Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Archive pour la catégorie 'science-fiction'

Bonjour à toutes et à tous ! Science-fiction III…

Posté : 14 août, 2013 @ 7:21 dans créations littéraires, science-fiction, Universalité | Pas de commentaires »

Nous le voyons,plus le temps passe et plus notre impact sur notre planète devient important et marqué .Ce bonheur afin d’être heureux ensemble est difficile à connaître. Dans notre monde relié à la matière,nous avons de nombreuses dépendances. il s’agit à chaque génération de jongler avec et savoir manœuvrer pour qu’en finalité ces obligations ne nous paralysent pas .Les siècles où le vénal dominait avait établi un état d’esprit déplorable .

Des groupes de personnes exploitaient les autres pour leur simple enrichissement personnel. L’enseignement était basé et sélectionné sur les rentabilités vie excessives de toutes choses et des humains travailleurs en particulier. L’homme est un loup, un renard pour l’autre homme. A la fin de cette période ,de nombreuses personnes seules,en famille avec enfants étaient jeter hors du système structuré de société. Très vite,ils ne possédaient plus rien et ne pouvaient  dignement à leur vie quotidienne

Au tout début, de nombreuses personnes étaient touchées au cœur et à l’esprit voir se développer ce phénomène sournois,humiliant et dégradant .Il y avait donc des âmes compatissantes et charitables pour lutter contre un tel phénomène. Puis tout empira car les soi-disant autorités interdirent le stationnement des errants,en empêchant la mendicité aux portes et intérieurs des cités et villes .La mendicité est une affaire importante car elle est l’espace de survie de ceux qui sont pauvres et rejetés .En interdisant ce comportement,certaines cités,ne honoraient pas dans leur dignité. Bref, la misère touchait des gens qui avaient été dignes , honnêtes,travailleurs ,bons citoyens .Cette infamie n’épargnait pas les enfants,leurs enfants aimés et il faut savoir que pour   ,les parents,la descendance est sacrée et doit trouver le meilleur des sociétés structurées. Nous avons bien établi des règles sociales pour éviter les fiascos,mais rien n’était appliqué ,sauf les intérêts les plus forts. Nous le connaissons sous le couvert de la démocratie beaucoup de comportement despotiques,agressifs et loin de la bonté et l’amour réunis,faisant de nous des personnes acceptables. Bref, au phénomène de société structurée et vénale et de celle du rejet hors de ses bases ,nous ne connaissons pas de répit intermédiaire.

L’idée de l’homme bon pour les autres,dans le grand partage du tout devient maintenant sans objet car neutraliser avant de pouvoir exister. Désormais, manger et les famines terribles semblent éloignées . Le problème de l’eau,sa régénération et sa distribution automatique a été rompu par des phénomènes nombreux  de manifestation des forces telluriques. Jusqu’à cette période, nous n’avions peu remarqué des phénomènes s’alliant l’un à l’autre et devenant inquiétants et impressionnants .

Les tremblements de terre déclenchent immédiatement d’énormes orages chargés d’une force électrique impressionnante et considérable. Toutes les forces naturelles semblant blessées,se refont en s’alliant les unes aux autres et dans une communication rapide,voire à la vitesse de la lumière. Ceci entraîne ,par moments, des incapacités à séjourner dans la biosphère et la stratosphère .Nous avions remarqué que l’orage nous était connu sous une forme expressive de l’éclair associé au tonnerre .Les éclairs ou décharges électriques zébraient le ciel en recherchant leur exutoire. Désormais, ce sont des boules de feu de la taille d’un ballon de foot qui parcourent l’atmosphère aux couleurs bizarres .Nous avons toujours une couche de nuages,mais leur venue et leur dispersion se font très rapidement.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Science-fiction II…

Posté : 12 août, 2013 @ 7:58 dans créations littéraires, Philosophie générale, science-fiction, Universalité | Pas de commentaires »

La planète se remettait très lentement des atteintes que nous lui avions portées. Dans les périodes précédentes,nous avions exploité les ressources sans conscience et en n’ayant comme base l’enrichissement .De plus, nos conflits internes avaient fait l’objet d’emploi de chimie destructrice de toutes les vies,ce qui aggravait l’ensemble. Quand nous avons dépassé le seuil d’admissibilité de renouvellement de ces ressources , le système biologique est devenu si peu actif que les fonctionnements épuisés n’ont pas réagi. En général, la Nature et ce que nous appelons ainsi se sont épuisés et ne se manifeste que par brusques variations internes. L’atmosphère est altéré à soixante-quinze pour cent et il ne remplit plus son rôle de protection d’enveloppe planétaire fertilisant les vies. La moitié des habitants continue de vivre comme dans les temps ancestraux,au niveau du sol. Mais l’autre s’est réfugiée sous terre,en des aménagements protecteurs des conditions planétaires difficiles. Nous sommes environ quinze milliards d’âmes sur notre bonne vieille Terre. La nourriture a changé de forme et elle s’est adaptée à nos périodes .Nos estomacs ont rétréci et les goûts les saveurs ont pratiquement disparu. Nous pouvons les reproduire sans problèmes artificiellement et même en créer de nouveaux pour les adapter à notre nourriture très concentrée sous forme de gélules minuscules .Fini le temps où l’on s’en met plein la panse .Le monde du manger s’est rétrécit lui aussi et le direct avec la terre nourricière s’est dispersé.

