Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Archive pour juillet, 2013

Bonjour à toutes et à tous ! Les hauteurs de l’Esprit…

Posté : 30 juillet, 2013 @ 7:40 dans metaphysique, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

Ce n’est pas parce que nous savons inventer et rendre très  complexe la société que nous sommes plus évolués que celui qui progresse sur les chemins et voies offertes par les hauteurs de l’Esprit,sans technologie et à mains nues.Jusqu’à présent nous étions très limitatifs car nos éducations n’admettaient pas pas beaucoup le sens des possibilités spirituelles et elles se reliaient aux religions sans essayer de discerner qui les poussait à une telle considération.

Nous sommes faits d’une pâte dite Cosmique et les fondements de la vie sont contenus dans les espaces sidéraux lointains,âgés,évolués,et sans doute conquérants,pionniers. Sur ces hauteurs difficiles dans l’approche ,se réfugie la Vérité et celle-ci nous demande le progrès de nos consciences,celui de nos âmes et de nos esprits assemblés et unis.Devant nous , le temps cadre nos avancées et il éveille des zones de consciences cosmiques et universelles insoupçonnées.Mais, nous sommes quand même plongés dans une noirceur refusant notre travail intime,fortifiant notre âme,vers une attirance absolue des plaisirs dévoilés .Progressivement,nous quittons ces lieux et prenons des chemins de délivrance assez pénibles pour les esprits non aguerris.

Après l’éveil et le fonctionnement de nos consciences,nos âmes nous sollicitent pour leurs propres existences et la fortification des Esprits. C’est le début de la spiritualité à notre dimension et notre ouverture vers un Sacré et une dimension des hommes peu connue. Ainsi la voie Spirituelle nous prend en charge en nous donnant beaucoup et elle assure notre bagage en la matière. Elle est le chemin Sacré de la Vérité,de notre propre vérité dans la grande transparence. Elle demande que nous ayons une sagesse naissante et nous nous identifions à un Univers en pleine dynamique. Quoi que l’on fasse,ou bien que l’on dise,c’est une phase évolutive des âmes près des Esprits .Ces derniers connaissent également différents niveaux reliés à la pensée et ses capacités .Il est permis d’atteindre les sphères Sacrées.

Chacun fait et réalise son propre parcours. Nos habitudes voient nous retrancher derrière les religions et elles ne voient qu’un aboutissement. Nous devons les regarder comme des dynamiques puissantes et supérieures de l’Esprit révélé jusqu’à la Sainteté et son parfait  à tous ceux qui ont la foi .Et la foi n’est pas un diplôme humain,mais elle choisit en fonction des valeurs des âmes ses compagnons de route pour les rendre bienheureux .Les différentes sphères attachées aux Esprits sont nombreuses et elles rangent soigneusement,avec respect ,toutes les évolutions généreuses.Vous allez me dire : Et après ?Nous savons que ceux qui atteignent les plus hauts niveaux sont dans les Félicités Éternelles et les Béatitudes  .Mais avant ce sommet, combien de raffinement de l’âme et de l’Esprit sont nécessaires car ces niveaux pensées parfaits,près de la Vérité construisent et ont influence sur les Mondes en expansion ou en développement. D’embryon à la petite conscience de parcours de vies matérielles,il y a des temps et des temps de parcours des pensées incarnées où le travail sur  nous-même doit s’effectuer tout en aidant les autres à  se contenir dans un cercle admissible pour l’Esprit.  Ceux qui ne croient en rien ou bien inconscients, sont également soutenus car la Vérité veut voir toutes les vies bénéficier de ses largesses et de ses bontés sans conditions par le règne de l’Amour sans limite et aux finesses inconnues.

Ce que je vous écris n’est pas du rêve et ainsi , vous pouvez mieux suivre mes écrits .je ne suis pas un homme de foi spécialement formé à la spiritualité,mais celui qui a un ressenti qui provient de son âme en voyage. Rarement,je défends mes intérêts,mais ceux d’un collectif généreux,pérenne,aimant. Disons-le dans la philanthropie développée. Ne vous y trompez pas,je n’impose rien, mais je vois clair avec mes pensées parfois devant nous et je vous le confie pour vous indiquer mes variations. Comme tout un chacun,j’aime l’expression communicative,la vie en sa totalité et je peux dire,je vous aime,car sans cette phrase supérieure de l’Amour,nous ne sommes rien.  J’aime les autres vies qui nous accompagnent et je n’ai pas besoin  de leur dire. J’aime nos compagnes ,leurs beautés externes et internes,leur attirance telle une  fleuret tout ce qu’elles nous donnent généreusement,compris notre vie.

