Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Bonjour à Tous ! Aide -toi et le ciel t’aidera…

Posté : 5 mars, 2013 @ 8:43 dans actualité générale, communications, metaphysique, Philosophie générale, Sciences politiques et administratives structurelles, Sciences sociales et humaines | Pas de commentaires »

Je sais que sur ces idées et croyances, nous sommes très partagés. Un certain nombre de personnes réfute les idées d’une spiritualité régnante et l’appartenance à plusieurs dimensions qui interfèrent. Notre dimension actuelle est du domaine du cartésien comme l’on dit. Ceci pour l’analytique sage, raisonnable, scientifique ,en partant d’un principe que ce qui ne se matérialise pas, n’a pas d’existence . Non pas, qu’il n ‘existe pas. Il entre dans l’infiniment petit ou l’infiniment grand .

La valeur actuelle régnante est une forme de pragmatisme ambiant mettant en place les atouts bien présents et seule la validation de nos savoirs expérimentés attire et attribue  diplômes, après enseignement. Plus le règne du Monde matériel ou physique s’affirme en associant l’éveil des plaisirs obtenus et plus la négation d’une autre dimension devient effacée par les pensées .Les piqures de rappel sont pourtant présentes avec les éléments naturels terrestres bien plus forts que nous le pensons. La Nature terrestre nous parle, mais nous ne l’entendons pas parce que nous réfutons notre inclusion au système .Même de notre intérieur des sociétés ,nous nous garantissons contre tout ce qui bouge et semble vivant. En deux mots, nous oublions les forces de l’Esprit ayant vaincu ces paramètres et nous appartenons à deux Mondes se côtoyant. L’un nous le connaissons, mais l’autre, notre vraie face ne nous intéresse pas.

Pourtant tout nous parle des dimensions complémentaires et gémellaires. Le Monde de notre Univers n’est pas unicéphale , mais bicéphale, donc gémellaire .Ce sera l’objet de de toutes mes données comprises et reçues dans un ouvrages à paraître et aujourd’hui en pleine construction manuscrite «  Les Mondes Gémellaires « ,où j’y explique un fonctionnement qui affirme ces réalités : une apparente et l’autre invisible avec une seconde planète identique faîtes de vibrations construites  dans nos possibilités validées au sein de l’original directeur ou définition d’une face et d’un interface. Tous les éléments supérieurs que nous sommes sont dans l’autre face, la vraie, ceux d’avant et ceux d’après. Suite à mon livre «  Nous sommes les Racines du Ciel «  dont la lecture par un public averti m’a apporté beaucoup ,voire d’énormes satisfactions, je travaille sur les textes développant cette réalité abstraite de Mondes Gémellaires .Je garde mes principaux éléments sans en dévoiler les contenus jusqu’à la parution qui sera sous forme d’un ouvrage normal par essai philosophique.

Cela ne remet nullement en cause ma foi en un Maître Créateur en toute chose et surtout de la vie et ses bienfaits. Je vous ai parlé de fin des temps ,car nous le sommes et en face des dangers d’implosion que nous générons ,cela appelle certaines modifications relationnelles avec nos tutelles régnantes. Il faut savoir que le monde des croyances est vaste et diversifié  et cela sert une construction par l’Esprit et la juste pensée dans la pureté dominante. L’abolition des espaces temps entre les dimensions conduira à affirmer et épanouir le meilleur et le plus pur dans la justesse du mot et des actions. Mais, surtout pour l’homme avec son esprit et son âme qui sont le condensé de son être.

Ainsi , nous devons considérer que sera établi sur Terre , la Justice Divine dans l’infaillibilité et qu’un jugement sera  activé  constamment sur le bâti de nos communautés régnantes  et  sur celui de nos actions  et agissements. Plus nous nous éloignons de l’autre monde  et plus nous devrons  avoir des avocats puissants  et de grand renom que sont les grandes âmes  généreuses. Celui qui pense que son propre rideau cachera la Vérité dans la Maison se trompe ,car tout a une existence et  est mise à jour sur le chemin de la Vérité. Il n’y a que celui-ci vers lequel il faut revenir quelque soit la pensée émises et les philosophies existentielles. Au dessus de la Justice Divine, il n’y a rien d’autre. Elle est l’expression du Maître et en nous, elle attire la sagesse, la sérénité, la paix, le bonheur ,le pardon, à conditions que nous soyons sur la bonne route sans dissimulations par offenses  .Elle est grande Espérance en un Monde meilleur et épanoui.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt en vous souhaitant une excellente journée.

Bonjour à tous ! La conscience et l’infini (2)…

Posté : 26 janvier, 2013 @ 9:39 dans actualité générale, communications, humanisme, metaphysique, Universalité | Pas de commentaires »

La conscience et l’infini…

Si j’écris sur la conscience, c’est qu’en moi-même ,mon expérience me le permet. Mon raisonnement ne vient pas uniquement   de ce savoir expérimental, mais également de l’adhérence plus forte à  certaines dimensions de notre Être. La conscience est une lumière présente en chacun de nous et par le biais du subconscient elle fortifie ou affaiblit notre âme qui côtoie l’Esprit. Nous pouvons travailler positivement tous les éléments comme les affaiblir et les laisser en une forme de latence, comme une graine  au repos.Dans l’article premier, je relate un niveau premier de la conscience   ,jusqu’au moment où elle atteint sa finalité permise, au sein de l’humanité terrestre et la fraternité des hommes.

