Auteurdanjou

Bienvenue sur mon blog communication entre les hommes sur les différentes pensées et leurs mise à disposition

Bonjour à toutes et à tous ! Science-fiction II…

Posté : 12 août, 2013 @ 7:58 dans créations littéraires, Philosophie générale, science-fiction, Universalité | Pas de commentaires »

La planète se remettait très lentement des atteintes que nous lui avions portées. Dans les périodes précédentes,nous avions exploité les ressources sans conscience et en n’ayant comme base l’enrichissement .De plus, nos conflits internes avaient fait l’objet d’emploi de chimie destructrice de toutes les vies,ce qui aggravait l’ensemble. Quand nous avons dépassé le seuil d’admissibilité de renouvellement de ces ressources , le système biologique est devenu si peu actif que les fonctionnements épuisés n’ont pas réagi. En général, la Nature et ce que nous appelons ainsi se sont épuisés et ne se manifeste que par brusques variations internes. L’atmosphère est altéré à soixante-quinze pour cent et il ne remplit plus son rôle de protection d’enveloppe planétaire fertilisant les vies. La moitié des habitants continue de vivre comme dans les temps ancestraux,au niveau du sol. Mais l’autre s’est réfugiée sous terre,en des aménagements protecteurs des conditions planétaires difficiles. Nous sommes environ quinze milliards d’âmes sur notre bonne vieille Terre. La nourriture a changé de forme et elle s’est adaptée à nos périodes .Nos estomacs ont rétréci et les goûts les saveurs ont pratiquement disparu. Nous pouvons les reproduire sans problèmes artificiellement et même en créer de nouveaux pour les adapter à notre nourriture très concentrée sous forme de gélules minuscules .Fini le temps où l’on s’en met plein la panse .Le monde du manger s’est rétrécit lui aussi et le direct avec la terre nourricière s’est dispersé.

Nous avons un gouvernement mondial qui se compose des membres élus des différentes civilisations,des majoritaires et des minoritaires .Ce gouvernement,dans ces grandes décisions est soumis à l’avis d’un comité mondial des sages. Ceux-ci ont remplacé dans les nations précédemment, les gouvernements .il existe des gouverneurs pour chaque ancien pays et les décisions importantes sont prise par des procédures démocratiques avec vote du peuple ou citoyens mondiaux. Aucune décision ne peut être prise mondialement sans l’accord du comité des sages .La localisation des nations existe uniquement pour nommer précisément les intervenants et situer les moyens nouveaux faisant appel à la longitude et latitude .Ont été adopté des moyens de géo localisation pour définir les lieux de résidence .Par soucis du respect des personnes,il n’a pas été introduit des puces électroniques sous la peau .le débat a été vif,passionné, mais les sages ont tranché et ils ont rétabli le respect profond.

L’eau est en grande partie polluée et ne se renouvellera qu’au bout de plusieurs siècles. La vie n’est pas facile et beaucoup d’éléments qui étaient abondants auparavant ont disparu. Nous ne nous rendions pas compte de notre bonheur .Les océans et les mers ne nourrissant plus ,eux aussi, les populations. Les échanges accélérés de l’eau au sein de l’atmosphère se sont espacés et ont des actions très sporadiques .Les rivages se sont désertés et la navigation est devenue presque impossible à cause de la formation impressionnante et incessante de puits sans eau sous forme de puissants tourbillons magnétiques dus aux forts rayonnement entre le soleil et le noyau magma actif de la Terre .Le champ magnétique terrestre semblant très perturbé mais connaissant assez de stabilités pour que la vie continue sur la planète .

Depuis des temps ancestraux,nous voyons passer dans l’atmosphère des engins de toutes formes,soit lentement ou bien à toute vitesse. Il nous avait semblé que nous faisions l’objet d’attentions d’autres vies venant d’ailleurs. Mais, comme une grande partie des populations croyait en un Univers vide,personne ne réagissait vraiment .Un jour, par le biais des fonctionnements numériques et informatiques une autre civilisation avancée s’est manifestée et qu’elle ne fut pas notre surprise d’apprendre qu’à partir de stations orbitales éloignées ressemblant à des grandes cités sous forme d’énormes vaisseaux en stationnement dissimulé nous étions surveillés et visités discrètement. Nous pensions que cette station était la seule présente,mais nous avons découvert que non et une dizaine étaient placées dans la grande discrétion afin de nous étudier. (A suivre).

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à toutes et à tous ! L’AMOUR: ne jouons pas avec lui…

Posté : 7 août, 2013 @ 7:42 dans Monde de l'Amour, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

Je veux dire ici que nous soyons sincères avec l’Amour et sa réalité contenue .Nous l’avons vu,il ne supporte pas la désinvolture et d’être humilié .Il se place dans la plus haute dignité .Il désire le respect total pour éviter de détruire ses hautes capacités .Il donne beaucoup à toutes choses et il sait que nous sommes parfois incohérents,peu constants,volages avec lui. Nous n’assumons pas toutes les valeurs qu’il met entre nos mains et nous ne cherchons pas à développer et comprendre ce qu’il nous apporte à chacun et en partage.