Je n’aime pas la grossièreté et la violence sous toutes ses formes,les faux-semblants,les vices contenues et sournois,l’apparence masquée .Je respecte tout un chacun et je n’ai pas d’apprioris,mais seulement attristé par les déviations parfois perverses .Je voudrais voir le bonheur de tous dans le bien être et la joie de vivre partagée .L’Amour est la seule condition acceptable pour bâtir notre monde et il construit nos demains à la hauteur de nos valeureuses pensées dans la noblesse développée.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt!
 

Bonjour à toutes et à tous ! Des sentiments ambigus…

Posté : 21 juillet, 2013 @ 8:55 dans humanisme, metaphysique, Monde de l'Amour, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, vie naturelle | Pas de commentaires »

Quand nous naissons,notre état d’esprit est sur le droit chemin et le positif et le positif des sentiments est inclus .L ’Amour est présent sans la haine et la méchanceté,la bonté est là sous jacente,la juste pensée domine .La conscience neuve se définit et existe dans une ouverture bienveillante .Puis, au fil des années,tout se gâte car en nos sociétés et civilisations nous faisons régresser notre potentiel originel.
Nous épousons des idées intimes aux pensées humaines,lesquelles s’affrontent intérieurement .Sont donc mis en exergue les sentiments opposés et ceux qui ne veillent pas sur leurs capacités intimes et intérieures perdent défintivement , ou bien très progressivement, contact avec les pensées nobles et généreuses.
Ce changement n’est pas général,mais il est dû au monde de l’argent définissant son existence afin de définir une approche choisie entre les êtres. Les métiers,les chefs d’entreprises et sociétés ne se privent pas de définir leurs règles,parfois trop corporatiste .Ce qui semble évident,généreux,constructeur d’une bienséance entre nous est laminé et de bonté,honnêteté se transforme dans l’intolérance et une opposition caractérisée.
Certains penseurs disent qu’il nous faut une émulation pour progresser sur les voies de la richesse. Il faut donc opposer l’homme à l’homme .La à femme à l’homme et vice versa .Les jeux deviennent pervers et détruisent lentement,mais sûrement , les sentiments naturels premiers jugés par ceux qui se définissent des décideurs.
Ils ne se soucient pas du devoir intime ne pas perdre leur âme,ce n’est pas leurs problèmes.Eux ne rêvent que d’or,d’enrichissements,d’exploitations matières et exploitation des hommes dans l’éfficacité de leurs propres vues et appréciations .A partir de ces constats tout devient luttes internes entre humains. Homme envers homme et hommes envers femmes,etc… Ces échanges peu salutaires pour les évolutions finissent par enclencher les comportements intimes régressifs sur  la valeur des âmes,initialement riches,positives et aimantes.
L’Amour,la bonté,l’honnêteté,la vertu,la sagesse ne font plus réalités profondes. Seuls les gens de foi portent en eux ces capacités de lumière du monde.
Il ne faut pas se décourager,mais à force d’organisations,de pensées négatives,de réprouver les valeurs nobles construites et formatrices des hommes. Nous ne pouvons plus rejoindre les routes , chemins et voies de la vérité initiale soutenant l’humain.
Rien n’est jamais perdu et les régressions des âmes ,alliées aux volontés ,à nos familles intérieures et à la foi.  Certains luttent  fortement dans le sens véritable.
Même les plus endurcis d’entre-nous,inversent la tendance  .D ’autres projettent uniquement un monde des plaisirs dans l’immoralité ou presque. Certains s’aperçoivent ou commencent à entrevoir les carences qui nous égarent et ils reviennent ostensiblement vers ces sentiments généreux.
Je vous souhaite un agréable dimanche dans la méditation,car c’est le jour réservé aux soins de nos âmes ,au repos,aux familles, et à nos enfants,à la collectivité dans le bénévolat, etc…Ce jour est béni et il permet aux hommes de se retrouver et de réfléchir ,mais surtout d’envisager une  suite.

D’autres,eux parlent de faire du dimanche un jour comme les autres pour travailler ?Il a pourtant été créé en l’honneur du repos dominicale ou hebdomadaire. Le sens en est dans la nécessité d’obtenir un terrain pour se rassembler intimement. Merci de votre aimable visite. Bon et excellent dimanche à vous !

bonjour à toutes et à tous ! Politique et Nature…

Posté : 18 juillet, 2013 @ 8:48 dans actualité générale, Philosophie générale, Sociétés et structuration, Universalité, vie naturelle | Pas de commentaires »

J’écris ces quelques mots pour dire combien le monde fonctionne uniquement dans les apparences,loin de la biologie terrestre dans sa grande harmonie .Alors,nous ne faisons plus attention aux grands et petits écosystèmes terrestres,marins et divers. Nous allons bien trop vite et nous dépassons en actions courantes le temps de la nature pour sa régénération .Nous construisons des sociétés basées sur le profit et la rentabilité uniquement.