Nous avons un gouvernement mondial qui se compose des membres élus des différentes civilisations,des majoritaires et des minoritaires .Ce gouvernement,dans ces grandes décisions est soumis à l’avis d’un comité mondial des sages. Ceux-ci ont remplacé dans les nations précédemment, les gouvernements .il existe des gouverneurs pour chaque ancien pays et les décisions importantes sont prise par des procédures démocratiques avec vote du peuple ou citoyens mondiaux. Aucune décision ne peut être prise mondialement sans l’accord du comité des sages .La localisation des nations existe uniquement pour nommer précisément les intervenants et situer les moyens nouveaux faisant appel à la longitude et latitude .Ont été adopté des moyens de géo localisation pour définir les lieux de résidence .Par soucis du respect des personnes,il n’a pas été introduit des puces électroniques sous la peau .le débat a été vif,passionné, mais les sages ont tranché et ils ont rétabli le respect profond.

L’eau est en grande partie polluée et ne se renouvellera qu’au bout de plusieurs siècles. La vie n’est pas facile et beaucoup d’éléments qui étaient abondants auparavant ont disparu. Nous ne nous rendions pas compte de notre bonheur .Les océans et les mers ne nourrissant plus ,eux aussi, les populations. Les échanges accélérés de l’eau au sein de l’atmosphère se sont espacés et ont des actions très sporadiques .Les rivages se sont désertés et la navigation est devenue presque impossible à cause de la formation impressionnante et incessante de puits sans eau sous forme de puissants tourbillons magnétiques dus aux forts rayonnement entre le soleil et le noyau magma actif de la Terre .Le champ magnétique terrestre semblant très perturbé mais connaissant assez de stabilités pour que la vie continue sur la planète .

Depuis des temps ancestraux,nous voyons passer dans l’atmosphère des engins de toutes formes,soit lentement ou bien à toute vitesse. Il nous avait semblé que nous faisions l’objet d’attentions d’autres vies venant d’ailleurs. Mais, comme une grande partie des populations croyait en un Univers vide,personne ne réagissait vraiment .Un jour, par le biais des fonctionnements numériques et informatiques une autre civilisation avancée s’est manifestée et qu’elle ne fut pas notre surprise d’apprendre qu’à partir de stations orbitales éloignées ressemblant à des grandes cités sous forme d’énormes vaisseaux en stationnement dissimulé nous étions surveillés et visités discrètement. Nous pensions que cette station était la seule présente,mais nous avons découvert que non et une dizaine étaient placées dans la grande discrétion afin de nous étudier. (A suivre).

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! Science-fiction (1) …

Posté : 11 août, 2013 @ 7:42 dans créations littéraires, Philosophie générale, science-fiction, Universalité | 1 commentaire »

L’an 30099, mentionne un décompte effectué à partir d’une nouvelle période et tenant compte des évolutions nécessaires de l’humanité. Ces différentes périodes sont contenues par des comportements similaires lors de l’évolution et aussi du temps avec la Nature et celui sans elle. Le progrès également a son importance et  influence sur le début et à la fin des séquences Tout commence par une question très importante concernant nos cerveaux,leurs développements et possibilités totales. Nous pouvons développer en nous plusieurs zones et donner importance à une tendance plus qu’à une autre.

En cet an 30099,nous commençons à y voir plus clair. Nous avons compris,après moult guerres que nous attachions beaucoup plus d’importance à posséder et défendre cette même possession,qu’à construire un monde d’amour et de paix dans la fraternité des peuples. De très nombreuses réflexions mondiales ont été menées et elles contredisent souvent les comportements des temps précédents. Il a été décrété une abolition des frontières et une circulation constante des biens et des hommes autour de la planète.

Technologiquement,nous avons mis la robotisation accessible et  dominante .Nos avancées sont marquées par le dit progrès,mais aussi par de nombreuses découvertes sur nous-même. Nous savons désormais comment nos corps évoluent et nos connaissances plus profondes. Plus avant,je vous disais que nos actions finissaient par s’ancrer en des zones de l’encéphale En exemple,les comportements plaisirs devenant des addictions ont dévoilés que l’usage glandulaire développait sa zone et prenait une place importante en nos vies. Chaque action définit son impact en cette fixation et établit sa mémoire. Cette mémoire devenant active sollicite son dû dans l’individuel ou le groupe.

L’homme est resté globalement du même genre,mais de nombreuses femmes ont voulu changer de genre et devenir des hommes par goût et adoration de la masculinité. Nous avons aussi des androgynes se reliant au deux genres .Ces modifications internes ont provoqué des périodes d’instabilité en la matière,cela s’améliore dorénavant et se stabilise .Les grands écarts comportementaux laissent des traces dans les sociétés structurées et dans les cerveaux. La procréation est devenue sévèrement verrouillée et nul ne peut avoir d’enfant sans autorisation .Les clones sont présents parmi nous .ils ont été crées pour satisfaire des besoins très spécifiques. C’est un sujet brûlant car en 26750 une guerre civile s’est emparée des sociétés dans les zones variantes des civilisations et a fait de très nombreux morts.

La mort, elle-même a été démystifiée et nous connaissons  les tenants et aboutissants,pour établir plus précisément l’avenir .Le total respect règne à ce sujet et la vie planétaire a deux faces: celle dans la matière qui lui est reliée dans l’évolution et celle hors de toutes matières et définie virtuelle. Les deux portent leurs valeurs et la face dit monde spirituel et virtuel représente le lieu du repos des âmes et des esprits. Nous savons comment nous franchissons les zones matières vers celles virtuelles qui se sont rapprochées de nous. Mais il nous reste à faire  en sorte  que nous ne perdions pas les distances et les données essentielles .Le monde de l’esprit et spirituel se trouve au sommet de la pyramide. Cela fait partie de l’évolution humaine et doit trouver accord constant.