Grace à Dieu et par Dieu, il existe encore d’autres niveaux. De cela      ,j’en suis intimement persuadé. Notre âme est une dynamique merveilleuse universelle, hors des mondes matières, mais qui s instruit à l’Ecole du Maître. Nous ne pouvons pas dire  qui nous sommes et nos finalités ,car il s’agit de parcours reliés  à chaque individualité se définissant par l’appréhension de réalités relationnelles toujours plus affirmées et puissantes. Il faut que notre conscience échappe à l’idée du mal et se fortifie par celle  du bien, à l’aune des commandements et textes sacrés rédigés pour les multitudes dans l’évolution. Il s’agit d’une attention particulière et collective de ce que nous sommes par le Sacré, le Spirituel, l’Esprit en sa pureté. Notre Père Eternel est le sommet de cet édifice constructeur, le Maître qui construit et ordonne de ce qui est .Si nous allons vers lui, c’est qu’il est le tout et par lui nous existons, aimons, contemplons la grâce et la beauté et nous comprenons la dynamique du ou des mondes. Quand nous repartirons de cette Terre, nous dirons à la suite des paroles de Jésus  : »- Père, je te remets mon âme entre tes mains ! » C’est avec lui et sous sa directive  que nous construisons les rapprochements entre-nous ,dans les valeurs de l’Esprit.

Après mon écrit d’hier,lequel nous donne un ressenti et  une complicité consciente d’âme,car on peut penser au repos et à la rencontre de l’Amour évolué et d’une récompense à la dimension de ce que nous avons donné à la vie. Il faut savoir qu’à partir d’un certain niveau,l’äme et l’esprit qui s’y associent, sont sur une voie éternelle. En compagnie du Maître et selon son désir,nous pouvons connaître d’autres paliers. (à suivre)

Merci de votre aimable visite et à bientôt !                                                                                                                    

Bonjour à tous ! La conscience et l’infini (1)…

Posté : 25 janvier, 2013 @ 7:55 dans actualité générale, communications, humanisme, metaphysique, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

C’est la plus grande,voire la plus importante question métaphysique qui se pose à nous,dans le regard de ce qui existe matériellement dans l’Univers et plus encore,ce qui n’est pas de ce domaine. Le sujet est ardent,voire sans assise solide,mais du domaine de la pensée,du conscient et ensuite du subconscient et de l’Esprit qui souffle où bon lui semble .Tout ne serait qu’Esprit s’attachant à toutes choses et voyageant à la vitesse de son souhait profond relié sans discontinuer à la pureté obligatoire de ses actions créatrices,communicatives et unifiant es de la vie .L’âme et l’esprit étant le sang de l’Univers dans les liaisons établies.

Nous, nous sommes dans une dimension matérielle et parce ce que nous voyons,parce que nous  vibrons avec l’ensemble ,nous ressentons le monde matière .Mais aussi parce que notre conscience en éveil prend note et emmagasine dans les parties du subconscient et de l’âme ,sans demander notre accord. Nous devons être très reconnaissants à notre Créateur et Maître de nous avoir conçus avec un système d’éveil à ce qui est par la conscience. En même temps nous nous éloignons de l’innocence et de l’insouciance caractérisées.

Au tout début,nous n’étions que créature et nous ressentions uniquement les éléments nécessaires à nos équilibres. Nous pouvions vivre sans vêtements et nous n’étions pas gênés. Nous ne connaissions pas la nudité et la pudeur attachée. Le sexuel n’existait pas,donc une grande partie de nos attributs n’avaient pas de fonctions actives .Nous avons pu remarquer que si l’on ne touche pas à la fonctionnalité glandulaire du corps,elle ne demande pas forcément un épanouissement car nous n’avons pas conscience de ses effets.
Je n’en suis pas sûr,mais je le pense fortement,je crois bien que la nourriture n’était pas nécessaire à notre survie car notre corps pur était sans égal .Même les maladies n’avaient aucune prise. Puis, le temps passant,nous avons regardé ce que nous portions  car de l’inconscient,l’insouciance ,l’innocence ,nous passions au début conscient.

Avec ce fonctionnement désormais éveillé  depuis les millénaires ,la créature a quitté les valeurs premières pour définir dans son évolution ,un développement de toutes ses parties anatomiques .Cet éveil est situé loin, même très loin de l’inconscient.  Il nous oblige désormais à défricher la connaissance du tout. La progression est réelle sur certaines bases,mais elle nous plonge dans l’inquiétude et l’analyse du pourquoi,du comment, il n’y a qu’à,il faut,je suis, tu es beau, tu es laid,tu es belle,je touche la chair qui vibre et unit nos destins. Je pense ce qui m’environne  et  me fait .Je veux établir un stock de données,jouir des plaisirs et donner suite à ce que j’emmagasine  ainsi que le transmettre. C’est vu,nous sommes à la fois conscients et inconscients .

Nous n’avons plus droit à cette insouciance confiée par le Maître dans sa grande bonté. Peu de temps après son élaboration, la Créature a désobéit en éprouvant ce qu’elle est et mettant en éveil tous ses sens et éléments ,pour finir par l’inconscience. Au début,le Maître fut surpris car il ne nous avait pas créé dans cet Esprit,mais sous la bonté et l’Amour,nous donnant la plus importante merveille et nous garantissant des soucis des épreuves matérielles par protection de son Esprit Saint et Supérieur dans tout le savoir universel.

Nous avons ouvert notre propre destinée et monde par l’’action de la prise de conscience .C’est certes essentiel au monde de connaître,mais également néfaste sur la confiance mise en nous par notre Père Créateur.  En prenant cette voie,nous prenions un chemin pénible .Dans l’épreuve nous ne laissons aucune porte de sortie à un espace de reconnaissance pour être portés par l’Amour de celui qui donne toutes vies, car il est la Vie .Après la conscience,le subconscient et l’âme qui est devenue le niveau d’échange avec le Maître par le biais de l‘Esprit; les âmes dans l’épreuve ont la soif de l’espace infini et de l’imprévu dans la conscience de l’existant .Elles se remplissent progressivement de données qu’il faut observer, maîtriser et synthétiser. Ici, se trouve et réside un Esprit de pureté et celui qui accompagne la Créature dans son travail sur ce qui est et sa vérité.