Les hommes politiques font des promesses sur l’environnement en créant un ministère actif pour analyser et corriger les orientations et mouvements naturelles mauvaises.  Aujourd’hui,cela est important. Le tout, est géré sans trop d’attentions. Aussi, malgré les crédits étriqués attribués à la Nature,tout se déroule en dehors des possibilités généreuses offertes. C’est le Ministère  de l’impossibilité car le monde industriel n’admet pas les freins sur son hégémonie,sans cesse croissante .Nous pouvons et devons produire et nous comporter dans le sens de ne pas altérer les écosystèmes globaux terrestres et comprendre la nécessité de se connecter à leur temps. Le fait de dépasser le temps précis des renouvellements et régénérations met en cause l’ensemble.

Il n’y a pas d’intelligence interne chez les peuples qui détruisent sciemment leur berceau planétaire et affichent aucune sensibilité à la sagesse.
Traiter et comprendre notre environnement est une chose globale et localisée sur les zones d’échanges climatiques car les éléments fonctionnent en se reliant aux valeurs échangées.  Travailler pour notre planète et comprendre avec conscience ce que nous sommes.Nous ne voulons pas faire ce pas  car il est gratuit et ne rapporte pas immédiatement. Désormais, ceci s’affiche comme une grande philosophie mondiale.

L’état d’esprit qui en découle ne respecte plus les vies qui sont avec nous  et les schémas de la biodiversité s’appauvrissent. Tout semble écologiquement sans intérêt car placé hors de nos propres valeurs établies. A ce petit jeu,les végétaux disparaissent de la longévité et ne trouvent plus grand place. Nous faisons reculer les fonctionnements biologiques terrestres en y manoeuvrant des forces anti-vies. Bref, que c’est beau la vie ,mais hors de nos sensibilités courantes existentielles.

On ne peut être toujours critiques et il faut également être fier de construire positivement. Malheureusement,toujours les mêmes motivations qui nous éloignent et font de nous désormais des irrespectueux de leur berceau planétaire. Très bientôt,nous serons placés sur une voie ne possédant plus les possibilités du changement d’orientation,si ce n’est déjà fait !L’écho nous dit de foncer, foncer toujours et il est versé dans l’inconscience de la négativité construite et irresponsable car nous ne pouvons faire marche arrière .Tout devient futile et sans valeur. Celles attribuées aux Mers, aux Océans,à la terre nourricière,à la biodiversité, passent après nos propres constructions de notre monde. Dommage que nous soyons sans sursauts.Je  ne crois plus en cette possibilité car les hommes politiques et de pouvoir ne voient que certaines possibilités dévastatrices avec pour les animaux le non respect des régimes alimentaires,les méthodes des reproductions. Enfin la négation des  éléments de base des sociétés.  

L’homme doit se libérer et s’affranchir des pensées ancestrales .Mais simplement,il n’a pas créée le monde et il connaît de graves désordres dus à des carences.Pourvu que les comptes en banque  soient pleins,le reste n’a aucune importance. permettre à la vie son champ de développement est plus que précieux,c’est Sacré!

Alors, avec ce constat se dressent aux limites des compréhensions les qualifications d’arriéré. Bravo aux ânes car ils n’ont pas les soucis humains et ils dressent stoïques au service de la simplicité existentielle . En mangeant les chardons qui poussent sur les terrains arides. Rien n’est parfait,mais je crois que nous dépassons les limites en soutenant un monde de l’inconscience et de l’hégémonie destructrice.

A part cela Madame la Marquise,tout va très bien et il faut savoir être .Un beau jour, ce monde qui nous entoure va nous reprendre au milieu de sa fine poussière ambiante. Notre esprit,notre âme,notre conscience devront faire de grands efforts pour e pas s’éteindre et âtre déconnecter de la vie et de son fil d’Ariane.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Le Semeur…

Posté : 16 juillet, 2013 @ 3:00 dans actualité générale, communications, humanisme, metaphysique | Pas de commentaires »

Etre un Semeur au sens propre ,c’est introduire la vie végétale ou bien animée et faire en sorte qu’elle se multiplie et donne une récolte abondante. Mais, il ne suffit pas de semer,il faut accompagner la semence tout au long de son grand voyage,pour ,voire un combat  la graine puisse s’épanouir sans incident Il faut séparer ce qui est du bon grain dans la concurrence,voire un combat pour atteindre la bonne récolte espérée. C’est donc au semeur d’intervenir  s’il ressent sa semence et la vie menacée. Donc,la phase du regard constant doit être  toujours bien présente pour protéger cette multiplication .