En ce monde  dit uniquement virtuel nous y avons retrouvé tous nos ancêtres satisfaits de voir cette jonction car le choix existe pour tout un chacun de revenir vers les temps matériels et refaire un parcours de vie. Nous avons également trouvé par la science;des couloirs de circulation planétaire ,ce qui nous permet de découvrir plus précisément notre galaxie. Ainsi ,nous pourrons rendre visite à nos amis sur des planètes éloignées et communiquer avec eux. L’inquiétude et il y en a une, c’est que  notre bonne vieille Terre ne  se remet pas,ou très lentement et suivant des temps cosmiques, des atteintes biologiques que nous lui avons infligées précédemment. (A suivre).

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à Tous ! Le progrès …

Posté : 22 mars, 2013 @ 9:34 dans actualité générale, communications, nos inventions et ingéniosités, Philosophie générale, Physique et astro-physique, science-fiction, Universalité | Pas de commentaires »

« Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé «  Ernest Renan.
Dans ce blog même, il y a quelques mois,  je vous ai donné ma vision d’une société qui arrive sur un buttoir et le heurte. Je vous ai indiqué des solutions en matière d’aller et venir et de transports dans l’innovation. Je pense toujours que nous allons quitter la roue par nécessité car l’ambiance y devient celle d’un enfer. Le nombre de véhicule est en augmentation constante et e mélange sans discernement de tout ce qui roule pose problème et accroit les risque d’accidents mortels. Nous sommes dans la saturation et à la  fin d’une technicité.

La répression est suractivée et le conducteur est nommé de « Criminel en puissance ». Le droit l’emporte sur la raison et les légions  se dressent en possédant argent, ingéniosité dans leur esprit allié à celui de l’intelligence artificielle à son service. Le résultat n’améliore rien et devient affreux ,voire nauséabond dans l’esprit aidé de l’argent roi, souverain et sauveur ? L’homme à la base sera désormais    et pour une éternité un délinquant ,un moindre que rien, un être que d’autres proclament  inférieur et sans juste pensée.

Ceux qui confortent cette philosophie sont dans l’erreur, car ils se nomment dans une partie supérieur pensée et excitent dans l’avenir..Je dirai ici sans détour les mots suivants : - » Quand le chien possède un os ,au tout début, il   remercie  son maître de lui avoir donné et ensuite il devient féroce si on s’approche de lui car il s’est identifié au Maître. » Une majorité de citoyen est atterrée de voire comment nous évoluons  avec ce sujet ô combien important pour nous tous car il est notre liberté d’aller et venir ,d’échanger ,de communiquer, de s’aimer ! »

Dans mes écrits, j’ai rédigé un pamphlet philosophique intitulé le trappeur où j’y explique et dénonce cette volonté de faire passer la pensée machine au dessus  des niveau humains, pour les brimer et les frustrer. La roue glorieusement  et adroitement adaptée pour tous   ses services rendus .Elle existe depuis des lustres et elle est en train de s’écarter pour laisser passer une autre voie qui va lui succéder. En nous comportant uniquement dans la répression pour faire peur et craindre en l’autorité constituée et agissante et dit avec une foi qui n’existe pas en le regard sur l’homme, l’avenir se trouve condamner avant de naître.il faut libérer l’homme de sa tentacule des extrême qui le menace et l’assaille. Comme je l’ai déjà indiqué dans ce blog et dans mes échanges en sociétés ,ne pas avoir de regard généreux et noble Envers l’autre  nous condamne.

Mon espérance est grande  dans l’avenir, et l’espoir dans nos sociétés humaines hors du chaos, de l’autorité unique dominante et confiscatoire, sans idée d’un  partage  et une lueur dans cette configuration. Mon esprit réagi fortement à cette philosophie unique utilisant une fin du monde avec son progrès.

J’ai donc émis l’idée que nous créerions une autre voie pour nous   déplacer,tout d’abord dans l’individuel et ensuite dans le collectif.Il va s’agir de quitter la roue pour entrer sur les routes aériennes de petites hauteurs guidées et balisées par la pensée artificielle avec engin  individuel sur coussin d’air dont le conducteur aura uniquement à  programmer la destination.Des rayons infra-rouges guideront dans les mesures adaptées et dans la sécurité fonctionnelle.L’homme prendra la commande pour partir et ensuite corriger le trajet et se poser en se dégageant de la voie virtuelle de circulation.Cette invention permettrait d’augmenter la sécurité et la vitesse sécurisée à environ 98 % du trafic et de garder une dignité aux hommes ,de rendre à la nature ses lieux d’expression par la réoccupation de zones bétonnées et d’asphalte. Pour avoir émis une telle idée,j’ai reçu des formes d’insultes représentées par un coup sur la joue droite , bien sûr au figuré. Mais je persiste et tend la gauche. Puis, en quelques années,ce que je pensais de néfaste s’est mis en place et a rendu des personnes  inoffensives et constructives pour la société ,sans moyen d’aller et venir.Alors, pour moi, il s’agit des forces de la République d’apprécier autre chose que l’esprit de brimade et réprimande en l’adaptant. Les camions devront monter sur le train et voyager  ainsi pour toutes les grandes distances. Hors de leur propre autonomie. Ils recevront autorisation de descendre  du train au plus près de leur destination où il reprendront autonomie. Les autocars devront avoir une forme de protection  de valeur collective appliquée pour le tourisme afin de réduire les vitesses et apprécier les découvertes des payasages ,architectures, lieux de cités remarquables , enfin favoriser le regard et sa formation généreuse. Tout le trafic individuel sera versé dans la nouvelle technologie afin de réduire la mortalité en ces matières , car la roue doit être remerciée pour son règne apporté dans le bâti de nos civilisations et s’écarter pour laisser place au support aérien sans entrer dans le fonctionnement des aéronefs.
Avant-hier,alors que je regardais des infos télévisuelle, quelle ne fut pas ma surprise de voir et constater la présence d’un futur immédiat.Des chercheurs Japonnais ,dans l’expérimentation,sont dans la mise au point d’un procéder novateur et unique au monde sous une forme de tube  incluant un train à vitesse encore plus supersonique  en l’intérieur de ce cylindre contenant des  habitacles voyageant à une vitesse de 65OO km/h,avec un confort de voiture . Cet engin pourra permettre de parcourir le monde en peu de temps.Prometteur,innovant et tombé du ciel. Puis les recherches avancent et un véhicule du futur en fonctionnement aérien serait à l’étude et en voie d’achèvement.
Je salue humblement le Japon et sa capacité d’innovation au service de tous car le temps où ma pensée  désirait voir une innovation est arrivé et peut nous donner un avenir généreux,de paix,de sécurité,disons le de stabilité aimante entre nous. Pouvoir échanger dans le monde serait formidable ,mais échanger non plus virtuellement,mais par la chaleur et le contact de la main tendue dans nos corps expressifs et vibrants.L’Europe et l’Asie, seraient en distance éloignés  de moins d’une heure.Ne soyez aucunement surpris car de grandes choses sont devant nous ,mais il faut noblement et généreusement les envisager dans le courage de regarder toutes les réalités en vérité. C’est-ce que fait le peuple Japonnais sans hésitation ,ni peur du futur. Alors, je le dis aux détracteurs et moqueurs  figés,demain dans sa vérité ne sera pas confisqué en faisant son surplace et ses prisons.,mais libéré par nos pensées dans la sagesse et la sérénité généreuse. Ce qui est expérimental va vite se mettre en place par l’application aux réalités présentes d’un ensemble mieux compris.
Merci de votre aimable visite , excellente et bonne journée et à très bientôt.                                                                                                                                                                    