Malgré tout ça ,le Dieu d’Amour et de Bonté nous aime toujours dans inconditionnel et l’incompressible .Puis, En même temps,nous n’en sommes pas très conscients. Nous n’avions pas encore procédé à cette analyse sous cette forme .Demain, à l’intérieur de son futur, au fur et à mesure que notre cercle du conscient s’élargit,il nous faudra encore être plus éveillés  ceci jusqu’à la fin des temps. Notre voie est une drôle de route et il ne faut pas jeter la pierre. Il en a été ainsi et seul notre courage uni dans l’appréhension réelle des faces matérielles et immatérielles comme sur l’ interface d’un ordinateur nous permettrons de nous sauver .

l’Esprit premier du religieux s’arrête en route et il veut son bonheur sur ce long chemin .Sans offenses ,ni blasphèmes,le Maître en nous créant,connaissait déjà les voies sur lesquelles il nous plaçait .La force de choisir dans notre libre arbitre, nous a fait prendre un risque devant la grandeur de l’infini.

Nous avons été créés dans un geste d’Amour et dans ce qui était bon pour nous . Dieu est toujours dans les mêmes sentiments et il nous accompagne en nous regardant dans la délicatesse et la protection magnanime envers  ses enfants. Comme le papillon virevolte et butine au soleil,le petit cabri , le faon sautent de joie dans les découvertes de la vie ;nous nous attardons dans nos constats et oublions la rentrée vers la demeure. Il en est ainsi de la vie,le manque de confiance,de sérénité,de sagesse,de doute établi, réduisent l’Amour  dans sa taille réelle avec une bonté incomprise.
Merci pour votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à tous ! Il ne faut pas pousser…

Posté : 13 décembre, 2012 @ 7:09 dans actualité générale, communications, metaphysique, Monde de l'Amour, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, Universalité | Pas de commentaires »

Le sujet de fin du monde est devenu d’actualité auprès de certaines chaînes de télévision ou bien de journaux nationaux.il ne nous resterait que quelques jours avant le gong! Si je dis qu’il ne faut pas pousser ,c’est que l’impact médiatique est important dans la tête des grands, mais surtout dans celle des enfants et des adolescents. Dire à quelqu’un que tel jour, à telle heure, ce sera sa fin va le remplir de bonheur . Le mot fin est relié pour nous à une forme de terminus et d’autant plus du monde pour la bonne sonorité. Quelle catastrophe mentale et morale car sur des visions d’un peuple ,on entrevoit la dislocation. Celui qui observe l’homme et ses sociétés, ses civilisations remarque qu’il est parfois agité de soubresauts étranges. Il définit une fin totale par rejet du tout et de lui-même.il n’a plus le moral et l’atteinte est plus psychologique qu’autre.

A tout cela, il existe un danger réel qui se fixe dans la panique générale avant l’heure annoncée fatidique. La plus grosse crainte est dans les actes de folie où l’homme  compris l’enfant au vieillard se suicide. Cette crainte s’avère possible car en d’autres civilisations c’est un phénomène connu. L’implosion de la société humaine de sa propre volonté. Faut-il que nous n’ayons plus le moral pour en arriver à ne plus apprécier la vie qui nous habite.Je crois qu’il  faut rester serein car nulle part une personne n’a pu prédire avec exactitude la fin des temps; des dimensions, des formes, des structures vitales animées et inanimées. L’effondrement total universel vers je ne sais quels lieux ,dans une chute verticale, vers un fond sans existence et illusoire.

C’est notre cerveau qui définit des formes et se représente les images cohérentes, dans une géométrie conventionnelle à l’homme. Tout serait nouveau ,si les forces spirituelles prenaient le pouvoir au sein de l’univers pour nous emmener vers demain. Ce serait nouveau si du fond et si loin de ce que personne ne peut atteindre et imaginer, voire ,nous arrive notre Maître  et nos maîtres sans que nous ayons prévu cela ainsi. Ce serait nouveau si tout à coup toutes les religions devenaient obsolètes et que le Dieu de tous les dieux  nous arrive en écartant ceux que nous avions dressés, afin d’établir un lien définitif .
Ce serait nouveau de constater notre propre éloignement avec un avancement raisonné et compréhensible universel.Ce serait nouveau ,si soudain, par un coup de baguette magique ,la Terre se stabilisait immobile et que nous changions nos sentiments en ceux nobles et constructifs.Ce serait nouveau si d’aventure apparaissaient des oiseaux gris ,plus rapide que l’éclair dans notre ciel que nous ne fassions pas décoller nos avions de chasse  lourdement armés. Nous montrerions nos petits poings serrés hardis en disant hors de nos vues, nous sommes chez nous !

Quand tout à coup, à l’horizon et sortant de nulle part, un homme d’un certain âge modestement vêtu, suivi de son chien de taille moyenne qui l’accompagne, entre dans notre champ de vision. Il marche avec un sac besace en bandoulière en portant un bâton d’une main et de l’autre une corde reliée à un âne de bât. Il s’arrête devant un attroupement ,salue et dit simplement en caressant ses animaux. Etes vous heureux ,ici ? Avez-vous de quoi trouver le bonheur ?Ce serait nouveau que le Maître nous rende visite !

Alors, avez-vous encore peur de la fin du monde et la question ici m’est personnelle .Si c’est oui, il va falloir revoir nos constructions de sociétés car nous sommes seulement en 2012. Je sais, il y en a plus, oui mais notre compte a rebours a commencé ainsi …Que personne s’inquiète, chacun à son tour l’aura sa fin du monde. Quand il verra passer l’homme et ses animaux, il voudra les suivre et celui-ci dira « - Viens petit avec moi, tu verras nous allons discuter en route et voyager. Puis, oubliant tout nous suivrons et plus nous avançons et plus tout devient beau et nous ébahit. Nous courrons même après les superbes papillons et les oiseaux colorés et multiformes. Et l’homme dit : »-Si tu veux rester là ,tu peux car je vois que tu aimes ce que tu rencontres, alors vas-y petit fixe-toi et je passerai te visiter dans quelques temps. Tu me diras si tu est heureux ?