Si nous,nous arrivons à reproduire la vie végétale par différents biais,la Nature fait le même travail d’une façon  plus lente,à sa mesure et elle n’est pas systématique,mais progressive en s’accompagnant de plantes ou vies que nous croyons sans importance. La Nature raisonne lentement,sagement,mais inexorablement .Chaque espèce végétale trouve son règne utile aux autres et s’installe. Comme nos cycles biologiques y sont reliés sous divers aspects,nous devrions  être conscients du temps nécessaire et de l’harmonie utile à la vie. Nous savons sélectionner les plantes et faire en sorte que tous les accompagnants disparaissent .La récolte souhaitée est plus belle,mais autour s’installe la régression végétale .Si nous demandons toujours plus à la terre vivante,nous l’épuisons et les difficultés ne nous serons pas épargnées.

Il en est de même pour les vies reliées autour de la belle et précieuse planète bleue.La Nature a sa sauvegarde et physiquement nous relevons d’elle car elle fournit merveilleusement nos corps et il faut remercier le Semeur,le plus grand car il permet au noyau de la vie de se reproduire abondamment tout à fait naturellement. Il n’a pas mis ses œufs dans  même panier et a conçu la vie animée sous deux aspects .Un affirmant la matière et ce qui nous est perceptible et palpable et l’autre dans une phase installée par la pensée et ses inter réactions contenant les consciences et les âmes. Notre Créateur veille sur nous et son champ immense car il ne veut perdre aucune âme lors de la récolte .

Il nous invite à veiller pour ne pas entacher la vie et l’aboutissement souhaité d’une récolte belle,abondante et promise à un devenir des plus riches en sensibilité existentielle .De la plus petite plante présente parmi nous,à l’âme du défunt,se déroule tant de phases qui peuvent nous paraître inutiles car nous sommes innocents de la vie .Le Semeur se transforme en veilleur et en récoltant. Il est vraiment et pleinement reconnu s’il sait voir et respecter toute la vie contenue jusque dans les profondeurs des sols les plus fertiles .Il n’y a pas de différence entre celui qui aime et prend soin du règne végétal ,et celui qui prend soins de nos âmes avec les degrés évolués des procédures.

D’ailleurs,il fut un temps où le geste du semeur était qualifié d’auguste .C’était le temps où nous nous rapprochions des cycles dits naturels et laissions au temps son temps sans y imposer nos vues soit disant créatrices. C’est plus long car la récolte demande plus d’attentes et de philosophie de la conscience en permettant d’être en grande harmonie avec l’ensemble et son Semeur .Pour la vie animée telle que la nôtre,les humains ne font plus de référence au geste auguste du semeur,mais aux enrichissements en découlant en n’écoutant plus la voix du bon Semeur.

Toute chose à son semeur et c’est-ce qui nous préserve et nous protège des champs arides où la graine ne germent plus. Là ,s’in troduisent les ténèbres.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt!

.

Bonjour à toutes et à tous ! Exister mérite grand respect…

Posté : 15 juillet, 2013 @ 7:37 dans actualité générale, humanisme, Philosophie générale, Sociétés et structuration | Pas de commentaires »

Tu aimeras ton prochain comme toi-même est un Commandement basé sur l’Amour entre les humains .A partir de la valeur de ces mots chargés des forces philanthropiques,nous bâtissons nos sociétés ou nous le devrions .L’existence de l’autre est reconnue et sacrée Nul ne peut dire et faire en sorte qu’être en vie  sur la planète Terre soit placé dans une forme négative contenant la haine et la méchanceté dans les échanges ambiants.

Le premier acte conçu dans l’Amour du prochain se trouve dans la reconnaissance de la vie et de son existence .A partir de cette valeur tout autour,comme un grand cercle se définit une société bonne ou mauvaise et une philosophie positive dans les échanges profonds.
Quand nous expliquons que nous sommes trop nombreux sur Terre pour bien vivre dans l’aise, Cela veut dire que nous ne supportons plus les autres en partie,car la vie n’est pas de l’homme et elle se partage.