Bonjour à tous ! Visions humaines…

Posté : 27 novembre, 2012 @ 8:04 dans actualité générale, communications, humanisme, Philosophie générale, Physique et astro-physique, science-fiction, Sciences sociales et humaines | Pas de commentaires »

Nous voici de retour dans nos aménagements de territoires et surtout de zones aéroportuaires, comme prévues dans le grand Ouest ou bien en l’Arc Atlantique. Il ne faut pas être modeste car l’ambition des hommes est importante. Avant les faucheurs de marguerite, la région en question était une limite de la basse Bretagne avec la Vendée, elle reliée au Poitou. Quand la carte administrative changea, les Pays de Loire englobèrent Loire-Atlantique et Vendée.et atténuèrent l’effet de ralliement aux marches du Poitou et son univers Pictonien. Pour le nord, Loire Atlantique c’était la déchirure avec la Bretagne. Nous entrions dans une autre vision. Depuis des temps très éloignés, l’Ouest atlantique possède plusieurs cultures : celle de la mer et ses voyageurs et celle de la terre et ses invasions plus agitées venant mourir sur les rivages. Pour celui qui regarde l’évolution des hommes, elle ne ressort que dans la superficialité, mais si on se penche plus profondément on y voit des peuples allant souvent dans un humanisme de l’esprit et du cœur , bienveillants dans l’accueil et la générosité. Ce qui ne dévalue aucunement les autres populations pour autant.

Ce sont des régions qui savent ce que la richesse veut dire car les peuples de la terre et de la mer connaissent la valeur induite des choses planétaires qui leur agrémentent la vie. A certaines époques, il faisait bon y vivre car l’accueil était douillet, confortable pour l’adolescent , mais les familles étaient dans la pauvreté ,sans en parler. Le cœur exprimait avec le bon sens et cela nous donnait une ambiance plus évoluée que l’on ne pense. Les dominants de sociétés s’y réfugièrent souvent pour fuir la république qui avait ruiné leur pouvoir. En ces régions ils y trouvèrent une forme d’accueil soumis  des populations pauvres dans les valeurs matérielles possédées, mais riches dans leur intérieur .La noblesse du cœur n’appartient à personne, comme un monopole, mais elle est vraie et domine dans les valeurs portées. Je vais dévier mon propos vers mon sujet premier et le rêve de l’homme voler !

Icard nous l’avait montré en s’approchant du soleil, les ailes peuvent fondre. Mais, l’homme préhistorique, en voyant passer les oiseaux de toutes tailles dans le ciel, se dit qu’il était possible de voler. Plus tard, les faucheurs de marguerite avec grand mérite firent décoller la matière plus lourde que l’air. Avec le moteur, c’était parti et aujourd’hui le tour du monde, les échanges vont à la vitesse de l’avion dont les mac1 et mac2 ne semblent pas effrayer. Notre grand rêve se réalise et l’oiseau ,celui qui nous a montré la voie ,n’a qu’à se pousser. Oh les ingrats !

Dans une société moderne, pour dominer, il faut s’enrichir toujours plus et élargir son cercle  vers un infini encore  infini. Alors pourquoi l’Arc Atlantique ,le grand Ouest n’auraient pas la méga piste de décollage et atterrissage d’engins révolutionnant nos vies. Pour les bateaux et la mer ,c’est une accélération du temps qui se produit et les rend à leur existence paisible: voguer sur l’eau sans hégémonie. L’histoire se fera désormais par le ciel . Inévitable, car en copiant l’oiseau, nous envisagions d’aller très, très, haut. Notre cercle s’agrandissant d’un sel coup affadissant tout notre environnement et sa nature belle, mais ne pouvant plus nous suivre. Allons-y, commençons; voyageons ,communiquons ,enrichissons -nous et par ce biais la sagesse  va nous atteindre ? Elle n’est pas dans cette direction qu’il faut regarder et nos avions accélèrent le temps. Nôtre cercle planétaire s’élargit aux expériences spatiales et au recensement des lieux où nous pourrions vivre. Oui, mais nous avons oublié la sélection naturelle et universelle.

