe à l’action matérielle et physique et je réfléchis après ! ».Les résultats dans la progression se trouvent dans les formes dictatures que cela va développer. si de prime abord,c’est un formidable outil de communication,l’arrière plan y est moins Si la méfiance n’éxiste pas,nous tombons dans les pièges du règne facile de la malhonnêteté sous beaucoup de  formes et notamment l’escroquerie anonyme .Pas très grave,l’honnêteté nous n’en voulons plus et c’est ringard ?

Oui, mais les acteurs d’un monde peu évolué gravitent dans l’ombre quand on s’aperçoit Que l’on s’est fait avoir,c’est trop tard ! La perversité y règne en maître et des personnes aux mentalités douteuses,vicieuses se réjouissent car les valeurs qui les bridaient disparaissent une à une. Même l’amour,le grand y est présent et là sûr vous allez trouver votre âme sœur. On ne s’occupe pas si vous êtes marié,fidèle,âgé,on vous envoie sans relache la publicité et tous ses adhérents demandeurs. Ainsi, le business marche. Tout devient business et l’argent devient le ‘dieu’ actif. D’ailleurs, sur la toile,nous pouvons entrer en contact avec toutes les philosophies et religions en des Mondes que nous croyons perdus à tout jamais.

Ne rêvons pas, la vérité est plus difficile, il s’agit comme il a été dit dans les prophéties de groupes ou personnes se faisant passer pour. Comment identifier  in fine ce qui est derrière l’écran? Il y a un monde de la matière auquel nous appartenons et celui du virtuel sans attache et dépendances matérielles.

Entre-deux,il y a des océans,des cieux,des temps. Sinon, si le virtuel était près de notre monde physique ,nos ancêtres par l’esprit et l’âme pourraient revenir par le passage ouvert entre les dimensions. Oui, mais « l’ordi » n’est pas dans les capacités pensées de relever toute chose,les temps,la vie dans son évolution et le sort de tous les hommes depuis les débuts existants. Faisons attention de ne pas nous égarer avec ces bouleversements car l’ordre des choses pourrait changer et nous verser sur les voies de la folie et de l’esclavage définitif à fond car après tout sera trop tard. Réfléchissons avant de nous engager ,soyons attentifs,pour notre jeunesse car nous introduisons des variantes et nuances conséquentes. Surtout, ne pas mettre tous les œufs dans un même panier comme l’on dit dans le proverbe.

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à Tous ! La valse à deux temps…

Posté : 4 juin, 2013 @ 8:28 dans actualité générale | Pas de commentaires »

Pour de nombreuses personnes,il n’y a pas de différence entre penser l’action  et passer à l’action ou à l’acte. Pour ma part,,il y en a une et l’espace que j’y mets est important car il définit et  assure mon action. Penser,réfléchir n’est pas du temps de perdu,mais une demande intime faîte par la conscience elle- même,  pour savoir si l’action sera positive à titre individuel   ou entrera dans le collectif. Cette séquence permet de définir  si on passe à l’acte ou non.

Sur la même ligne,il se peut que nous soyons amenés à refuser d’exécuter tel ou tel ordre,pour des raisons de non compatibilité.  C’est cette espace qui doit s’affirmer chez l’humain,car il développe la conscience même et ainsi, il confirme les demandes et impulsions intimes propres à chaque être et les particularités régnantes comme commandement du « navire » qu’est notre corps en action. Donc , première phase nécessaire et également existante en action collective où se devant d’exister. Il est même plus difficile dans les actions collectives pour savoir où l’on va vraiment et définir en son intimité le bien fondé de l’acte qui entre parfois dans l’obéissance sans réflexion. Cette phase que j’appelle -pré-action- fait également parti du temps présent ,mais elle peut-être située dans le futur proche et les abords de la réalisation même ou passage à l’acte.

En exemple,les actes divers comportant la  ,bien au contraire. Cela s’attache aux respects de la personne même. C’est pour cela qu’en groupe, communauté,collectivités ,il est plus difficile d’avancer et de trouver parfois le respect. Le droit à la réserve et au retrait dû à la conscience doit exister et ce n’est pas désobéir,mais dire sa désapprobation .Les gens de pouvoirs n’aiment pas cela,mais ont déjà envoyé leur conscience  et leur âme dans l’action engagée et ils sont placés dans la seconde phase. En fait,cela se révèle encore plus complexe ,car  c’est une forme de sagesse intérieure qui se manifeste et certainement une influence de l’âme à travers la conscience active. Cette forme de réflexion et la pré détermination énervent les personnes pour qui tout est dans l’action immédiate.
Lors d’une discussion,une personne m’a confié qu’en fait elle ne réfléchissait pas et d’emblée passait à l’action. Elle ajouta «  si tu veux te battre,tu seras déjà à terre et le poing doit être le plus rapide ! » Elle ajouta : «  Je suis de ceux qui cognent et analysent après avec les conséquences ! »
Pour ces personnes,la sagesse  est une forme de lâcheté et elles ne comprennent pas une telle attitude. J’ajouterai que plus on endosse de responsabilités et plus il faut analyser les conséquences induites. C’est une anticipation salutaire.
Merci de votre aimable visite, bonne journée et à bientôt !

 r

Bonjour à tous ! Uniquement un ressenti ?