Récemment, avec l’environnement,certains gouvernements voulaient instituer une taxe au dégagement carboné. La vie ,elle-même, a besoin du carbone pour exister alors par transformation. Cette taxe  est une valeur d’intolérance vis-à-vis de l’ existence sacrée sur Terre .Comme beaucoup d’actions relevant d’une forme d’autorité qui se place bien au dessus de cette vie même .Là se situe une prétention qui ne fait qu’accentuer un phénomène d’intolérance .Beaucoup d’éléments    ne sont pas  partagés,alors qu’ils devraient l’être .

La vie dans sa grande quintessence fait appel à l’attention respectueuse de son intimité .Toutes ces  considérations repoussent l’idée que chacun en profite au maximum et sans retenues .Tout ce qui exploite le sens de la vie doit finir par se transformer pour apparaître^dans une force magnifique et équilibrée .Rien ne vaut la vie à condition d’en respecter sa propre intimité,de la considérer sincèrement et admettre que nous ne sommes que des récipiendaires .

Elle ne fait pas dans son émergence une glorification absolue de l’argent et de l’enrichissement .Elle dit simplement qu’en les lieux où elle habite,elle s’y trouve bien ou du moins le souhaiterais .Tous les pouvoirs en place lui doivent un grand respect car elle est bien au-delà .Nous devons avoir entre-nous,des mouvements attachés à cette construction précieuse et unique et les goujats qui hantent nos communautés pourraient payer cher leurs grandes désinvoltures et leurs intolérance .

Il appartient à tout un chacun de faire son bilan le reliant aux valeurs existentielles inclus. Cette analyse concerne et touche toutes les autres vies pour définir un monde plus harmonieux .

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Pessimisme et régressions…

Posté : 14 juillet, 2013 @ 7:29 dans actualité générale, communications, nos inventions et ingéniosités, Philosophie générale, Sociétés et structuration | Pas de commentaires »

Dans nos formations et constructions de sociétés,nous développons une culture attachée au pessimisme,car emprunte d’un cycle de fermeture de protection et ensuite de régressions dans les idées en capacité innovantes qui sont repoussées. Et j’en passe de ces comportements rendant une société peu évolutive et manquant son challenge.

A titre d’exemple,nous prendrons la voiture,le camion,enfin tout ce qui roule et possède un moteur à explosion Nous arrivons à la saturations des engins sur les voies et il va falloir trouver une solution autre que la répression active.

La roue ancestrale nous a rendu de très grands services,mais désormais,il faut évoluer techniquement avec d’autres méthodes faisant appel aux technicités différentes et de stabilisation aérienne de basse altitude,tel le coussin d’air. Du coup, nous diminuerions des facteurs de limitation important: le nombre d’accidents,la fiabilité du transport en cette partie,l’impact sur l’environnement car la nature reprendrait ses droits sur des espaces aménagés,des routes recouvertes d’asphaltes et des parkings.

Si nous n’innovons pas maintenant,en créant des prototypes et les essais,nous aurons des difficultés à passer le cap de la roue .Il n’y a pas de mal à innover ,car toutes les civilisations sont placées sur les mêmes bases. Évoluer sous la pression des expressions humaines est une grande nécessité incontournable. Le plus triste et redouté se trouve dans la confiscation expressive des êtres Les systèmes en place ne s’en privent guère et nous avons une sorte d’appréhension sur un développement innovant .Ce qui est nouveau en technologie et permet des améliorations sensibles,bienvenues dans une société stagnante doit être pris en considération . En ces matières,tout ne se définira pas uniquement par les personnes ayant des diplômes et chargées de trouver les évolutions adéquates au sein des grandes écoles.

Il y a ce que nous ressentons constamment avec l’esprit et qui nous propose telle ou telle évolution sur une matière. Il n’y a rien de bizarre à ce jeu car nos fonctionnements intimes de la pensée sont plus forts que toutes les technicités réunies.

Je vous ai mentionné un exemple comme le transport par la roue,mais d’autres sujets évoluent et parfois saturent,méritant notre attention constante .Pour changer les données,les civilisations âgées sont frileuses et de nombreux verrouillages mis en place jouent le rôle de protection absolu. C’est cela la nature humaine et personnes ne peut lutter contre l’esprit de négation et celui de routine et stagnation .Cela ne veut pas dire tout changer,mais admettre que d’autres voies possibles existent afin de sauvegarder l’avenir et l’évolution au sein de nos sociétés.Personne ne dit de revenir aux temps préhistoriques .Il faut faire attention aux raisonnements fermés qui préfèrent laisser tout périr que de modifier.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! L’AMOUR contenu…