Nous avons décimé notre environnement, les espèces qui nous accompagne  et puis, nous pensons être dans une normalité conquérante et sélective éteinte à notre  mage. Nous nous trompions, car à partir de l’espace ,d’autres peuples traçaient leur cercle et nous étions à l’intérieur. Le combat s’amorçait pour agrandir vers les territoires planétaires, mais le terrain était occupé. Nos Frères cosmiques avaient progressé plus vite que nous et dans un temps très court, nous envahissaient comme nous l‘avions fait pour les oiseaux désormais disparus ou presque. Nous allons peut-être disparaître avaler par des êtres à l’affut de la richesse et qui ne supportent plus l’avancée encore trop lente.

Nous avions condamnés la vie à notre image dominante et notre tour va arriver en voyant déferler sur nos aéroports modernes ,confortables, des engins encore bien plus sophistiqués que nous pourrions l’imaginer. Là, nous sortirons nos pétoires, nos canons de tous diamètres, nos avions supersoniques, nos missiles et tous unis ,nous voudrons défendre la planète. Trop tard; le scénario s’écrit comme nous nous sommes comportés par l’hégémonie. Un adepte des visions de futures sociétés me dit que je fais erreur et fausse route et les modernes aéroports serviront à accueillir nos semblables de l’espace en toute fraternité et respect. La conquête du monde ne passe pas forcément par la colonisation et soumission aux idées, mais par la quin tessence des noblesses intérieures des vies. Merci de me rappeler à ce raisonnement sage, bienveillant car j’accrochais déjà les missiles sous les avions de chasse avec l’idée d’un mac3 ou 4. Je faisais gravement erreur dans le sens contact cosmique, celui qui dira qu’il ne faut pas créer de lieu pour s’ouvrir n’est plus dans le coup. A méditer.

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à tous ! N’était-ce qu’un rêve ?

Posté : 29 octobre, 2012 @ 7:01 dans science-fiction, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, Universalité, vie naturelle | Pas de commentaires »

J’aimerais que les lignes et les mots  qui suivent ne soient que de la science fiction.

Dans ma nuit profonde, je suppose, mon esprit éveillé partit pour une méga soirée réception où l’on pouvait rencontrer de nombreux amis issus des quatre coins de nos régions galactiques. Dans cette soirée importante dans un relationnel de bon voisinage, les vies côtoyaient d’autres vies sous de multiples apparences. Elles étaient surtout conscientes de leur existence même, malgré toutes les différences des formes. La réception est très bonne, le breuvage spécial, la jovialité et l’accueil plus qu’excellents, et la musique remarquable dans la force de sa mélodie. Elle est différente de la nôtre par sa vibration plus puissante ayant un effet euphorisant. A consommer avec modération! La soirée se poursuivait et les discutions allaient bon train. Ah oui, je ne vous l’avais pas dit, mes amis ont un appareil qui déchiffre et égalise en traduction tous les langages dans celui universel rapide, mais très expressif.

Alors que j’étais en pleine discussion avec mes lointains et bons amis ,une personne s’approcha et me dit , je voudrais vous présenter un Terrien qui a fait des « merveilles »,car il a réussi à dévier le courant du temps en son déroulement, en changeant la séquence de référence locale tournée vers l’homme. Môn interlocuteur déclara que ce peuple était un des seuls devant rectifier sa réception de l’horloge temps deux fois par an.Il eût un sourire narquois en m’indiquant que cela ressemblait à un pas de danse. Je lui répondis que je connaissais et que cela m’ennnuyaitprofondément.

Non pas pour moi, mais pour les personnes fragiles et pour tous les animaux reliés à la domestication, dont la chose s’impose. Les personnes âgées ou en difficultés et les nouveaux-nés,les enfants en bas âges, sont les premiers en difficultés passagères. Puis, ajoutais-je,est-ce normal de ne pas se relier précisément avec son soleil dans un tel système. C’est faire offense à l’universalité et sa marche harmonieuse. Puis, tout à coup, le cercle s’agrandit et un homme que je connaissais apparu en expliquant à des amis tout ébahis les technicités employées pour remuer le temps et faire en sorte qu’il y ait bénéfice.
Mon voisin me tira la manche et dit :  Mais qu’elle est vraiment la motivation pour modifier un ordre dont nous savons essentiel et absolu dans l’existence. Est-ce le pouvoir sur les peuples ou bien l’économie d’une matière ? Je lui indiquai qu’en fait, il y avait un peu de tout cela ,mais surtout pour permettre une économie d’énergie en gardant plus longtemps la lumière naturelle. Cette manœuvre économisait nos ressources pétrolifères et sauvegardait son incidence sur l’industrie. Il me regarda et puis il poursuivit en s’exclamant agacé. D’abord , le respect de toute la vie et ses relations intimes planétaires. Personne n’a ce pouvoir irrespectueux de bouger ces éléments sans créer une déflation dans les équilibres mentaux originels. Le jeu du jour et de la nuit est essentiel aux équilibres de la vie et ce n’est pas vos industries qui sont prioritaires, ni votre argent, mais vos relations équilibrées avec votre système où chaque vie s’adapte avec la précision du métronome. »

Bien sûr, Cher Ami, mais nous sommes une jeune planète et un jeune peuple encore dans sa fougue de l’irraisonnable et en manque de sagesse. Ce décideur a fait ce geste suite au premier choc pétrolier de 1973 où cette énergie planétaire a commencé par marquer sa présence et surtout de la prise de conscience des pays producteurs de la richesse détenue.