C’est par lui que tous les liens s’établissent et aussi par lui que nous nous sentons solidaires dans le partage d’un tout .Ce tout,nous en sommes une fragmentation et comme tout ensemble,dès que l’on fractionne,il essaie sans fin de, reconstituer. L’Amour est une division de l’Essence Divine et ne doit souffrir d’aucune atteinte,d’où qu’elle vienne. C’est donc par des chemins de fragmentation de l’Universel que nous avançons en dessinant notre cercle: ceux de trouver le bonheur et  d’être heureux .Nous voyons bien que notre nature est différente par le biais de l’Amour .

Si nous prenions comme base construite le verbe aimer le monde serait plus beau, plus agréable à vivre,plus fleuri et empli d’un bonheur sans limité toujours partagé et juste .Ce serait ce que nous appelons le parfait ou bien l’excellence. N’oublions pas que ce même amour sait pardonner à ceux qui le blessent .Sa grandeur réside dans ses facultés immenses d’être magnanime avec ceux qu’il aime .Sa logique n’est pas la nôtre et il va chercher très souvent dans les  différents entre les hommes,la réconciliation,la paix .

L’Amour viendrait de l’âme et les plus beaux savent être généreux,positifs,  effacés et constructifs.  Tout ceci au point qu’un grand auteur français célèbre pensait que chaque chose,même de la matière et des objets nous était relié. Il écrivait à ce sujet dans son ouvrage sur la terre natale : » Objets inanimés avez-vous donc une âme,qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? »Il s’agit de Lamartine.

Il est aussi permis de croire que ce tout disséminé;fractionné, en expansion,inversera sa tendance et rentrera en une phase de contraction mettant en valeur le travail de l’amour et son œuvre universelle et cosmique .Les âmes font donc partie d’un processus évolutif,bâtisseur avec l’action de l’amour sur la vie.Nous ne pouvons construire sans lui et nous ne l’inventons pas non plus.Il est en nous, il est autour de nous, il est partout et surtout désire notre bonheur à tous sans partis pris.Il est la noblesse de toutes les âmes.

Merci de votre aimable visite et à bientôt!

Bonjour à toutes et à tous ! Les hauteurs de l’Esprit…

Posté : 30 juillet, 2013 @ 7:40 dans metaphysique, Sciences sociales et humaines, Universalité | Pas de commentaires »

Ce n’est pas parce que nous savons inventer et rendre très  complexe la société que nous sommes plus évolués que celui qui progresse sur les chemins et voies offertes par les hauteurs de l’Esprit,sans technologie et à mains nues.Jusqu’à présent nous étions très limitatifs car nos éducations n’admettaient pas pas beaucoup le sens des possibilités spirituelles et elles se reliaient aux religions sans essayer de discerner qui les poussait à une telle considération.

Nous sommes faits d’une pâte dite Cosmique et les fondements de la vie sont contenus dans les espaces sidéraux lointains,âgés,évolués,et sans doute conquérants,pionniers. Sur ces hauteurs difficiles dans l’approche ,se réfugie la Vérité et celle-ci nous demande le progrès de nos consciences,celui de nos âmes et de nos esprits assemblés et unis.Devant nous , le temps cadre nos avancées et il éveille des zones de consciences cosmiques et universelles insoupçonnées.Mais, nous sommes quand même plongés dans une noirceur refusant notre travail intime,fortifiant notre âme,vers une attirance absolue des plaisirs dévoilés .Progressivement,nous quittons ces lieux et prenons des chemins de délivrance assez pénibles pour les esprits non aguerris.

Après l’éveil et le fonctionnement de nos consciences,nos âmes nous sollicitent pour leurs propres existences et la fortification des Esprits. C’est le début de la spiritualité à notre dimension et notre ouverture vers un Sacré et une dimension des hommes peu connue. Ainsi la voie Spirituelle nous prend en charge en nous donnant beaucoup et elle assure notre bagage en la matière. Elle est le chemin Sacré de la Vérité,de notre propre vérité dans la grande transparence. Elle demande que nous ayons une sagesse naissante et nous nous identifions à un Univers en pleine dynamique. Quoi que l’on fasse,ou bien que l’on dise,c’est une phase évolutive des âmes près des Esprits .Ces derniers connaissent également différents niveaux reliés à la pensée et ses capacités .Il est permis d’atteindre les sphères Sacrées.

Chacun fait et réalise son propre parcours. Nos habitudes voient nous retrancher derrière les religions et elles ne voient qu’un aboutissement. Nous devons les regarder comme des dynamiques puissantes et supérieures de l’Esprit révélé jusqu’à la Sainteté et son parfait  à tous ceux qui ont la foi .Et la foi n’est pas un diplôme humain,mais elle choisit en fonction des valeurs des âmes ses compagnons de route pour les rendre bienheureux .Les différentes sphères attachées aux Esprits sont nombreuses et elles rangent soigneusement,avec respect ,toutes les évolutions généreuses.Vous allez me dire : Et après ?Nous savons que ceux qui atteignent les plus hauts niveaux sont dans les Félicités Éternelles et les Béatitudes  .Mais avant ce sommet, combien de raffinement de l’âme et de l’Esprit sont nécessaires car ces niveaux pensées parfaits,près de la Vérité construisent et ont influence sur les Mondes en expansion ou en développement. D’embryon à la petite conscience de parcours de vies matérielles,il y a des temps et des temps de parcours des pensées incarnées où le travail sur  nous-même doit s’effectuer tout en aidant les autres à  se contenir dans un cercle admissible pour l’Esprit.  Ceux qui ne croient en rien ou bien inconscients, sont également soutenus car la Vérité veut voir toutes les vies bénéficier de ses largesses et de ses bontés sans conditions par le règne de l’Amour sans limite et aux finesses inconnues.