Posté : 9 juillet, 2013 @ 8:59 dans actualité générale, humanisme, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

Il y a des sentiments qui nous habitent et que nous pouvons faire fructifier,mais aussi détruire ou modifier l’existence. Ce mécanisme,si l’on peut dire, est attaché à notre ressenti profond et viscéral, et à notre propre nature .Il habite différentes régions de notre corps et il n’a pas de compte à rendre sur la place publique des sociétés constituées.
Il se présente sous plusieurs formes et fait partie à notre naissance du lieu principal de notre corps : notre âme alliée à notre conscience .Quelles que soient nos positions de croyances dans la positivité ou bien la négativité,nous avons une âme dominante et c’est elle qui s’incarne dans son corps avec un potentiel d’AMOUR conséquent qui y est relié .Ceux qui pensent qu’ils n’ont pas d’âme se trompent et l’Universalité y installe une barrière sur les souvenirs afin de rompre net le fil des origines .C’est justement en ces origines qui est un monde fait d’AMOUR uniquement que nous provenons. Nous avons donc une partie importante de ce grand AMOUR qui est celui le plus grand,le plus pur,le plus stable,le plus évolué cosmique ment pour bâtir. En deux mots,il s’agit de l’AMOUR DIVIN qui se fractionne et nous accompagne dans notre voyage .

C’est pour cette raison que l’AMOUR est dominant ,grandiose et doit s’exprimer dans le respect de et des autres .Les forces de cet AMOUR sont incompressible et elle bâtissent,bon gré, mal gré,nos sociétés et leur esprit fondamentalement .L’AMOUR est le plus grand sentiment actif et sa présence sous diverses formes et variantes.

Le premier AMOUR est celui reçu par la maman qui se relie à celui DIVIN dans la continuité. Il est inconscient car nous n’avons peu de repères .On peut remarquer en la féminité cette capacité à accueillir la vie et l’ouverture vers l’AMOUR supérieur.
Puis, il y a l’AMOUR que se portent deux âtres de genres différents et qui finit par une union des corps permettant l’acte procréateur et la constitution d’une  ne devient vif que si les âmes en relation sont dans la complicité des valeurs. Mais avant cette phase,L’AMOUR universel,général de la vie, accompagnant l’existence reliée au mental et aux âmes avec l’esprit même. Celui qui touche le développement des corps dans le fonctionnel est plus primaire .Il y a également l’AMOUR de notre prochain qui est désormais incontournable .Puis, différents AMOURS mal déterminés car souvent confondus av ec des sentiments possédants La grandeur de l’AMOUR est libérée du monde matériel et physique. Certains placent leur AMOUR au plus bas en aimant les objets qui les accompagnent et les entourent .Nos sociétés repoussent souvent les sentiments,car il est dit que pour être fiable en société,les sentiments sont bannis.

C’est une erreur majeure car l’AMOUR en ses phases est Sacré et il se mélange au cœur de la vie. Progressivement ,avec les siècles,nous perdons  lentement ,par une phénomène semblable aux rochers érodés par la pluie,le sentiment affectant la vision contenue de nos descendances.

L’AMOUR physique entre une femme et un homme,pour procéder à une union des corps doit trouver avant sa phase relationnelle intime,respectueuse et digne,un fort courant convergent dans les pensées .Ce n’est pas un jeu du plaisir et qui prend la tête,mais une rencontre subtile qui règle les accords,comme l’on essaie de mettre en harmonie les notes de musique,pour y trouver un déroulement qui s’éffectue naturellement .Cela n’a rien à voir avec les consommations sexuelles  dont la chair raffole et ne peut résister.

C’est pour cela que  et nous devons être respectueux des vertus sans faiblesses et comprendre le sens et les signes attribués à la virginité. Le monde vertueux n’est que phase supérieure de l’AMOUR qui contient sa dignité et surtout un respect. Je suis inquiet de constater que des jeunes filles s’adonnent à la prostitution  pour l’argent et payer leurs frais d’études .Je suis inquiet pour celles qui voient l’AMOUR comme une prise de tête .Je suis inquiet face à une certaine  jeunesse qui fustige et se livre à la luxure pour les plaisirs du corps. Je suis inquiet pour la perte des repères concernant les respects incontournables de notre fonctionnement biologique intime. Ces raisonnements tiennent compte des récents comportements pour que l’AMOUR puisse atteindre dans son grand chemin celui qui va naître et mettre à son bénéfice tous les bienfaits. Sur ces plans de la vie interne,forte,secrète nous ne pourrons changer le monde et sa propre nature.