Tout cela est une affaire de gros sous dont dépend notre ou nos économies ,malgré les déclarations objectives de bonnes intentions d’abolition de cette mesure nous  continuons  à bouger nos montres  et nos horloges. Je pense qu’il s’agit d’une mesure abusive, mais qui permet aux dirigeants et décideurs de tester les peuples sur leur malléabilité concernant une obéissance docile, soumise à leurs injonctions. Ils sont pourtant des élus par des méthodes attachées à la démocratie et aux respects.La fin de soirée arrivant, les  invétérés bavards durent se séparer en se disant à bientôt en d’autres lieux .

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à Tous ! Les écueils…

Posté : 18 octobre, 2012 @ 4:54 dans actualité générale, communications, Physique et astro-physique, science-fiction | Pas de commentaires »

Pour les marins,la vigie et le radar signalent l ‘écueil et permettent ainsi de le contourner adroitement .On peut également ne pas s’en méfier et le heurter de plein fouet.Certains me disent qu’il y en a pas et que tout va bien ,la voie est dégagée et sans encombres.Je le souhaiterais ardamment pour notre avenir et son dévelopement pérenne.Je pense que très bientôt ; nous aurons ine plus grande épreuve avec l’énergie et les alimentations des moteurs à explosion ou thermiques.

En effet, la quantité pétrole nécessaire  chaque jour dans le monde est monstrueuse. Les pays en développement sont les plus demandeurs. Les dernières ressources sont placées  sur la position du recensement exploitable ?Les derniers stocks  feront l’objet  de violents conflits pour s’emparer de ses derniers barils.La seule chose qui désamorcerait ces conséquences est notre bifurcation vers une autre énergie. Il faut accélérer nos innovations envers les nouveaux moteurs possibles.

Au Japon, il y a une quinzaine d’années, fut présenté un nouveau moteur. Avec un nouveau combustible définie par une pile nucléaire. Sous coffret protecteur et sans possibilité de récupération, sauf constructeur. Ce boitier scelle  et blindé suivrait le véhicule durant toute sa vie et il serait neutralisé à la fin. L’inconvénient est qu’il s’agit d’une énergie irradiante et dangereuse.Donc, il s’agit d’une piste qui peut être favorisée. La voiture hybride présente une variante importante. Le moteur à hydrogène fait partie de cette option.

Il nous reste la totale innovation. Nous possédons des corps d’ingénierie qu’il faut profondément motiver. Je pense que la roue elle-même verra sa fin  de règne arriver ou une partie de celui -ci.
Nous devrions découvrir les joies et les plaisirs portés par la machine évoluant sur coussins d’air et circulant par programmation. Seules les départs. Seuls les départs et arrivées devront faire l’objet de manœuvres. C’est une formule qui libérerait les infrastructures de leurs surcharges et  sécuriserait le trafic à 98  pour cent.

Les camions, qu’en faisons nous ?On peut trouver bien d’autres variantes et en attendant le ferroutage afin de soulager des surcharges. De nombreuses variantes innovantes existent pour un nouveau moteur et une nouvelle énergie. Mais, tout cela prendra réalité sous une forme ou une autre,car il faut absolument éviter la crise violente associée à une famine importante ,mettant en jeu les avancées mondiales.

Nous n’avons pas cinquante ans devant nous pour innover en la matière. C »est le premier écueil et il est de taille. Ensuite, beaucoup de  de matières évolutives suivront avec les aéronefs qui seront concernés et même la conquête de l’espace en sera affectée.Suivant les textes historiques et scientifiques, l’évolution des civilisations se réalise suivant leurs élévations spirituelle, morale, intellectuelle des hommes. Rien ne sera placé dans des facilités relatives et seuls notre travail sur nous même, ce qui permettra de franchir cet écueil.

D’autres vont s’avancer également avec notre partage des richesses par le travail . Après, nous rejoindrons la science fiction et ses incertitudes  .Nous devons être conscients de toutes ces analyses et souhaite un futur dégagé ,généreux et partagé.il est possible que nous ne soupçonnions pas une évolution qui s ‘appliquera à nous. Nous croisons les doigts fortement !

Merci de votre aimable visite.

Bonjours à tous ! Nos frères de route …

Posté : 7 octobre, 2012 @ 5:27 dans Arbres et forets, science-fiction, Sciences sociales et humaines, Vie des arbres, vie naturelle | Pas de commentaires »

S’il y a des compagnons peu encombrants ,ce sont nos amis et frères de route, les arbres. Ils ont pourtant une ascendance sur la vie animée et une longévité peu comparable avec nous qui sommes des éphémères.Ils savent, eux aussi, vivre en sociétés et suivant les essences organisent leur tous ensemble. Même sans la main de l’homme, l’arbre dans la spontanéité de la vie sait définir son avenir. Dans les premiers temps évolutifs terrestres, il était seul et ne pouvait compter que sur lui pour progresser, organiser sa vie ,sa descendance.

Nous l’avons déjà vu, l’état boisé dans notre pays et en Europe de l’ouest se maintient aux alentours de 25-35 % de territoire. Ces dernières années, les délaissées agricoles ont permis  aux arbres de conquérir certaines friches répondant aux conditions d’installation de sa société. Donc ,on peut considérer que sa surface est assez stable.

Au point de vue écologique, reprenant les finesses de la dynamique naturelle et ses écosystèmes ,on peut considérer que nous ne progressons pas. Nous considérons toujours l’état naturel comme efficace sans comprendre les rouages profonds de ces systèmes qui supportent la vie. Cette considération d’une nature ne servant qu’à construire et produire devient partout dominante.S’il est utile de présenter la face forestière productive, celle-ci doit se classer en seconde vision et non la première.