Ce que je vous écris n’est pas du rêve et ainsi , vous pouvez mieux suivre mes écrits .je ne suis pas un homme de foi spécialement formé à la spiritualité,mais celui qui a un ressenti qui provient de son âme en voyage. Rarement,je défends mes intérêts,mais ceux d’un collectif généreux,pérenne,aimant. Disons-le dans la philanthropie développée. Ne vous y trompez pas,je n’impose rien, mais je vois clair avec mes pensées parfois devant nous et je vous le confie pour vous indiquer mes variations. Comme tout un chacun,j’aime l’expression communicative,la vie en sa totalité et je peux dire,je vous aime,car sans cette phrase supérieure de l’Amour,nous ne sommes rien.  J’aime les autres vies qui nous accompagnent et je n’ai pas besoin  de leur dire. J’aime nos compagnes ,leurs beautés externes et internes,leur attirance telle une  fleuret tout ce qu’elles nous donnent généreusement,compris notre vie.

Je n’aime pas la grossièreté et la violence sous toutes ses formes,les faux-semblants,les vices contenues et sournois,l’apparence masquée .Je respecte tout un chacun et je n’ai pas d’apprioris,mais seulement attristé par les déviations parfois perverses .Je voudrais voir le bonheur de tous dans le bien être et la joie de vivre partagée .L’Amour est la seule condition acceptable pour bâtir notre monde et il construit nos demains à la hauteur de nos valeureuses pensées dans la noblesse développée.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt!
 

Les équilibres de la vie …

Posté : 17 mai, 2013 @ 6:42 dans communications, humanisme, Monde de l'Amour, Philosophie générale, Universalité | Pas de commentaires »

Établir un monde où chacun se sentirait à l’aise,dans une forme de bonheur acquis,et où tous les équilibres de la vie seraient réalisés vers l’obtention d’un état heureux. Rechercher son propre bonheur parmi tant de personnes qui ne trouvent pas ,paraît de l’égoïsme. La réalité ,c’est qu’il nous faut le créer et l’offrir aux autres pour que la construction soit superbe. Mais, le bonheur des uns ,n’est pas celui des autres et vice-versa.

Ce n’est pas un secret,mais ce sont nos constructions sur le fil du temps qui nous donnent joie et bonheur d’exister et d’être ensemble. Le bonheur est fait de touts petits paramètres simples et discrets qui mis bout à bout créent la situation propice.

Le bonheur n’est pas dans la possession,l’argent,l’or et toutes les valeurs matérielles. Il est interne à notre personne et s’extériorise dans la transmission discrète .Malheureusement,nous sommes loin d’être sur la voie conduisant à ce bonheur rempli de joies et de bien être.

Nous faisons tout pour réduire les  possibilités d’accès car par nature ,l’humain n’aime pas voir son semblable plus heureux. Alors, les hommes ont inventé les contraintes afin d’établir un statu quo qui ménage leurs sentiments et ressentis. La société qui nous accueille à notre arrivée sur la planète,nous tend mollement un fragment de bonheur, parce que les mondes heureux ne sont pas de son  choix.

Peu de choses peuvent faire et donner un bonheur. La première se trouve dans la simplicité d’être et sa faculté à construire une vie aussi simple que possible. mais au nom du bonheur varié ,chacun lui ouvre sa porte en des formes différentes.

Pour moi, c’est déjà vu,la pensée artificielle ne donnera pas le bonheur ,mais accentuera les différences présentes. On ne peut trouver cet état que dans la pensée vraie ou réelle dans le temps dit présent. Le monde virtuel peut promettre,mais il ne signifie pas qu’il le possède également. Je dirai même qu’il y a danger de mélanger les formules du réel et de l’abstrait dit virtuel. C’est par le biais de notre réalité exprimée que nous progressons et mettons tous les atouts avec nous,pour  être heureux.

Merci de votre aimable visite et à très bientôt !

Bonjour à tous ! Le soleil, les arbres,les forets, les prairies,les guérets et l’oiseau…

Posté : 25 mars, 2013 @ 8:06 dans actualité générale, communications, metaphysique, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, Universalité, Vie des arbres, vie naturelle | Pas de commentaires »

Je suis né dans la pensée de l’arbre et du végétal sur Terre, mais aussi de la Terre, terre Mère et ma pensée se souvient de cela. Quand dans un cercle immense tout s’arrête ,le soleil éclaire, l’onde devient miroir, le souffle du vent stoppe son élan, l’oiseau monte dans le ciel et tous les cieux se réjouissent avec cette lumière. Quand cet oiseau s’appelle l’Alouette et semble parler dans sa grande mélodie avec le soleil; au dessus des prairies et champs de guérets. Le laboureur arrête son cheval et regarde la scène. Souvent ,il n’a pas besoin de s’arrêter car c’est l’heure du repos.

L’heure du ZENIT où le soleil nous regarde  et ouvre sa porte vers la vie. Ce petit oiseau monte, monte ,monte sans relâche dans le ciel d’un bleu pur, si pur qu’il se confond avec lui.  Il chante dans la plus élévation de tout son cœur. Un petit cœur si fort qu’on ne voit plus de la terre son corps, mais seulement sa mélodie incantatoire.