Les mondes mécaniques dont la science s’entoure et se glorifie peuvent engendrer des êtres dont l’AMOUR sera absent à la base. Ceci est grave .Pas plus que nous pourrons,sans conséquences sur les bases de la vie,changer les genres comme les décideurs politiques l’envisagent .Le résultat de ces basses manœuvres est le total contrôle des populations? Egalement et surtout l’absence de croyance en l’âme,au monde spirituel et au libre arbitre des humains. L’AMOUR charnel serait uniquement versé dans le plaisir .C’est une honte de voir une telle évolution où Frankestein ,Belzébuth mènent la danse .Je ne  félicite pas ces décideurs aux pensées dont il faudra se méfier t résister. Les humains n’auraient pas d’autres alternatives,ni buts évolutifs que le plaisir développé. Méfions-nous des réducteurs de l’AMOUR ,ce sont des marchands d’esclaves ,des rois de la luxure et du proxénétisme.

Il sera temps de réveiller les consciences au cas où nous dormions sur nos deux oreilles,ayant laissé la barre du bateau  au libre accès. Il est temps de dire qu’on ne peut faire de l’humain une chose vénale dans la dépravation .Seuls les petits clans auraient droit d’exercer leurs consciences et de décider des comportements généraux de sociétés .C’est un grave constat qui m’attriste et me peine,en considération de l’avenir réservé par un genre humain intellectuellement défaillant .Les tenants et les aboutissants seront égaux aux états d’esprit engendrés.

Merci de votre aimable visite et à bientôt!

Bonjour à toutes et à tous ! Le sens de l’histoire…

Posté : 8 juillet, 2013 @ 8:29 dans actualité générale, argent et considération, communications, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines | Pas de commentaires »

Il y a des éléments qui dominent dans toutes les sociétés et civilisations Nous les classons en priorité .Ils sont dominants et font le hit parade. Je veux parler de l’argent ,vénéré,espéré et respecté par les générations montantes. On peut-être interrogateur sur la mise au sommet de cet argent et la forme brusquement donnée à la société construite et au monde planétaire.
Qu’il y ait un fond d’argent rendant les échanges possibles,on peut l’admettre,mais que celui-ci soit presque l’unique but et devienne l’essentiel à la vie est néfaste et navrant .Cela entraîne une forte corruption et des scandales de plus en plus importants ,ce qui finit par anesthésier les valeurs nobles de l’homme .Il entraîne en conséquence la destruction du tissu de l’union du tous ensemble,ainsi que la positivité d’un état d’esprit régnant .Personne n’avait envisagé une telle orientation , et désormais dans les écoles de tous niveaux,on enseigne les procédures conduisant à cet argent en dominance .Nos groupes sociaux et actifs semblent également touchés par un tel comportement Les jeunes enfants, encore à l’âge influençable et des découvertes ne sont pas épargnés. Cette façon,désormais d’éduquer notre descendance n’a pas l’envergure suffisante  pour construire durablement et moralement sûrs. Cela est la pensée placée dans la dominance ,l’avidité formatée des individus .Les  travailleurs coûtent trop chère  aux employeurs,les familles sont devenues obsolètes,plus rien ne vaut en valeurs fixées par l’universalité et attachées à l’homme.
Avec cette unique vision du monde planétaire,il faut être dans l’inconscience pour ne pas observer et s’apercevoir des formes de chaos engendrées sur le long terme. En échange de ces valeurs,l’humain subit une grande dégradation mentale et morale. Jusque là, nous avions évité la totale construction de société sous cette forme.
Plus, ce ralliement fait apparaître des importantes intolérances entre les peuples et parfois les Nations. Le déplacement des populations cible désormais les pays en fonction des grandes valeurs argent et seulement en fonction de cette présence .Le sens puissant de cette valeur abat les frontières et n’établit plus les règles collectives ou bien devient la seule.
Les hommes politiques ont de graves problèmes moraux et ils sont devenus, en fait des personnes avides de cet argent pour leurs partis et la survie. Les scandales sont légions et les pouvoirs établis par les nations européennes se basent sur,ce  l’unique richesse des monnaies  pour mettre en place un classement des pays.
Partout l’humain passe au second rang,ce qui devient inadmissible moralement,mentalement et cela doit être immédiatement rectifié .Nous n’aurons pas longtemps le choix,car de trop nombreuses générations montantes d’individus sont dans l’avidité de cet accès.
Un chaos monstre va être engendré et il sera de grandeur planétaire .Il entraînera misères et guerres .Le bonheur que nous voulions tenir ne sera jamais là,mais la récession oui ! Les castes,classées dans ces valeurs commencent à s’affronter durement et elles font du pauvre un esclave et un exclus dont la vie semble peu compter ou pas du tout.
(A suivre)
Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! L’expression humaine…