Alors ne nous inquiétons pas, la fin n’est pas proche et c’est notre force d’espérance qui nous nourrit dans l’Amour concret et sans frontières .Il n’y a pas de dessus, de dessous et de côtés ,sauf un infini jamais fini….

Merci de votre aimable visite. Bonne journée et à bientôt !

Bonjour à tous ! Le plus précieux des trésors…

Posté : 18 août, 2012 @ 5:45 dans metaphysique, Monde de l'Amour, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

Nous sommes très souvent à la recherche d’un trésor que nous partagerons peut-être avec d’autres personnes, ou bien de nous en emparer dans la possession active.
Les diamants, l’or, l’argent, le platine, l’ivoire ,sont des richesses matérielles présentent sur Terre, dans la composition fine des sols pour la plupart
Certaines personnes se valorisant dans la possession, en détenant ces trésors artificiels. Des pays entiers adoptent cette philosophie de vie en dominance. Les enseignements sur le temps, n’en démentent pas l’usage philosophique lors de l’existence.

Alors ,malgré tout cela, le plus précieux de ces trésors est hors de nous car personne entre en possession dans l’activité courante. Il en est heureux ! Le plus précieux éléments sur notre planète et dans l’univers est l’émergence des forces des âmes et des esprits et sous entendu les consciences du monde. Mais, tout ceci n’est pas du règne matériel ou de celui du paraître. Il est dans l’effacement et l’intérieurement secret. Le trésor c’est la vie !

La plus précieuse des étincelles qui fait que nous nous rencontrions généreusement et bénéfique ment. Avec des valeurs immatérielles dont la pensée et la conscience qui font partie ,sur le sas des mondes d’un flux et d’un reflux incessant du va et vient des âmes et des esprits.Nous arrivons avec un bagage mince et invisible à l’œil, mais bien calé dans son espace du temps à vivre.

Mais la vie avant la vie, qui est-elle ? Elle est la force métaphysique et spirituelle d’un monde qui vibre uniquement de la conscience universelle et spirituelle. Ainsi, cette partie cachée en nous   ne peut se marchander et non plus s’effacer devant tous les biens matériels terrestres. Elle est une grande chaîne dont le Maître sait introduire les forces pour fertiliser les mondes. C’est pour cela que nous nous devons tous les respects et plus si affinités, unis dans l’Amour, la bonté, la joie rassemblant nos âmes. Nul n’a emprise sur la vie et celui qui tue ouvre un contentieux affectant son esprit. La vie est sacrée, même dans ses plus petites particules matérielles.

Nous arrivons donc nus dans ce monde et nous en repartons sans conditions dans le même état.nos valeurs matérielles si adulées sont reléguées au second plan et abandonner à leurs dimensions.
C’est à ce moment, pour certains êtres que la prise de conscience précieuse et utile jaillit entrainant la vérité et d’un ciel gris et sans horizon, surgit une voute d’une beauté infinie .
Dans la dimension terrestre, nous devons aimer les joies simples  existentielles. En même temps que nos corps physique, nous avons accès aux joyaux de la Terre. Manger ,ses saveurs, ses goûts sont situés dans la phase la plus courante et indispensable. Boire également s’affiche incontournable. Apprécier dans la sagesse élargie et la raison les plaisirs accessibles.

Certaines choses qui demeurent philosophies de vie sont parfois interdictions dans la société et elles n’ont rien de compromettant sans abus. En toute chose et quand la raison l’emporte ,personne ne peut empêcher la vie de s’épanouir et de s’exprimer comme la fleur.(A suivre)

Merci pour votre aimable visite et à bientôt !  

Bonjour à tous ! Sommes-nous seuls ?

Posté : 14 juin, 2012 @ 7:11 dans actualité générale, metaphysique, Physique et astro-physique, science-fiction, sciences vibratoires, Universalité | Pas de commentaires »

Il faut entendre par cette interrogation, l’analyse de la vie répandue dans l’Univers. D’autres mondes existent-ils et les humanoïdes sont-ils présents dans une colonisation active de l’espace?
Nous sortons à peine de la préhistoire et nous n’avons pas encore le niveau pour communiquer efficacement. Pourtant, tout au long de notre histoire des faits se rapportant aux voyageurs de l’espace sont rapportés.

Si je vous parle de ce sujet hyper sensible ,c’est que l’autre nuit un engin inconnu a visité le Moyen Orient ,mettant les populations en émois. Partout ,dans le monde,je veux dire autour de la Terre, des observations sont faîtes. En regardant les données sur le temps, nous pouvons considérer qu’ils existent bien et ce n’est pas à exclure qu’ils auraient pu établir des colonies sur notre planète. Il existe de nombreux faits troublants.

Les premières civilisations terrestres éveillées mentionnent déjà la présence dans les airs d’engins appelés « les Vihamas » et les Eloïmes ou dieux vivants circulaient en tous lieux à grande vitesse comme un surfeur sur  sa planche? Curieux non? D’autant plus que l’Inde Ancienne le mentionne déjà si ma mémoire est fidèle ! L’histoire sainte nous montre un contact important avec le grand prophète Ezhekiel qui arrivé dans son grand âge fut emmené par un énorme oiseau gris vers une planète plus spirituelle et surtout plus près de l’influence Divine. C’est un fait troublant qu’il faut relever.