Les unités boisées qui survivent sont désormais fortement isolées et sans communication avec leurs congénères établis en sociétés.Nous nous rapprochons maintenant d’une vision unique de la production commeuneagriculturegénéralesur les plantes vivrières.Nos amis de ce moment,sont surtout utiles                                                                                                                                                                                                                                                dans les relations avec l’atmosphère et la biosphère. Ne pas oublier que le tronc de l’arbres est constitué de 49% de carbone solidifié et fixé. Par les temps qui courent  où nous dégageons beaucoup de ces gaz.
Pour les forêts tempérées arrivées sur des bases évolutives avancées telles les chênaies en futaies stabilisées .
Dans les temps actuels, notre devoir est d’adapter le plus vite posible ,notamment en introduisant la notion de futaie irrégulière et jardinée. Dans ces boisements, la jeune tige côtoie le très vieil arbre séculaire. Ainsi,  par le biais des étagements et d’une dynamique racinaire importante. Le but étant de fortifier et renforcer les massifs boisés en prévisions d’aléas climatiques destructeurs. Préparer l’état végétal supérieur à ces accidents de la vie.
De nombreux chantiers de création d’espaces forestiers devront être entrepris pour les équilibres. Les cités devront contenir une pourcentage d’essences naturelles afin de favoriser les meilleures conditions de vie. La biodiversité doit être pleinement favorisée car la vie animé dans sa variété en a grand besoin . Nous pourrions monter à 45-50 % des territoires en boisement, ce qui représente   un taux harmonique vivement conseillé. Dans l’espoir de nos regards bienveillants avec une sylviculture qui se porte vers nos amis dans une objectivité totale (à suivre)
Merci pour votre aimable visite et à très bientôt !                                 

Bonjour à tous ! Sommes-nous seuls ?

Posté : 14 juin, 2012 @ 7:11 dans actualité générale, metaphysique, Physique et astro-physique, science-fiction, sciences vibratoires, Universalité | Pas de commentaires »

Il faut entendre par cette interrogation, l’analyse de la vie répandue dans l’Univers. D’autres mondes existent-ils et les humanoïdes sont-ils présents dans une colonisation active de l’espace?
Nous sortons à peine de la préhistoire et nous n’avons pas encore le niveau pour communiquer efficacement. Pourtant, tout au long de notre histoire des faits se rapportant aux voyageurs de l’espace sont rapportés.

Si je vous parle de ce sujet hyper sensible ,c’est que l’autre nuit un engin inconnu a visité le Moyen Orient ,mettant les populations en émois. Partout ,dans le monde,je veux dire autour de la Terre, des observations sont faîtes. En regardant les données sur le temps, nous pouvons considérer qu’ils existent bien et ce n’est pas à exclure qu’ils auraient pu établir des colonies sur notre planète. Il existe de nombreux faits troublants.

Les premières civilisations terrestres éveillées mentionnent déjà la présence dans les airs d’engins appelés « les Vihamas » et les Eloïmes ou dieux vivants circulaient en tous lieux à grande vitesse comme un surfeur sur  sa planche? Curieux non? D’autant plus que l’Inde Ancienne le mentionne déjà si ma mémoire est fidèle ! L’histoire sainte nous montre un contact important avec le grand prophète Ezhekiel qui arrivé dans son grand âge fut emmené par un énorme oiseau gris vers une planète plus spirituelle et surtout plus près de l’influence Divine. C’est un fait troublant qu’il faut relever.

Depuis cinquante ans, nous sommes régulièrement visités. Les études sur l’Atlantide nous montrent une colonie très évoluée qui selon les recherches scientifiques aurait eu ses racines sur une planète extérieure, d’où la présence encore d’oiseaux gris très brillants posés sur de grands pieds. D’où la visite constante de l’humanité par les grands frères de l’espace. En Amérique du Sud, les peuples de la Cordillère des Andes décrivent ,eux aussi, ces visites et ils disent entrer en contact avec eux.

La Terre est certainement visitée et il existe surement des  couloirs de circulation donnant en des lieux que nous ne connaissons pas scientifiquement. La région des Bermudes en est l’exemple avec des constats de passage d’engins lumineux en nombre sortant ou entrant dans la mer  et tout ceci à grande vitesse. On peut penser que leurs technologies sont en avance sur la nôtre et elles savent éviter les observations humaines. Aussi, en allant sous la mer, dans les fosses abyssales où nous ne pouvons accéder, il est fort possible d’y installer des bases nécessaires discrètes.

Tout ceci nous montre que la vie n’a pas de limites sur son évolution et son raffinement pour son existence. Nous ne savons nullement où nous nous  situons sur l’échelle de cette avancée et son contexte. Nous savons que nous nous relions au Maître et que Dieu est Créateur de toute chose. Les textes abondants sur le sujet d’autres civilisations extra-terrestres, disent qu’ils reconnaissent pour la plupart le Créateur et lui apportent un profond respect. Une petite partie serait distante et affranchie de toutes croyances mystiques et métaphysiques.

Je pense que vu les distances séparant les planètes habitées ,les contacts ne sont pas faciles  sans un niveau d’évolution très important et les risques de dérapages amoindris. Ceci nous montre que l’Univers est vivant et que nos origines sont probablement plurielles. La remise en cause de notre histoire n’est pas à faire et la présence de la Bible parmi-nous conforte le sujet. Mais, cela attire aussi  notre attention sur les évolutions de la vie et des civilisations « grandes sœurs » qui aident à leur façon les plus jeunes à construire leur avenir.