Posté : 6 juillet, 2013 @ 7:07 dans actualité générale, communications, humanisme, Philosophie générale, République et démocratie, Sciences sociales et humaines | Pas de commentaires »

Tous les humains ont droit à l’expression parlée et écrite. C’est le béa-ba de toutes les sociétés libres. La dessus,il faut être en totale cohérence car ce sont les bases de nos libertés courantes.Entendons-nous,une expression dans la bienséance,le respect dû à chacun ,de la réalité ambiante et existentielle , de la valeur des mots employés. Nous venons de le voir,un Ministre en activité du gouvernent actuel,vient de se faire limoger car il ou elle avait trop parlé et rendu publique sa pensée.

Je trouve cela très curieux qu’un Chef de Gouvernement  ou bien  d’Etat prenne de telles sanctions envers les personnalités qui sont investies d’un ministère. Le sens de la démocratie, chère à la République que nous avons souhaitée et formée est remis en cause par ce fonctionnement. Seuls les régimes totalitaires ont des actions extrêmes.Je suis attristé que nous n’ayons pas plus de considération sur le sens  de nos libertés expressives , ainsi que de l’existence ensemble tout court.L’expression véhicule la critique et il faut l’admettre, c’est par ce biais qu’il nous est offert d’échanger les idées salvatrices ou fertilisantes pour notre société.

C’est un incident qui touche un gouvernement d’obédience  socialisante,ce qui parait difficile à accepter. Le vrai socialisme est pourtant classé parmi les régimes les plus favorables à l’expression humaine assemblée.La France globalement ne va pas très bien et pense qu’en allant dans les extrêmes cela ira mieux .Erreur,car car nous enfermer dans les régimes totalitaire à notre porte ou en attente de leur heure,ne fera qu’accentuer notre misère pensée et matérielle,ainsi  que régresser nos niveaux sociaux,culturels et généraux.Nous le voyons, une rigidité sanctionner se met  en place,sans abords diplomatiques,compréhensifs à sa dimension de nos pensées majoritaires et courantes.

Peu de personnes veulent un aboutissement dans cette évolution,mais malheureusement les états d’esprits ne demanderont pas leur chemin. Il nous faut goûter des aliments amères. Les hommes ont plus besoin de bonne communication,d’une reconnaissance fraternelle de leur existence que de bâtons pour les contenir et les battre. Cela commence toujours par l’interdiction de s’exprimer    par la parole et les écrits,puis les autres phases sont dans l’apologie des pensées sectaires et extrêmes ce qui met en danger les équilibres de sociétés. Devant tous ces faits d’actualité,certes pouvant apparaître anodins,se définit un lendemain moins plaisant. A nous tous de regarder la construction commune,si elle est équilibrée.

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Savoir se satisfaire de ce qui existe est important…

Posté : 4 juillet, 2013 @ 7:33 dans Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

Logiquement,nous devrions être heureux car nous bénéficions,sur la planète Terre,de conditions de vie exceptionnelles .Ces conditions positives,constructrices,pleines de bonheur sont placées dans les évolutions physiques de la planète avec un ciel d’une beauté remarquable et exceptionnelle .Les végétaux,eux,nous façonnent les paysages. L’eau est constamment active dans la couche dite biosphère,où nous baignons .Des  limites supérieures de l’atmosphère,au magma originel,noyau de la planète,un effet de refroidissement à lieu constamment.

Avec la biodiversité,nous sommes accompagnés par d’autres formes se définit  de vies. Cette dernière richesse nous montre que la vie est précieuse et variée. La nourriture  y est abondante si nous prenons le temps d’y prêter attention. Globalement,nous avons tout pour être heureux,au milieu des équilibres d’une Nature dynamique,il y a la Création de Dieu qui prend soin de nous.

Alors pourquoi recherchons nous un bonheur bien ailleurs et sous des formes évasives que nous ne cernons pas ? Il est bien connu que ceux qui sont heureux,ne connaissent pas le bonheur qui les entoure en le mettant à sa juste valeur comparative.

La Création et la planète Terre nous apportent d’innombrables joies simples et vivifiantes dans leur abondance .Exister n’est pas une mince affaire et doit être fortifier par l’amour de ce qui nous entoure et fait de nous une conscience éveillée des vies.

Dans quelques jours,je développerai une suite à cet article.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...