Quand vous regardez ce spectacle féérique et qu’au sol voyez son beau nid dans l’herbe de la prairie, vous n’y touchez pas et la saluez avec respect. La corole de toutes les fleurs s’ouvrent et exultent le parfum délicat de cette terre. L’homme rusé  bien plus que l’animal ,pour tuer ce petit oiseau  a inventé son stratagème: le miroir aux alouettes. Il a oublié que celui-ci pouvait fonctionner en beaucoup de sens.

Cet oiseau si petit qui chante ,savons-nous ce qu’il représente seulement ?Réfléchissons ensemble sur un fait que j’ai constaté dans les plus grandes forêts ,en leur cœur.Une personne ,ayant certainement plus de joie dans le cœur est morte dans les grands fourrés sylvestres. Comme pas beaucoup, voir peu ou aucun homme ne fréquente ces lieux épais, impénétrables, emplis d’épines noires, de ronces ,etc.…C’est la phase où les jeunes arbres s’élancent vers le ciel dans la totale promiscuité en recherchant cette lumière salvatrice pour sélectionner leur avenir.

Au dessus de ce corps abandonné de notre frère ou sœur ,un petit oiseau des profondeurs sylvestres y a établi son nid à quelques centimètres. Il y a effectué sur la plus haute branche des jeunes arbres du lieu son incantation mélodieuse tendue vers le ciel et son soleil luminescent. Et, il y a pondu de magnifiques œufs, plein d’espoir en la vie..de ces œufs couvés avec sa patience légendaire est sortie la vie en abondance et de magnifiques oisillons qu’il a nourrit patiemment. Au moment où j’ai vu cette scène ,j’ai été bouleversé par le phénomène naturel et son Esprit.

Ce qui m’a frappé, c’est la proximité de la vie et de la mort. Il m’a semblé, dans l’éclair de ma pensée et mon esprit que cette personne si malheureuse sur notre Terre, avec nous,  avait voulu mourir comme les oiseaux ,cachées du monde et la toute puissance du ciel  que nous ne voyons pas l’avait relevé en l’espace moindre que la seconde .Pour avoir en mémoire cette scène ,j’ai été très longtemps interrogateur sur les forces de l’ESPRIT.

D’autant plus que ce nid où ces petits oiseaux s’agitaient , il m’a semblé les identifier et si je vous disais qu’il s’agissait d’un Rossignol Philomène .
Toutes les autorités sont arrivées sur place pour l’identification et recueillir le corps et discrètement j’ai dit au responsable. Faites attention ne touchez pas à ce petit nid avec les oisillons. Cet officier m’a regardé profondément , puis le constatant lui-même donna l’ordre de récupérer le corps en délicatesse sans détruire le fourré immédiat.Pour avoir en mémoire cette scène ,j’ai été très longtemps interrogateur sur les forces passant dans les éléments que nous côtoyons.

A l’ouverture de la semaine de Pâques et la Résurrection de la vie dans le symbole puissant , mais aussi dans la vérité ,permettez-moi de vous entretenir de ce constat bien réel qui nous fait tous réfléchir sur la profondeur de cette vie et ce qu’elle est. Beauté ,Grâce ,Miracle ,don de Notre PÈRE du CIEL dans sa CREATION.

Merci à vous ,bonne méditation et à bientôt.

Bonjour à tous ! Bien plus que magique…

Posté : 12 mars, 2013 @ 8:30 dans communications, humanisme, metaphysique, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, Sociétés et structuration, Universalité | Pas de commentaires »

Notre premier lieu de naissance est celui où l’on a porté, pour la première fois, un coup d’œil intelligent du soi même.
                                Marguerite Yourcenar
                      Ecrivaine contemporaine   1903-1987

  (écrivain sans écorcher notre langue en restant dans la pensée commune et convenue.mais la reconnaissance de la féminité mérite l’exactitude des valeurs et bien plus que nous lui offrons)

J’ajouterai modestement et dans l’humilité, qu’en son tout début ,c’est l’Eveil de la conscience proche de l’âme ,qui en définissant un cercle analytique des ressentis, définit immédiatement l’ »In Situ » de l’être.Il est avant la naissance pour certains, mais peu. Beaucoup n’ont pas de d’éveil avant la corps physique et parfois, il faut attendre plusieurs années. Par contre l’âme sait immédiatement reconnaître le  bonheur et son bien être de la souffrance  même sous toutes les formes.

C’est en cela que la vie est magique en définissant et réglant pour chacun un rayon de pensées fluctuant.ici dans ce contexte, définit par une aire  virtuelle circulaire active semblable au balayage du radar .Il y a place pour l’esprit. Cet esprit qui va nous guider et façonner ce que nous sommes en son origine, ne connaît pas de limites .Il est libre et il souffle où bon lui semble.

C’est en cela que la vie est supérieure et précieuse. La pensée, la conscience et l’esprit s’unissent pour devenir des explorateurs puissants dans les valeurs les plus élevées possible et la tache qui s’ouvre est laborieuse. Passionnante, fertilisante et réjouit les possibilités du cœur qui s’éveillent en s’étonnant de ses propres oscillations saccadées ,mais réglées comme une horloge des temps. Sans ce grand cercle décrit et actif ,nous ne pourrions ren faire, ni bénéficier de ce que nous ressentons dans le grand partage, le plus grand existentiel.