Depuis cinquante ans, nous sommes régulièrement visités. Les études sur l’Atlantide nous montrent une colonie très évoluée qui selon les recherches scientifiques aurait eu ses racines sur une planète extérieure, d’où la présence encore d’oiseaux gris très brillants posés sur de grands pieds. D’où la visite constante de l’humanité par les grands frères de l’espace. En Amérique du Sud, les peuples de la Cordillère des Andes décrivent ,eux aussi, ces visites et ils disent entrer en contact avec eux.

La Terre est certainement visitée et il existe surement des  couloirs de circulation donnant en des lieux que nous ne connaissons pas scientifiquement. La région des Bermudes en est l’exemple avec des constats de passage d’engins lumineux en nombre sortant ou entrant dans la mer  et tout ceci à grande vitesse. On peut penser que leurs technologies sont en avance sur la nôtre et elles savent éviter les observations humaines. Aussi, en allant sous la mer, dans les fosses abyssales où nous ne pouvons accéder, il est fort possible d’y installer des bases nécessaires discrètes.

Tout ceci nous montre que la vie n’a pas de limites sur son évolution et son raffinement pour son existence. Nous ne savons nullement où nous nous  situons sur l’échelle de cette avancée et son contexte. Nous savons que nous nous relions au Maître et que Dieu est Créateur de toute chose. Les textes abondants sur le sujet d’autres civilisations extra-terrestres, disent qu’ils reconnaissent pour la plupart le Créateur et lui apportent un profond respect. Une petite partie serait distante et affranchie de toutes croyances mystiques et métaphysiques.

Je pense que vu les distances séparant les planètes habitées ,les contacts ne sont pas faciles  sans un niveau d’évolution très important et les risques de dérapages amoindris. Ceci nous montre que l’Univers est vivant et que nos origines sont probablement plurielles. La remise en cause de notre histoire n’est pas à faire et la présence de la Bible parmi-nous conforte le sujet. Mais, cela attire aussi  notre attention sur les évolutions de la vie et des civilisations « grandes sœurs » qui aident à leur façon les plus jeunes à construire leur avenir.

Il se peut que ce soit par le biais de l’essaimage des civilisations plus évoluées inter galactiques que l’Universel ouvre grandement sa porte et son avenir prometteur dans la construction de la vie.
Nous le voyons ,le schéma qui apparaît est immense et sans fin.Il se consolide dans les évolutions fines et supérieures et il atteint les rives des mondes différents en y installant ses passerelles.
Certains diront qu’il est permis de rêver, d’autres d’être dans l’utopie, les plus sages avanceront que tout cela fait peur dans le devenir, mais à l’image de la biodiversité sur Terre et son comportement dynamique, nous pouvons dire que nous attendons nous ici, un jour, cette voie ouverte.

Nous en reparlerons très bientôt.

Merci de votre aimable visite!

Bonjour à Tous ! La justice des hommes…

Posté : 13 avril, 2012 @ 8:21 dans actualité générale, communications, metaphysique, Philosophie générale, Sciences politiques et administratives structurelles, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

Il faut bien un lieu, un débat entre-nous ,où ce qui porte préjudice aux hommes, dans la droiture de la ligne établie, fasse l’objet d’une indemnisation. Celle-ci se présente sous forme morale, mais aussi pécuniaire. Le plus important dans cette institution se trouve dans  la valeur élevée des consciences faisant référence à l’humain dans sa construction comportementale d’une société et d’une civilisation.

L’homme consciencieux, respectueux se doit de définir ce qui est juste et par le fait tenter d’établir la vérité et s’y tenir comme une voie tracée et y coller intensément. La justice des hommes se doit d’être Haute Conscience et elle est un avant goût, en la matière, de celle de Dieu et Maître avec les âmes. L’harmonie entre les deux se fait par le chemin de vérité et la blessure constatée, infligée à la face des hommes doit être réparée. Mais aussi et nous n’y pensons pas assez à celle du Maître Universel et Créateur. Celui qui dans sa vie physique et morale d’homme à été condamné et a purgé sa peine , a dégagé sa conscience de la dette humaine. Mais, il n’a pas pour autant eu le quitus de l’âme et la justice divine, que nous devons craindre, car rien ne lui échappe et elle est conçue pour se saisir de toutes les offences .

C’est ainsi fait et afin d’adoucir les jugements dans leur absolu, il ya le collège des hautes âmes qui ont vécu sur Terre composé  également des Patriarches. Cette  assemblée est la première du monde métaphysique et elle accueille les âmes égarées et chargées d’actes graves en outrance à Dieu. Elle ne donne pas jugement, mais établit un diagnostic et une proposition pour un jugement dans la justesse des actions reprochées et qui seront jugées. Dès le franchissement des mondes matériels ,l’esprit n’agit pas comme au contact de la matière et le pardon, les manganismes, la miséricorde, le repentir et la rédemption des âmes sont des actions que nous , ici bas, ne développons qu’en partie, voire aucunement. L’idée d’un absolu régnant en justice peut exister, mais l’âme ne fait pas l’objet d’une destruction, mais elle mettra le temps qu’il faudra pour se diriger vers son repentir. Quand elle sortira de cet état, elle pourra passer à un autre niveau, celui de la rédemption et redevenir ce qu’elle était avant que son acte l’ait entaché.

Je ne pense pas qu’il y ait des âmes détruites et rejeté à tout jamais vers le chaos et le néant qui attendent. Certaines images et pensées humaines sur le sujet y ont défini un enfer avec des souffrances immenses et une disparition de l’âme comme avalée par un monde de la fusion et du feu sous forme du magma.

Je sais que nos âmes peuvent souffrir et nous faire souffrir. Elles demandent toujours l’expiation du non conforme au chemin de vérité établi. C’est une bien plus grande souffrance dans la continuité et sans remède que celle des atteintes physiques. Faisons très attention à cette direction et aux voies y menant, car c’est la rudesse de l’esprit, la tristesse infinie présente et lancinante obligeant la pensée imagée à revivre sans cesse la scène blessante, injuste ayant créé un antagonisme. Qu’il soit petit ou bien très grand, et c’est pour cela que notre justice n’est qu’un pale reflet de celle divine.

