Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Bonjour à toutes et à tous ! A chacun son monde…

Dans cette affaire d’union des hommes et de constitution de leurs communautés,il y a beaucoup de variantes .Je m’en explique. Pour certaines personnes,considérer que l’on existe au plan individuel et personnalisé est une erreur. Cela aurait aucune valeur. C’est une analyse plus que dangereuse pour l’ensemble uni et ses éléments.

Il faut considérer que si l’on ne reconnaît pas l’élément,l’ensemble en formation représente guère plus. L’individualisme forcené non,mais la liberté d’adhérer aux groupes communautaires,oui. Souvent,ceux qui parlent ainsi sont des meneurs et des adeptes des pouvoirs sur les autres qui pour eux ne sont rien dans l’existence .Ceci est relié à une image de ceux qui dirigent,car ils sont toujours bien « sapés » comme l’on dit vulgairement,dans le vent et en jettent dans le paraître avec leurs tenues et  leur voitures,quand ce n’est pas par les habitations et propriétés Bref ,ceux qui ont tendance à exploiter les autres à leur bénéfice et ne rien partager. Collectivement nous avons approché de très près cette façon d’être en formation structurée de sociétés,avec la période  du Communisme en Europe de l’Est.

Les camarades ne devaient jamais s’enrichir et œuvraient pour la communauté exclusivement. Tous les salaires étaient contenus .Les maisons alignées en tel style bien défini et sans variantes et la voiture choisi par le dignitaire de la communauté. Au sommet, des camarades encore plus camarades,tiraient les ficelles d’une société structurée et bien contenue .Cela n’a nullement empêché le régime de s’effondrer et se dissoudre et soudain on a vu surgir des camarades riches au point d’acheter des parties de pays capitalistes .Que s’était-il passé chez les camarades? Les plus importants camarades avaient certainement une ascendance sur les autres en niveau professionnel et rémunération ?

Un bon camarade partage,aide,donne et reçoit en toute loyauté et sincérité. La fraternité est une grande dame et elle ouvre la porte vers les champs d’entente espérée. En attendant, c’est merveilleux et il s’agit d’un grand partage d’admettre que l’on puisse réussir. Quand on pense ,on existe .De là   à  imposer sa propre volonté,il y a des distances. Je me réjouis de voir les au tres heureux et dans un bon équilibre de vie.Je ne suis jamais jaloux de ce qu’ils ont et j’aime  avec  chaleur humaine reconnaître leur présence.

Il est excessif de jeter sur l’autre,les autres un regard suffisant,dominant ,sans amour profond. Nos vies sont éphémères et l’idée de dominer par des pouvoirs,quels qu’ils soient est une maladie interne. Parfois,nos sociétés structurées ,avec de tels penchants finissent par tuer l’amour et la conscience d’exister, pour certains qui veulent nous imposer leur modèle placé dans la rétroactivité .Dans la transmission de nos sentiments fraternels ,je dirai que nous devons préserver notre conscience,notre esprit des ambitions démesurées et mettre les formes de pensées despotiques loin de nous.

La fraternité,la solidarité,le partage et l’honnêteté matérielle et intellectuelle, avec la raison,la sagesse nous rendent libres.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...