Mais, il faut redevenir pragmatique et ne pas altérer la poésie ,pour  comprendre l’autre, notre semblable. L’exercice est des plus délicat. La douceur, le bien être comme l’aigreur et l’âpreté  du monde sont là avec  nous. Nous voudrions trouver un bonheur, le bonheur et nous l’avons. Notre Maman ,dans son cercle de Mère, nous installe confortablement auprès d’elle dans l’Amour maternel Eternel. Cela ressemble étrangement à la flamme vacillante de la bougie que l’on allume pour signifier un vœu ou une demande supplication du Ciel. Nous rejoignons en son cœur , tous les espoirs du flambeau et sa lumière perpétuelle.

Merci de votre aimable visite ,excellente journée et à bientôt.

Bonjour à tous ! Et tout va continuer…

Posté : 21 décembre, 2012 @ 8:59 dans actualité générale, humanisme, metaphysique, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, Universalité, vie naturelle | Pas de commentaires »

Cette idée de fin du monde  est reliée à notre façon de  repousser ce que nous ne comprenons pas. Mais surtout ,ce qui nous dérange et que nous ne voulons pas savoir .La pensée d’une dimension possible au-delà des valeurs terrestres rend l’homme méfiant incrédule ,profiteur ,matérialiste, opportuniste et vénal. Il se renferme sur lui-même et il n’a aucune ouverture cosmique ou astrale. Il devient fataliste et admet cette vieille théorie que le monde va finir, d’un seul coup, et sans avertissements de son autodestruction.

Et si je vous disais que notre ralliement aux forces cosmiques et spirituelles équilibrent l’ensemble de notre système  planétaire. Tout roule, se maintient parce qu’il existe  une relation intime avec ce que nous sommes et les forces astrales. Nous sommes cosmiques et universels. Notre moral en a pris un coup avec cette fin reliée aux pensées finissantes. Même l’évolution sur Terre reliée à son système planétaire n’est pas aboutie. Nous serions donc fatigués de regarder le jour, sa lumière, la beauté et la grâce réunies; les merveilles qui nous accompagnent. Alors, pour ceux qui pensent que nous sommes à la  fin, continuer et je respecte votre schéma de pensées, mais je le dis, vous avez décroché avec votre esprit des forces supérieur qui nous accueillaient. C’est le premier groupe qui pense fin et néant. Donc au revoir à vous dans la fraternité et la tristesse d’un sort dur et cruel, mais je ne m’associe pas à votre idée.

Le second groupe s’avance et il se relie à la survie de son âme. Dans ce groupe énorme et majoritaire, tous les croyants sous diverses confessions unis à l’Esprit Créateur supérieur et Universel présent ,sans fin, ni conditions très contraignantes parmi-nous. La force des âmes ,celles qui construisent et s’imposent à la matière et font que nous sommes et elles sont une sauvegarde totale et une survie. Chaque être ayant trouvé son chemin de foi, attend qu’il soit pris sous l’aile des forces spirituelles si le mot fin sonne. Et oui, il sonnera par  l’arrivée des anges avec la trompette du jugement  dernier. Ils seront là nos Amis (es) sont toujours  à nos côtés ,mais notre brouillard pensé et met son voile entre nos mondes.

Comment ,veut-on voir le monde fini car les textes sacrés n’ont qu’une partie de leurs existences de mise en pratique ? Dieu ordonne toutes choses pour nous et met de l’ordre dans les systèmes planétaires sans que nous nous en apercevions. Il peut   bouger une étoile                                                                                                                                                                                                                                         

, une planète selon sa volonté créatrice et toujours dans  le sens de : - » Parce qu’il est bon pour la créature, pour l’homme ,que la chose  soit faite ainsi !« Son action est des plus généreuse et dans un niveau des plus importants. N’a-t-il pas dit aux hommes de grandes fois:- » Je ne détruirai pas la Terre, si parmi l’ensemble de l’humanité il ne reste qu’ un juste ! »

 
Pourquoi voudrions-nous que ce soit la fin ,car sur près de spet milliards d’âmes, il n’y ait pas une qui soit juste et sans importante souillure. Selon ma compréhension cela pourrait entrainer ,en cette absence, une décision   de modifier le schéma et plan terrestre d’avenir.Admettre une telle théorie destructrice ,c’est une pas avoir la foi en l’avenir, l’espérance et ne pas comprendre l’acte d’Amour de notre Maître à tous et Père Eternel. On ne souhaite pas la mort de ses enfants  et l’autre monde est fait des forces  que nous  développons trop peu sur cette Terre. Alors, tout le peuple de Dieu se dresse et ne croit pas les théories du premier groupe. Pour les âmes situées près de notre créateur, il n’y a pas de rupture à attendre dans l’universalité régnante et structurée.

Pour moi, la journée commence comme d’habitude avec mon article de blog sur l’actualité ou bien la pensée et ensuite, j’irai voir mes amis anatidés avec lesquels je corresponds par la pensée des sentiments nobles et vrais. Je continue mon expérience  sur le vibratoire et mon ouvrage  parlant des oiseaux  et des phénomènes naturels. Les oiseaux avec lesquels je me permets quelques familiarités très respectueuses ne m’ont pas dit qu’ils en avaient raz le bol de la vie. Ils sont plutôt reconnaissants pour l’existentiel même.ils nous enseignement par leurs comportements : « Que c’est beau la vie …! »

Merci pour votre aimable visite et je vous dis à très bientôt dans la communication du blogueur.