Il se peut que ce soit par le biais de l’essaimage des civilisations plus évoluées inter galactiques que l’Universel ouvre grandement sa porte et son avenir prometteur dans la construction de la vie.
Nous le voyons ,le schéma qui apparaît est immense et sans fin.Il se consolide dans les évolutions fines et supérieures et il atteint les rives des mondes différents en y installant ses passerelles.
Certains diront qu’il est permis de rêver, d’autres d’être dans l’utopie, les plus sages avanceront que tout cela fait peur dans le devenir, mais à l’image de la biodiversité sur Terre et son comportement dynamique, nous pouvons dire que nous attendons nous ici, un jour, cette voie ouverte.

Nous en reparlerons très bientôt.

Merci de votre aimable visite!

Bonjour à tous ! L’auteur et ses écrits …

Posté : 31 mars, 2012 @ 9:21 dans communications, créations littéraires, diffusion livres, science-fiction, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, vie naturelle | Pas de commentaires »

Les auteurs et écrivains ,lorsqu’ils sont touchés par l’inspiration et la facilité de manier le verbe et de décrire la beautré avec les mots,peuvent ils écrire sur tout ? Le poète ressent la vibration des choses ,des actions et il en fait vite les contours et analyses fines. Il est la sensibilité même et sait du premier regard contempler toute choses.Mais,il est aussi celui qui surprend l’action et l’enveloppe avec délicatesse par les mots. Ce n’est pas le prince des gros mots et son langage ne va pas vers celui du « charretier ».Faîtes y attention  car sa corde vibre et il voit clair.Certains poètes savent définir des situations sans aucune isue.ils connaissent ,parl’adoucisent décrit et le charme des mots en établir une sortie. Pour eux,toute chose porte la beauté,la magnificence et sa grace.Nous les hommes devons décrire avec les mots les plus légers possible,aux risques qu’ils s’envolent dans les nues. Oui,; le poète peut tout aborder des matières qui font le monde.

S’il m’arrive parfois de flirter avec une forme de poésie,je n’y trouve pas assez d’affirmation de l’inspiration.Celle-ci m’a été donnée sur la philosophie et la profondeur de l’esprit humain,voire de certaines matières terrestres.Naturellement,j’aime penser nos constructions sous tous les angles.La sociologie me passionne et m’accroche avec force.La spiritualité dans la finesse de l’esprit et dans l’élévation des âmes.J’ai grande passion pour ce qui touche notre environnement,notre belle planète et sa fécondité sans limites.J’aime vibrer par les mots avec tout cet ensemble et j’en retire encore plus de force dans l’écriture. Je me rends compte que toucher à la philosophie en tant qu’essayiste, est difficile car ici réside un état des lieux du patient ,voir les choses et y faire figurer une proposition de guérison ou une amélioration.

Pour moi, un philosophe propose aux autres membres et à la société des idées innovantes.Ce sont nos semblables qui choisissent,in finé,si tout cela est pertinent. Il m’arrive en réunions,salon du livre,en rencontres d’amis,vide greniers où j’expose, de défendre lmes ouvrages au pied par pied,comme l’on dit par la force des mots. Je peux toucher avec ma plume a beaucoup de thèmes et sujets.Dès mes vingt ans,j’avais ces capacités innées.Je me suis surpris à écrire des paragraphes sur certains sujets ressentis avec une puissance des mots qui me laissait interrogateur. En moi, le goût a forgé sa route et le don a bien voulu s’exprimer après une période du vécu de mon existence.Je pourrais écrire des nouvelles à la Maupassant,mais je n’ai pas passion pour cet art.  Quant aux romans,ils me paraissent trop difficiles de construction. Les lire me donne parfois l’idée de m’y plonger,mais j’abandonne aussitôt. La science-fiction se trouve dans mes cordes,mais pour cela,il faut une imagination puissante,éclairée,et pouvoir embrasser un temps que nous ne connaissons pas.J’ai un manuscrit sur ce thème et périodiquement je continue cette forme d’écrit.J’ai en construction également un livre situé en technicité des botaniques,écologie,histoire.Il s’agit de la biographie d’une essence méditerranéenne  nommé «  Chêne vert » ou «  Quercus ilex ».

Je peux vous le confier,j’ai eu plusieurs fois l’envie d’écrire un ouvrage sulfureux en sociologie sur les relations internes humaines,notamment celles entre hommes et femmesJe crois que j’éviterai un tel sujet car mon entourage familial féminin me le déconseille fortement. Je trouve qu’il vaut mieux apaiser que de jeter de l’huille sur le feu,comme on dit. Au bout de deux ans de parution de «  Nous sommes les racines du ciel »,l’ouvrage ne trouvant que peu de voies communicatives,ou bien celles remplies d’intérêts,je me suis mis en colère annonçant qu’une autre fois j’écrirai «  Les gloires du singes ». Je ne le ferai pas car c’est insultant pour tous.

J‘aime que l’on écrive propre et toute apologie d’immoralité doit être proscrite. La littérature devrait naviguer avec comme but un classement des ouvrages et la perversité devrait passerr sur les présentoirs après ce qui est constructif.En exemple,quand un asssassin sort de prison et fait son récit  avec force détails,les éditeurs et libraires accourent en lui proposant une somme d’argent assez importante.L’esprit d’un tel livre passe en priorité,en vedétariat, devant les autres et il est coté sur le marché.Le philosophe qui regarde sa société lui ne pèse pas un cloui et il est relégué au fond des oubliettes.ce n’est pas normal et il faut repenser logique,bon sens moral,comme le faisaient nos illustres ancêtres de la plume. « SI », et je dis bien si, j’étais ministre de la Culture,j’organiserais mon Ministère de façon à réformer cette grande partie créative et lui redonner une âme solide,réelle et non pas celle des valeurs pécuniaires. Bref, en la matière,nous errons et puis nous allons nous étioler.

L’expression n’est pas souhaitable,déclarent en cœur tous les dictateurs.

Merci de votre aimable visite.

123
 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...