Posté : 2 juin, 2013 @ 7:13 dans actualité générale, argent et considération, communications, humanisme, Sociétés et structuration | Pas de commentaires »

Hier, j’ai basé ma pensée philosophique du moment sur les risques encourus de voir nos efforts sur la liberté et la démocratie s’envoler. Les conséquences seraient immenses  .Une autre conséquence pourrait bien également résider dans l’accélération du temps de par notre fébrilité mise en place afin de pouvoir être plus rentables et producteurs,disons-le. Notre temps d’équilibre,où nous pouvons être plus heureux est celui où l’homme ne dépasse pas le rythme de la Nature dynamique et fonctionnelle.

Oui,mais ne nous intéressons pas à ces choses là car notre souci premier réside dans les moyens de vivre et l’argent. Pour le reste,nous sommes loin d’avoir créé une approche docile et stable ouvrant une porte sur la sérénité ambiante et une qualité de vie.Le handicap est qu’en faisant de l’argent la seule et unique philosophie,nous entrons dans un jeu dangereux et malsain,où nous pourrions chèrement payer nos errements car nous sommes versés dans une forte dynamique infernale placée elle-même sur des rails. Dans et avec cette allure folle ne permettant plus d’aimer et savourer la vie ensemble ,nous avons toujours le souci premier placé dans l’émulation pour l’enrichissement qui va dégrader  fortement notre  ,sens du bien-être.

Comme l’on dit populairement : «  On peut bien décrocher la Lune,nous n’en serons pas satisfaits pour autant ! »Ce qui est navrant,ce sont les idéologies puissantes à ce sujet qui sont développées alors que la planète et ses bienfaits sont disponibles à notre portée.

L’analyse que je viens de faire ressemble ,dans sa profondeur à un constat de suicide de sociétés entières,sans réflexion,mais soumise uniquement par l’enrichissement et ses moyens  limités. Pouvons-nous encore bifurquer et devenir un peuple serein,calme et attentif aux éléments qualitatifs de la vie ?

Je l’espère pleinement et j’aimerais que mon ressenti soit erroné,car les conséquences peuvent être très importantes sur l’avenir et les prochaines générations. N’emprunte-t-on pas à nos enfants et petits-enfants  en consommant plus que notre part  et en définissant des voies hors des stabilités raisonnées dans la sagesse?

Merci de votre aimable visite,excellente journée à vous et à très bientôt !

Bonjour à tous ! Ce que j’en dis !

Posté : 1 juin, 2013 @ 7:02 dans actualité générale, communications, humanisme, Monde de l'Amour, Philosophie générale, République et démocratie, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

Il est plus agréable de vivre libre,raisonnablement,sagement,respectueusement afin de pouvoir donner au plus profond de notre potentiel un sens expressif. Nous ne pouvons plus revenir sur un vécu très limitatif de nos libertés. Si cela arrivait,nous serions certainement des âmes en prisons et nous briserions en de nombreux cas tous les espoirs du développement social existant.

Pour certains cela ne soulèverait pas de gros problèmes et remettrait en place des formes de libertinage des sociétés.Il est sûr que vu sous cet angle,nous n’aurions plus beaucoup d’initiative,de libre arbitre et j’en passe.Il est vrai que parfois nous n’allons pas très bien et nos actions s’en trouvent affectées et altérées.

La Démocratie tremble et tremblera encore car nous n’attachons pas à ses valeurs assez de prix. Nous sommes frivoles avec  l’essentiel qui maintient toute notre charpente de société. Nous traitons souvent l’ensemble avec une forme de légèreté. Nous devons penser tous les matins à notre journée,mais cela veut dire également en association de la pensée avec nos semblables. L’harmonie des pensées stables,nobles,respectueuses sont dans l’évolution du temps et dans nos grandes capacités. Il n’y a pas de contradictions à développer des idées pour la société humaine dans un progrès maîtrisé et raisonné et dans un équitable partage.

Tout cela ne doit pas s’écrouler et les décideurs politiques ont mission de ne pas dégrader le milieu de vie ambiant construit en orientant des lois qui dans leurs analyses profondes seraient néfastes à tous les équilibres. Les représentants dits du Peuple deviennent éloignés du citoyen. Bien trop éloignés pour défendre les qualités de nos constructions communes en tous niveaux sociaux. Certains décideurs,en manœuvrant cette représentation ont altéré le fonctionnement et son processus qui perd progressivement de son efficacité.Et puis, ne donnons pas aux raisonnements attachés aux despotismes et aux pouvoirs de certains hommes les capacités de prendre les sociétés en otage et installer leur propre pouvoir sans concertation,ni respect de leurs semblables.

Face à nos problèmes normaux dus à un progrès manquant d’harmonie avec la planète,les décideurs cèdent plus souvent aux facilités de renvoyer le dit problème vers les citoyens en globalité, en leur faisant porter l’effet correctif,plutôt que  manœuvrer et abolir les errements ,causes des dégradations.

L’idée que l’homme de base ne doit pas penser,réfléchir ou raisonner est une idée de despotes et l’Amour envers notre prochain ,dans le respect,doit lui laisser son libre arbitre et son champ d’action de la conscience élargie,positive et constructive. Faisons attention aux leurres du monde artificiel de l’argent et de la possession car ils limitent la progression sociale et pensée des humains et en fait des esclaves permanents. Les temps sont durs dans leur émergence,mais nous devons être capable de réagir et je suis confiant dans l’espoir portés par nos capacités internes  et l’humanité en marche.

Merci de votre aimable visite et très bonne journée .A bientôt !

 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...