Bonjour à tous ! Les grands mouvements de la vie…

Posté : 25 novembre, 2012 @ 7:36 dans actualité générale, Sciences politiques et administratives structurelles, sciences vibratoires, Universalité, Vie des arbres, vie naturelle | Pas de commentaires »

J’ai abordé, dans mes précédents articles, sous le titre  « La Nature nous enseigne «  quelques mouvements d’espèces, symbole de la dynamique. Il ne faut pas oublier que nous faisons partie intégrante en occupant notre créneau, mais aussi en dépassant les limites imparties et en détruisant des espaces qui sont ceux d’autres vies.Pour l’humain, l’appel de la Mer et des Océans est fort, significatif et très important. La planète est composée de 2/3 d’eau salées et 1/3 de terres. Ses continents sont en équilibre sur le socle des mers et ils sont façonnés par l’eau.Mers et Océans sont des lieux où résident le berceau de la vie. Nos corps sont composés de 60% d’eau qui une fois dissoute rejoint son état général tout en gardant mémoire dans l’infiniment petit. C’est pour cela que nous devons respecter profondément l’eau où qu’elle  soit car sa mémoire est phénoménale et contient celle du monde. Cette vie si présente passe par une évolution élaborée à partir de l’eau des océans et des mers et en grand départ pour l’assaut des terres.

Le monde végétal est né de l’aventure  évolutive d’une algue unicellulaire ,puis multicellulaire  et ensuite dans ses évolutions devenue lignifiée donnant le bois de l’arbre. Les rivages marins sont des laboratoires de vies, dans une biodiversité remarquable. Mais encore bien plus, le laboratoire se poursuit et s’améliore en pénétrant dans les eaux saumâtres où les toutes  formes sont présentes pour affiner la vie même qui apparaîtra. J’ai vu de nombreuses espèces marines partirent à la conquête du milieu terrestre par l’eau des rivières. Le plus curieux se trouve dans les grands mammifères marins attirés par les humains. D’ailleurs ,ce sont des espèces développées qui s’intéressent à nous. Il s’agit des phoques moines  qui précisément nous observent dans nos comportements. Le dauphin est là aussi, mais dans une attente plus pénétrante. Donc, il y a un appel de la Terre pour ces vies marines ,bien avant que nous établissions des barrages de protection de nos petites affaires, les marées de l’océan Atlantique permettaient à de nombreux poissons de migrer et se diriger vers la terre et l’eau douce. En ces écosystèmes d’eau saumâtre que nous avons singulièrement réduits  avec nos aménagements ,résidait le laboratoire de la vie terrestre. Je mentionne ,ici, que les phoques Moines remontent la Loire jusqu’à Tours. Je suis persuadé que sans obstacle, nos compagnons de vie vont loin à l’intérieur des terres. Ce sont les mouvements planétaires.

Au début des temps, le chemin évolutif a dû tracer sa voie et sa route. L’autre jour, je vous ai parlé des saumons et leurs migrations.ils peuvent remonter les ruisseaux où se trouvent précisément les familles de salmonidés, c’est-à-dire les truites etc.. Les raisons sont ici dans un apport acide par les relations de l’eau avec les sols granitiques et chaque espèce le ressent et a ses goûts. L’alcalin relié au calcaire est important, mais les quartz qui façonnent l’eau nous donnent des milieux plus acides.la montagne avec ses torrents dont l’eau est acidifiée est le domaine des espèces salmonidés .L’argile ,sous l’effet de l’eau est un composé très riche présentant des gammes de limons fertiles importants à l’activité  des vies.

Les vies animées sont pionnières ,aventurières et construisent leur route pour établir un règne. Tout en est ainsi et la plus petite cellule vivante animale ou de l’animé est le virus qui s’affranchit de tout et nous fait peur. Il faut s’en méfier car il peut  faire disparaître le vivant sur Terre et ceci en peu de temps .Curiosité de la Création ,il prend un corps avec une forme adaptée suivant les circonstances .Nous habitons chez lui et il sait voyager dans nos organes, même avec une seule cellule .On le dit immortel ,mais pas tout puissant .

Nous continuerons notre approche bientôt.

Merci de votre aimable visite.

Bonjour à tous ! Le progrès et ses diverses facettes …

Posté : 17 novembre, 2012 @ 6:00 dans actualité générale, communications, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, Sociétés et structuration | Pas de commentaires »

Je veux aborder, ici, un état du progrès que nous engendrons pour nos sociétés. Notre travail d’innovation est important et le mot imagine y a une place considérable. Parfois, nous prenons un chemin qui nous mène nul part, puis quand nous le modifions nous ouvrons une voie royale et généreuse pour tous. Nous pouvons dire en qualification que les mots  : mieux, généreux, pires, dégradants, inhumains, irrespectueux sont placés en qualificatifs sur notre marche du temps. C’est pourquoi, je me pose des questions sur le libre arbitre des populations en la matière d’adhérer pleinement aux innovations. Je vais essayer d’aborder concrètement ce sujet :

