Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Bonjour à toutes et à tous ! Les prisonniers du boulot…

Etre actif,faire,défaire,analyser,innover,construire est notre lot quotidien. S’employer à réaliser nos idées concrètes et rendre service à la communauté ou société est important .Une vie de labeur est une vie au service des autres généralement . Chaque personne majeure est engagée sur ce processus si elle veut obtenir un peu d’argent pour vivre seule ou avec sa famille.

A ce sujet,il existe des philosophies merveilleuses oubliant l’argent et unifiant les actions des hommes par exemple pour bâtir la maison d’un voisin,d’une personne dans le village,etc…Tout peut en échanges mutuelles ,en oubliant cet argent .Ne rêvons pas,l’argent a pris un tel essor et poids avec son intrusion en tous lieux,nous sommes devenus dépendants,accros,instables en sentiments avec ce développement. Je ne pense pas que ce monde fait uniquement d’argent et reléguant les autres valeurs,perdure. Déjà, en certains lieux,des groupes essaient de sortir de ce cercle vicieux comme l’on dit populairement .Nous devons développer en nous le sens du don par l’offrande .Non pas argent,mais la  solidarité sur les actes en passant vers une société où l’on échange et se donne notre énergie,notre savoir faire,notre positivité relationnelle et tisser des liens plus indéfectibles qu’avec les sous.

Malheureusement,rien ne va comme on le souhaite et nous bâtissons désormais en faisant feu de tout bois. Je m’explique .Arrivés à notre niveau de société,nous devrions être  capables d’interpréter certaines pensées,actions ,en prenant en compte nos qualités généreuses et imprégnées dans la vie de tous les jours. Si nous partagions réellement,il n’y aurait plus de chômage et le travail serait basé sur d’autres valeurs.

Comme nous sommes accrochés au travail pour exister et avoir de l’argent,le boulot devient obligatoire. Ceux qui ne sont pas chanceux  n’en n’ont pas et ils n’ont rien en échange .Les automatismes prennent le travail sur les postes,le machinisme n’a plus besoin d’hommes. Nous, nous comptons les chômeurs et les exclus. C’est une société sans fondements,sans ancrages profonds,ni pérennité que nous  construisons. Vivre,ne se dirige pas forcément vers des obligations établies et immuables. Suivant sa chance,chacun trouvera son bonheur .Le bonheur , il faut l’aider en  partageant et tout se partage depuis notre premier cri à notre naissance.

Il faut nous aimer plus pour passer les écueils. La dessus, nous avons des difficultés car nous accrochons les valeurs aux mots posséder,paraître,s’enrichir. Le reste , il y a des organismes qui indemnisent ceux qui n’ont pas de chance et cela suffit à notre bonne conscience.La rareté des emplois développe une sélection impitoyable et infernale. La bienséance se perd dans les méandres des sentiments  misanthropiques Plus, le jour de repos hebdomadaire n’est pas sur d’être maintenu sur le temps car nous devrions œuvrer sans ce repos pour nous relaxer,nous recentrer sur nous-même et nos existences.

A en croire certaines personnes,il s’agit là encore, d’un superflus. Nous avons coutume de dire : »Paix aux hommes de bonne volonté et honneur à ceux qui ont trouvé la sagesse relationnelle et le bonheur d’exister. J’ai rajouté quelques mots pour plus de consistances dans leurs poids. Un autre monde dimensionnel vient vers eux et il n’est pas fait que d’argent .l’autodétermination,l’autodiscipline des hommes à titre individuel est nécessaire dans nos avancées de sociétés qui doivent être généreuses,solidaires dans ce grand partage. Nous oublions que d’autres mondes sont à notre portée et qu’il suffit d’une pincée philosophique pour les embrasser.

Certaines choses de la vie et ressemblent à des niveaux mis sur notre route.si nous  négligeons les aspects,nous ne passerons pas l’obstacle qui se dresse. Pour ceux qui sont des cavaliers en sauts d’obstacles,ils savent que le passage de celui-ci demande avec leur cheval une approche spéciale,dosée en paramètres qui admet peu d’erreurs  .Nous, nous évoluons sur cette image,nos problèmes ne peuvent être résolus par le tout argent.

Merci de votre aimable visite,bon dimanche et à très bientôt!

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...