Quoi qu’il en soit, dans notre dimension d’hommes nla nôtre n’est pas toujours dans la conscience. Nous venons de constater qu’après plus d’une décennie, une pollution marine d’importance et déjà instruite et arrivée à son terme devant nos juridictions est cassée pour vice de forme.il faut savoir qu’en droit un avocat compétent et adroit finit toujours par trouver un vice de forme et en l’occurrence c’est l’utiliser une forme de possibilité annexe qui ne devrait pas exister. La pollution engendrée avec le pétrole a été conséquente au niveau destructeur de la biologie marine et moléculaire et les rivages marins ont été gravement souillés.

Il est injuste de faire tomber un tel dossier, vu les dégâts universels commis. Où il faut faire très attention ,ce sont aux divers codes du droit appliqué et leur état d’esprit. Si nous sommes prompt à punir l’individu et en faire un coupable, nous ne le faisons moins ou guère avec les groupes structurés qui représentent en soi ,sous la forme d’assemblage, une conscience d’une personne morale. Nos sociétés devront faire encore évoluer le droit et empêcher que cet irrespect, son outrance, son immoralité de s’abriter dans l’association et acquérir une forme d’impunité constante.il faut toujours se recentrer sur l’homme commettant tout aussi responsable par lacheté ou ralliement d’intérêts. Ce qui est actuellement un grave problème de Justice des hommes.Nous en reparlerons.

Merci de votre aimable visite!

Bonjour à tous ! Politique et expression…

Posté : 6 avril, 2012 @ 7:12 dans actualité générale, communications, metaphysique, Philosophie générale, République et démocratie, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

L’autre jour, un groupe social ,sur internet, répercutait les déclarations d’un candidat à la Présidence de la République ,indiquant publiquement que les pasteurs et curés n’avaient pas à entrer dans un débat sur les élections et la société. Pour ce candidat ,ce n’était pas leur affaire.
Nous savons tous que la République française est indépendante des croyances et des dogmes et se classe dans un monde laïque et sa laïcité développée. Mais, ces femmes et ces hommes chargés d’un ministère de la foi en Dieu ,ont aussi leurs expressions intime et interne de citoyens et la République leur demande également de voter. Ce sont des citoyens à part entière. Bien sûr, ils doivent doivent être dans la réserve pensée vu leur rôle de conseiller des consciences. Nous n’allons pas recréer des affrontements une nouvelle fois. Quelle que soit la religion, les dignitaires respectent ,je le pense l’expression libre en politique. Nul n’est censé ignorer la loi et au pays de France, croire en Dieu doit être sous entendu et non affirmé.

Je crois que nous avons un problème en la matière que d’autres peuples n’ont pas intellectuellement avec les diverses religions. Il ne me semble pas que toutes les croyances soient portées vers le désordre et un péremptoire doublé d’une grande intrangisance dans la pensée constructive sociale et politique. Pour moi, cela est hors de toutes justesses et sonne faux. Il existe des branches excessives en tout qu’il faut contenir. Mais croire en Dieu introduit une philosophie, celle des consciences et des âmes quel que soit le sujet, car au sein de la foi, Dieu est un tout. Publiquement, il faut y mettre des mesures.

Le Président Américain, lors de son investiture, prête un serment sur la Bible et c’est un peuple qui n’a aucunement peur d’afficher sa croyance. D’ailleurs, les vrais croyants pensent que Dieu est la conscience suprême de toute chose et se trouve devant nous ,dans un temps que nous avons du mal à atteindre. De plus, Dieu ,le Maître régnant Universel , donne à l’homme ses équilibres en lui permettant de prendre corps et vie et s’exprémer pleinement. Pour moi, il est bon pour les sociétés et les hommes de pouvoir de se rappeler sans faille la présence continue d’une conscience encore plus élevée. ceci induit un comportement plus humble, ouvert, tolérant et remet à leur place les tentations extrêmes.

Je respecte infiniment hommes, femmes dans la croyance, mais un candidat qui deviendra peut-être ,chef d’une Nation devra savoir que dans les textes sacrés et leur accomplissement, Dieu passera en revue les Nations, comme un général ses troupes ou bien selon d’autres vues, comme  un penseur dans les oratoires. Les Nations s’aligneront, soumises et il mettra en place un gouvernement du monde, c’est-à-dire planétaire. Les plus grands philosophes qu’a portés notre planète l’ont toujours cru et écrit, voire déclamé. Il faut des règles, mais vous politiciens ,il faut que vous soyez vigilants avec les mots et leurs valeurs. Je passerai en revue les Nations, je viendrai dans vos maisons vous visiter, j’établirai un gouvernement de la Terre , à la dimension spirituelle est peut-être en train de se réaliser depuis la dernière grande guerre, où sont apparus dans les années qui oint suivi des mouvement créatifs englobant le monde. Les droits de l’homme se sont affirmés, l’ONU à pris sa fonction en voyant le jour, les peuples  maltraités et sans territoire ont trouvé leur base,l’idée que l’on pouvait penser généreusement et solidairement le monde ,au-delà des différences est une chose qui va parfois bien au-delà des capacités humaines.

Tout ceci n’est pas forcément dans notre ligne analytique pensée. Je crois que Dieu est là avec ses plus proches collaborateurs et il fait et va faire avouer aux âmes leurs écarts trop importants avec ce que représente la Vérité et son Chemin. Ceux qui sont athés,agnostiques seront respectés car nous sommes tous des âmes ,sans exception, et nous ne pouvons nous soustraire à l‘esprit dominant, noble, créateur, élaboré bien au-delà des nôtres et leurs capacités. Nous ne sommes pas des prisonniers, chacun est libre et possède son libre arbitre. Pour connaître plus intiment les inter-réactions de Dieu avec l’homme ,il faut savoir qu’il a introduit la philosophie et la foi. Les grands penseurs et philosophes ont été instruits selon ses souhaits. Alors,la société des hommes ne peut qu’admettre la présence de Dieu qui est effacée ,mais bien réelle dans la totale discrétion pour que nous puissions mieux nous exprimer.