Pourquoi la chimie moléculaire a conçu des produits actifs dégradants pour le terre et sa biodiversité ou simplifiant tous les schémas de la vie, et la durée de celle-ci, enfin la diversité continue ?
Pourquoi nos moteurs thermiques et à explosion équipant nos engins ne sont guère évolutifs et dégradent les ambiances de nos sociétés  ret leurs populations ?
Pourquoi l’homme n’a-t-il pas songé à conquérir la Sagesse contenue en lui ?
Pourquoi l’homme semble hypnotisé par ses propres inventions au point d’en faire un sujet unique d’enrichissement ?
Pourquoi avons pas neutraliser les armes  individuelles et de guerre, alors que cette voie était possible ?
Pourquoi, fier de nous et des forces remarquablement développées, nous avons sophistiqué tout l’ensemble au point de rayer les vies planétaires en quelques minutes ?
Pourquoi sommes-nous prisonniers de nous-mêmes et de nos semblables ,sans pouvoir changer la donne ?
Pourquoi, n’avons pas essayé de juguler les phénomènes créant l’état propice préalable aux guerres?
Pourquoi engendrons-nous un monde de terreur où le sens donné avec son esprit à notre société ne se remet jamais en cours ?
Pourquoi bafouons-nous la vie structurée et avons fait d’elle une chose si banale que nous en avons perdu le respect profond ?
Pourquoi sur ces sujets précis, l’humain a réussi à se rendre maître de sa propre destinée, sans y introduire la conscience supérieure ?
Pourquoi dans nos enseignements, tout semble indiqué qu’il faut maintenir le cap et rester sur un tel chemin ?
Pourquoi existerait-il tant de contraintes pesant sur la vie et son venir comme une terreur prenant l’ensemble en otage définitivement. Ce n’était pas le but de l’esprit tendant à acquérir le raffinement au-delà de la sainteté reliée au spirituel?
Pourquoi avons-nous aliéné la vie de l’enfant par l’accueil que nous réservons sur cette Terre ?
Pourquoi avons-nous des gestes semblables aux temps premiers de l’humanité ?

Alors, j’arrête là mon interrogation et je me demande comment nous pourrons justifier aux forces supérieures de l’esprit notre manque patent de respect entre-nous . En fonction de notre progrès avec ses faces autoritaires, confiscatoires ,parfois dégradantes ,nous aurions dû changer les orientations données. Pour entrer dans le vif du sujet contrariant et dégradant nous n’essayons même pas de nous libérer. Les groupes et les hommes se renferment sur leur données.

Cet ensemble ayant forte pression sur la vie et son avenir, nous sommes en train de remettre en cause nos croyances reçues de la Bible et des prophètes. Nous nous complaisons aux limites de l’accessit  de la vie, dans  la terreur détestée de l’esprit constructif ,généreux et aimant ,en repoussant l’idée d’une spiritualité vivante construisant un monde sain, ouvert et loyal envers lui-même. La résultante nous oriente vers un monde  très matériel où le vénal et l’argent sont rois. Pour apprécier ,il faut l’inconscience et le goût de l’argent que je juge très amer .Le sujet devient « tabou » et nous avons perdu notre volonté de construire autrement.

Virevoltant ,nous congratulant ,appréciant nos pouvoirs définis ,nous faisons des ronds de jambes, notre inconscience nous submerge et nous protège .C’est un désolation qui prend forme sur cette magnifique et féconde planète Terre .

Merci de votre aimable visite et à bientôt !

Bonjour à tous ! Un monde irrité…

Posté : 11 octobre, 2012 @ 3:37 dans actualité générale, communications, humanisme, metaphysique, Monde de l'Amour, Philosophie générale, Sciences sociales et humaines, sciences vibratoires, Universalité | Pas de commentaires »

Par conformité avec les langues et les bonnes convenances, j’utiliserai le mot irrité qui aurait pu céder sa place à agacer et en première idée à une formule méridionale «  escagacer ».Nous nous tiendrons au mot « irrité » et cela n’entraine pas de complication.Alors, nous allez me dire, mais qu’est-ce qui irrite le monde dans notre pay en pleine mesure de réflexion.Ce qui met mal à l’aise une majorité de personnes ,ce sont les religions en général.des délégués témoins observent les situations que crée la croyance en notre Maître à tous .

La formule travaillée sur les générations «  Ni Dieu, ni Maître » a fait son effet et beaucoup de déviances  dans les esprits et les âmes. Des personnes sont fortement contrariées par les excitations provenant  de toutes les croyances confondues ,qu’elles soient établies depuis le début du temps ou bien  récente.Nous allons aboutir, pour qui une seule chose compte ; «  Ne pas présenter de variations avec l’esprit ,ceci créerait une contradiction avec une  bonne et saine vie dans la pensée.  .Bref, nous souhaitons que les vagues de la croyance s’apaisent et surtout n ‘utilisent pas la violence.Sans aller dans les pensées, seules quelques religions ont pignons sur rue. Et elles  représentent une institution dans l’officialité reconnue. Ce n’était pas vraiment ce qui était souhaité par l’esprit même ,car institutionnaliser met le système dans les niveaux semblables aux administrations d’Etat.

Les peuples sont irrités et fustigent les uns, les autres. Ceci n’est pas un bon signe et surtout il  redéfinit des problèmes sur ces points :
Aujourd’hui, pour le croyant ,cela devient difficile d’assurer ses  convictions sans se mettre à dos une partie des populations. Pourquoi au cœur de la société où ne peut parler du Maître et Créateur. Chacun croit ou ne croit pas, et c’est son droit. Il n’est pas question de construire une société de tendance unique , c’est pour cela que la tolérance existe.Ce qu’il y a de gênant ,c’est que même dans les salons du livre on se fait agresser sur des ouvrages de spiritualité. Ce ne sont pas des agressions très violentes, mais elles ont jusqu’à traiter l’auteur de malhonnêteté intellectuelle avec son écrit. Les effets de ces agressions spontanées ne sont pas traumatisantes sur le coup, mais l’effet réapparaît quelques jours plus tard, cassant net l’envie agréable de créer et d’écrire .

Par ailleurs, dans les niveaux métaphysiques notre société présente de graves dissociations quand à la vie même. Je veux parler du respect de celle-ci en amont ,au tout début, bien avant que nous ayons conscience des réalités. La vie même est un don de Dieu fait à l’homme et c’est un acte qui unit une âme, un esprit , une conscience à un corps physique. Comme j’en témoigne dans mon ouvrage : «  Nous sommes les racines du ciel «  ,l’éveil de la conscience de l’être se réalise très tôt , bien avant la naissance physique. Pour moi qui connaît ces premières phases de notre vivant il est désolant de voir la nécessité d’euthanasier de nombreux futurs enfants. Ils n’auront aucune chance d’ouvrir les yeux sur ce monde. De plus ,il s’agit de la plus grande et grave offense faîte à Dieu.Ces offenses devraient finir par s’éteindre avec les avancées civilisatrices et le relèvement des valeurs spirituelles.

Les instruments de procréation ne sont pas des jouets et les âmes et les esprits qui voulaient investir dans l’amour dans notre monde en prenant corps, se retrouvent hors scène. Ainsi, la vie est bafouée dans ses profondeurs  et son sens  négligé,s’il n’y a pas de détresse humaine  . Il faut en tenir compte et bien analyser le pour et le contre avec les consciences concernées. S’il n’ y a pas de détresse humaine , ce sont les âmes en direct qui vont souffrir et la future maman mise devant un cruel dilemme. Elle va engager sa propre conscience  et elle devra obtenir un soutien de personnes objectives, sensibles à la vie dans son respect profond. Car c’est toujours à la Maman que revient cette faveur divine d’accueillir l’âme nouvelle dans son amour pour la fusionner avec la sienne.

C’est un bien cruel et désolant constat que nous développons sur notre planète et notamment chez les peuples ne considérant la vie uniquement dans les limites des  plaisirs acquis , ce qui entraine la déviation du sens de la vie. Ne pas croire à l’éternité des âmes est une phase pénible de certaines civilisations et peuples, guidés par des intérêts bas et matérialistes. Le profit global va à une forme de dictature, celle de  groupes cultivant un esprit de haine ,possession, confiscation des pensées, des pouvoirs établis et de la mort pour se développer sans rencontrer de  résistance. Ce sont des positions placées dans la négation  et le chaos dont-ils sont des agents ,prenant en otage, sans cesse dès leurs arrivées, de nouvelles âmes.

J’espère vivement que le Libérateur remettra chaque valeur à sa place  dans la  positivité des mondes ,à moins que notre Créateur ait déjà décidé de remédier à ces orientations. Nous n’en sommes pas sûrs ici-bas, mais l’Ange ,le dernier mentionné dans les textes sacrés a  soufflé au dessus de nos têtes du son mélodieux et incisif avec sa trompette rutilante faisant vibrer le monde entier au plus profond de ses structures de la vie  présente. Les temps qui vont s’ouvrir se placeront sous l’égide et les pouvoirs spirituels du Très-Haut et ses Gloires. Si nous avions cherché dans les bons lieux, nous aurions vu comment l’avenir s’affirme dans la réalisation et l‘exécution du plan Divin .Nous aurions vite trouvé une réponse a certaines questions qui nous assaillent. Je ne suis pas mandaté pour ouvrir «  Les portes qui grincent » mais comme tout un chacun pour dire ce que je crois vrai dans la grande marche assurée de la vie globale.

La liberté de penser selon tous les angles possibles ,sous le respect commun est une chose essentielle à la bonne marche de nos communautés. Je ne suis pas chargé d’un Ministère  auprès de la foi des hommes, mais j’aurais pu l’exercer sans problème quelque soit la demeure de notre Maître à tous. Il faut simplement savoir que nous sommes tous dotés d’une âme éternelle qui se module et s’affranchit suivant nos actions positives, constantes et négatives. Celle-ci habite en nous quelques soient nos convictions et leurs émergences. Elle est celle avec qui nous franchirons  le pas vers le futur et le bonheur d’avoir vaincu les obstacles semblables aux montagnes.

Ceux qui ont cette foi iront chercher dans les dédales des ténèbres les âmes endormies et les solidarités de l’esprit sont plus fortes que tout réuni. Alors, nous dirons que notre fraternité ,notre respect dans la dignité régnante sont les choses les plus importantes car quelque part il n’y aura pas de rejetés ,ni de noyés, ni de renégats, mais un peuple entier retrouvé sous divers états ambiants. J’ai oublié la plus grande chose , le Pardon dans la magnanimité, élément le plus déterminant touchant à chaque vie.

La vie ne va pas se faire la guerre et dans un courroux immense s’autodétruire .Elle est le symbole de la construction positive sur le néant et le chaos régnants et ayant pénétré toute chose.

Merci de votre aimable visite.

123
 

Heroic-fantasy et autres ge... |
Uthyckespoir |
Lily's Reading |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 11goc
| L'alchimie molle de l'écriture
| Les désastreuses aventures ...