Dieu ,en tant que Maître et créateur, décide du moment où il soumettra les peuples sur Terre  à la visite interne des âmes en nous révélant sa présence. Quelles que soient nos pensées, nous serons visités et nos actions bonnes ou mauvaises trouverons en cet acte un trouble de notre comportement. La raison est que nous sommes tous frères en la vie ,bien au-delà de nos pensées personnelles, intimes, publiques, car une âme en vaut une autre dans l’esprit du juste. Pour celui au pouvoir ou bien qui y aspire, il a grand besoin de sentir son esprit en cohérence avec le grand tout pour pouvoir assurer sa lourde charge. Dieu est juste ,bon et magnanime et n’a rien contre nos pensées politiques de tous bords, du moment qu’elles n’entachent pas les âmes.Il souhaitent qu’elles soient dans la correction, le respect et la construction positive dans la sincérité et dignité, solidarité .Les politiques et les religions sont séparés ,mais elles continuent leurs relations de société et Dieu est en tout et un tout. D’ailleurs, il s’exprime dans la dynamique la plus grande  et Il EST.
A tous les candidats ,je souhaite bonne chance et que notre Maître à tous vous aide et vous conforte dans vos choix les plus lourds que vous aurez à faire.Je ne pense pas avoir attiré votre haine et courroux en écrivant ce texte ,hors des toutes approches violentes, insolentes,irrespectueuses ou irrévérencieuses.

Merci de votre aimable visite!

Bonjour à tous ! Dimensions,face,interface (2).

Posté : 22 février, 2012 @ 6:19 dans Physique et astro-physique, sciences vibratoires, Universalité | Pas de commentaires »

En ces matières,il est difficile de s’appuyer sur des bases solides ,car ce sont des éléments qui nous font et nous laissent entrevoir qu’une petite largeur des réalités. Nous n’aurions pas à investir sur l’analyse du savoir à 360 degrés. Ce qui nous serait utile de connaître se trouve dans notre propre champ de vision. Le reste devenant du superflus pour le raisonnement humain. Mais, la réalité est tout autre et ce que nos yeux découvrent n’est qu’une infime partie de la réalité. Il n’est même pas sûr que nous soyons fait pour appréhender  entièrement suivant diverses variantes visuelles et analytiques.

Certains peuples considèrent l’image comme subjective et possédant un caractère variable.Ils définissent celle-ci comme un élément peu fiable et ils ne s’attachent pas au rôle de la photo. Toute image aurait ce caractère et le reflet que nous donnons de nous est certainement imparfait,voire erroné. Ce que nous voyons est-il situé dans la vérité ou bien celle-ci n’est que la nôtre sous un biais qui nous est propre. Non pas que nous en soyons responsables;,mais par le fait d’être conçus ainsi. Nous voyons ce qu’il est permis de voir! Nous comprenons ce qu’il est permis de comprendre.Il faut envisager qu’en venant dans cette dimension ,nous en épousons les caractéristiques. Cette constatation n’est pas frustrante,bien loin de là, mais elle définit une vérité active ,bien au-delà encore de ce que nous imaginions. Car,disons-le,nous sommes en possession de la lucidité,de l’imagination,voire certaines capacités médiumuniques.

A partir de ce dernier constat ,nous analysons lentement,à tâtons, mais nous y arrivons quand même. Alors, cet inter-face se trouve où ?Oui, c’est la bonne question,car cela sous-entend un monde gémellaire avec une Terre physique et une autre Terre d’une dimension virtuelle pour nous.L’une tirant les ressources de l’autre. Souvent, et à titre d’exemple, les artistes inspirés de par leurs peintures,dessins, écrits, etc… révèlent les fondements du monde. Je trouve remarquable de vérité ,le tableau où figurent deux planètes côte à côte et sur l’une se trouve Dieu qui tend sa main à l’homme.

En fait notre Créateur vient de demander à l’homme de prendre pied sur l’autre planète,notre Terre physique et il l’accompagne jusqu’au moment extrême où les deux vont s’éloigner et se séparer.Ce bras,cette main que  Dieu tend à l’homme est la force de son accompagnement, de son Amour,de sa Compassion ,sachant que la planète physique révèle un monde fait de dureté.C’est l’image du Père accompagnant son enfant sur le grand chemin de la vie et bien plus . Il faut prendre en considération que la présence si proche de Dieu est dans le domaine que nous ne voyons et ne pourrons pas voir,de la planète jumelle et virtuelle pour nous seulement. Nous avons également les possibilités de franchir l’espaces d’une à l’autre en quittant la dimension physique et en allant vers celles plus fines du virtuel et spirituel bâtis. Ce que je vous ai décrit est l’incarnation expliquée par force de l’image telle qu’elle existe et dont nous réfutons l’existence très souvent.

Dieu accompagnant les âmes aux limites des dimensions et même laissant à celle-ci un message pour son existence physique sur la planète bleue. Alors, matière et non matière ,quelle est la dimension la plus fine comprenant le bonheur acquis. C’est celle du Maître et nous nous construisons. Le jour où le Maître révèlera l’entier fonctionnement ,nous aurons du mal à nous éveiller sur ces réalités grandioses. Dans l’immédiat, je sais que le Maître nous tend toujours la main, car il me l’a tendue et j’en ai le vif souvenir de mon passage ici-bas.  (Se conférer à mon ouvrage paru en 2008 « Nous sommes les Racines du Ciel ») et ce n’est ni invention, ni imagination, ni cinéma ou théâtre, mais conscience des réalités du Monde. Celle-ci s‘inscrivant dans la profondeur indélébile des âmes.

Merci de votre aimable visite.

Bonjour à tous ! Le quitus des âmes….

Posté : 4 janvier, 2012 @ 8:01 dans actualité générale, communications, metaphysique, Universalité | Pas de commentaires »

Rien n’est jamais acquis,ni aux plus petits et bien moins aux plus grands. Chacun avec son âme devra obtenir ce quitus ,si désiré, par cette conscience suprême. Les excès inconscients provoquent sa souffrance que rien dans ce bas monde ne pourra venir apaiser. La douleur physique est une et douce,mais celle de l’âme est la plus puissante,lancinante qu’il soit et demande sans condition un repentir. Elle est exigeante, car elle est plus fine et raffinée que la conscience.

Elle se regarde et se juge à l’aune des valeurs les plus nobles,évoluées,dans une forme de quintessence rejoignant le chemin dit de vérité .Il y a de nombreux niveaux pour atteindre la paix et la sérénité reconnues au sein des béatitudes Mais avant c’est notre comportemental qui a établi sa voie et surtout son chemin dit de vérité .Il n’est pas le même pour chacun et il fait référence à la Bonté et à l’Amour,et non pas à la possession et l’argent.

En toutes les confessions regroupées sur la Terre,la voie des âmes est la même et elles sont toutes tributaires de leurs élévations spirituelles,mais avant de leurs actions comportementales et engagées. Au tout début des temps,il n’y avait pas de divisions élaborées pour approcher le Maître et son unicité rayonnante,créatrice et remplie de Bonté et pureté. Avec le temps,comme un grand arbre,nous avons établi notre branchais on et les multiples routes rejoignent les plus importantes qui vont nous guider vers la voie essentielle. En toute chose,il faut descendre en ses fondements .

Nous le savons, dans notre humanité,au regard de cette petite âme originelle,précieuse,éveillée à l’éternité près du Maître,il y a des conscients et des inconscients .Il y aceux qui sont dans le réalisme aimant,de bonté, respectueux de la vie,d’eux-mêmes et surtout des autres et leurs valeurs communautaires développées .Puis, dans l’autre sens,de l’inconscience, ceux dont autrui n’a aucun poids et ne mérite pas un grand respect,car ils sont agissant comme un bulldozer traçant de grands travaux .Ils ne s’encombrent plus d’écouter les autres,ils foncent vers un but,leur but,tout en mettant l’ensemble en danger .En attendant,ils sont sourds,incontrôlés et ils balaient d’un revers de main la conscience et ses effets. ls n’ont que faire du sentiment,du respect et Amour du prochain .Nous avons de très grands exemples parmi nous,de personnes décisionnelles qui ne se posent plus ces questions et nous enferment en des mondes apocalyptiques. 

L’exemple nous est donné avec les guerres,mais maintenant avec le progrès technologique et toutes ses épées de Damoclès suspendues au dessus de nos têtes. Quand il y a danger pour les multitudes ,ils ne faut pas s’entêter et en exemple, le nucléaire, le virale  et le bactérien en recherche et application,développés à l’extrême  construisent un monde de la fin ,du chaos et du néant triomphant. Le malaise est grand et nous sommes des otages de groupes pensants et agissant, n’hésitant plus à condamner les autres dans la vie .Avec désarroi et grande tristesse nous prenons conscience de la menace d’un holocauste nucléaire siégeant en permanence ,toujours présente et vocifèrent à chaque pas de l’humanité .S’ajoutent à un tel constat et sur d’autres matières très dangereuses les mêmes aboutissements .Dans le secret de leurs organisations ces hommes se donnent bonne conscience en organisant la survie par plan de sauvetage des populations .

Mais cette survie,c’est déjà la mort décrétée et l’homicide volontaire organisé et impuni, voire légalisé. Cet avenir humain passerait par le monde sous terre dont seul le riche aurait pu s’offrir la réalité dimensionnelle. Même les qualités de la vie et survie sont passées dans le règne de l’argent .Ce monde sous terre,nous n’en voulons pas .Il est fait d’inconscience,de destruction de la vie,de la fin du monde planétaire,de l’apocalypse résonnant

.Peu importe,le danger grandit,mais ceux qui ont pouvoir de décisions ne doutent pas du bon chemin choisi Ils prennent leurs congénères en otages et ils bafouent ouvertement la conscience générale et pérenne et ils deviennent hilares devant les existences des âmes. Rien ne les rebute car dans leur règne dominant,ils sont sûrs. Pourtant, ils ont de graves lacunes dans leurs formations intellectuelles et morales .

Il y après de 3000 à 5000 ans, des philosophes nous l’avaient dit et expliqué: nul ne pourra prendre en otage autrui et le rendre prisonnier de par ses actions,sans compromettre son esprit durable. Les plus érudits de ces penseurs attiraient déjà l’humain sur le rôle du respect et ses valeurs incontournables .Le temps passe,mais nous voyons surgir,non plus des menaces à notre propre dimension,mais désormais placées sur le communautaire planétaire. Tout est remis en cause dans les plus grands équilibres et le Maître n’est pas loin,voire très très proche et il doit prendre une décision importante nous concernant.

Jusqu’où son immense miséricorde pourra accorder un quitus et rendre actif son incomparable et grand pardon dans ces conditions difficiles mettant l’espérance des vies sous effet confiscatoire. Il nous libérera certes,mais à quels prix et dans quelles souffrances pour les âmes s’étant placées dans leurs pouvoirs absolus constructeurs,péremptoires,destructeurs et aux limites des néants et chaos. Les meilleurs avocats ne suffiront plus pour leur défense!
Merci de votre aimable visite et à bientôt!

12
 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...